Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Articles avec #soutien - debat

A propos des assises de la mobilité organisées par le Gouvernement ...

23 Septembre 2017, 07:23am

Publié par jeanyvespetit

Pour votre information et votre implication, quelques informations à propos des assises de la mobilité organisées par le Gouvernement, notamment:

https://www.assisesdelamobilite.gouv.fr/participer/les-ateliers-en-region

https://www.assisesdelamobilite.gouv.fr/participer/les-ateliers-thematiques

et la  la possibilité de donner votre / notre avis et de contribuer au débat en répondant à différentes questions (voir ci-dessous).

Nous pouvons envisager, en fonction des thèmes, l'idée de contributions communes au réseau associatif en s'appuyant sur le contexte et le vécu au sein de notre région,.
Par exemple et  pour rappel de ce qui avait déjà été fait, ci-joint, un texte sur les priorités des usagers et une lettre adressée au Président de la Région (Estrosi). Ces deux document peuvent servir de base à une ou plusieurs contributions commune en fonction des thèmes choisis.

A noter que l'égalité des territoires (étoile de Veynes, vallée de la Roya, Côte Bleue, Pertuis, les Chemins de fer de Provence, ....), le transfrontalier et l'interrégional ainsi que le schéma national des véloroutes et voies vertes, le transit routier ... peuvent être des sujets clés de notre région

Cela en étant complémentaire avec les 
propositions formulées par les fédérations nationales (FUB, AF3V, FNE, FNAUT, ...).


L'association NOSTERPACA pourrait coordonner ce travail si vous en êtes d'accord.

https://www.assisesdelamobilite.gouv.fr/les-themes-en-debat

Les thèmes en débat
Cet espace vous offre la possibilité de donner votre avis et de contribuer au débat en répondant à différentes questions.
Les contributions que vous posterez sur la plateforme seront prises en compte dans le bilan des Assises nationales de la mobilité. Pour davantage d’explications sur le fonctionnement des débats en ligne et de la plateforme Dialoguons, rendez-vous sur la page « Comment participer ».

 

Voir les commentaires

lettre au Président de la République qui a choisi Marseille et plus précisément la Villa Talabot pour ses vacances ....

17 Août 2017, 11:38am

Publié par jeanyvespetit

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Marseille, le 18 août 2017

Les associations FNE PACA et NOSTERPACA ont appris, comme tout un chacun, que Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, avait choisi, pour ses quelques jours de vacances, la ville de Marseille et plus précisément la Villa Talabot.

Nos associations souhaitent en premier lieu un excellent séjour au Président et à son épouse, ainsi qu’un repos profitable avant une rentrée chargée.

FNE PACA et NOSTERPACA rappellent que Paulin Talabot a été Directeur général du Chemin de fer d’Avignon à Marseille puis, pour finir, Directeur général de la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée. Nous considérons que le choix de résidence du Président de la République constitue un symbole fort de sa présence à Marseille.

Aussi, nos associations ont déposé ce jour à la Villa Talabot, à l’attention du Président de la République, le courrier ci-joint, attirant son attention sur les enjeux importants du transport ferroviaire de voyageurs dans la Région, ainsi que sur la situation financière préoccupante du système ferroviaire français, en demandant au Président d’intervenir auprès du gouvernement pour que cette question soit enfin prise en compte.

 

 FNE PACA - Fédération régionale de France Nature Environnement

14 Quai de Rive Neuve 13007 MARSEILLE

tél : 04 91 33 44 02 • fax : 09 65 34 51 00

Contact = Jean-Yves PETIT référent Transports & Mobilités Durables FNE PACA

06 14 89 96 28

contact@fnepaca.fr

 

  NOSTERPACA

14 Quai de Rive Neuve 13007 MARSEILLE

Contact = Stéphane COPPEY Secrétaire général

06 20 61 04 15

contact@nos-ter-paca.fr


 

 

Monsieur Emmanuel MACRON

Président de la République française

 

Marseille, le 18 août 2017

Monsieur le Président,

Les associations FNE PACA et NOSTERPACA ont appris, comme tout un chacun, que vous aviez choisi, pour quelques jours de vacances, la ville de Marseille et plus précisément la Villa Talabot.

Nos associations vous souhaitent en premier lieu ainsi qu’à votre épouse un excellent séjour ainsi qu’un repos profitable avant une rentrée chargée.

FNE PACA et NOSTERPACA ont l’honneur de vous rappeler que Paulin Talabot a été Directeur général du Chemin de fer d’Avignon à Marseille puis, pour finir, Directeur général de la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée. Nous considérons que votre choix de résidence constitue un symbole fort de votre présence à Marseille.

FNE PACA et NOSTERPACA attirent votre attention sur les enjeux importants pour la métropole marseillaise de la question  des déplacements. L’impérieuse nécessité de réduire les émissions de gaz à effets de serre doit conduire à un accroissement des efforts en faveur des transports collectifs sur le territoire d’Aix-Marseille-Provence (une des métropoles les plus polluées de France), comme dans les autres grandes agglomérations de la région ainsi que dans les zones de montagne particulièrement sensibles à la pollution des transports routiers.

Pour cela, nous souhaitons un accroissement des efforts pour la pérennisation et le développement du réseau ferroviaire en Provence-Alpes-Côte d'Azur :

  • Augmentation de capacité des complexes ferroviaires de Marseille et Nice, avec la construction de la gare souterraine de Marseille ;
  • Modernisation de la liaison Marseille -Aix-en-Provence avec une intensification des investissements consentis ;
  • Modernisation de l’ensemble des lignes de « l’étoile de Veynes » reliant cette ville à Marseille, Briançon, Valence et Grenoble ;
  • Modernisation de la ligne internationale Nice – Breil – Cuneo avec la fin des limitations de vitesse pénalisant fortement les échanges entre Piémont, Côte d’Azur et Ligurie, ligne pour laquelle les engagements de la France ne sont pas à la hauteur des efforts de nos amis italiens ;
  • Maintien et développement du niveau de performance sur l’ensemble du réseau ferroviaire ;
  • Développement du potentiel ferroviaire pour le fret.

Au-delà de ces opérations importantes pour la région, FNE PACA et NOSTERPACA ont bien conscience que ces enjeux de développement des transports existent également dans les autres régions du pays.

Nos associations considèrent que l’avenir du transport ferroviaire ne peut être envisagé durablement sans un effort déterminé de l’Etat pour désendetter le système ferroviaire. Il s’agit là d’un sujet sur lequel les différents gouvernements qui ont œuvré à la tête du pays se sont abstenu de prendre les décisions nécessaires.

FNE PACA et NOSTERPACA vous demandent de donner au gouvernement les instructions nécessaires pour que la question de la dette ferroviaire soit enfin prise en compte avec sérieux et détermination, dans l’intérêt des générations futures.

Nous vous prions d’accepter, Monsieur le Président de la république, l’assurance de notre profond respect.

 

Pour FNE PACA                                                                                                                              Pour NosterPACA

Le Président                                                                                                                    Le Secrétaire général

 

 

 

Gilles MARCEL                                                                                                                Stéphane COPPEY

 

 

  FNE PACA - Fédération régionale de France Nature Environnement

14 Quai de Rive Neuve 13007 MARSEILLE

tél : 04 91 33 44 02 • fax : 09 65 34 51 00

Contact = Jean-Yves PETIT référent Transports & Mobilités Durables FNE PACA

06 14 89 96 28

contact@fnepaca.fr

 

  NOSTERPACA

14 Quai de Rive Neuve 13007 MARSEILLE

Contact = Stéphane COPPEY Secrétaire général

06 20 61 04 15

contact@nos-ter-paca.fr

Voir les commentaires

Participez à l'initiative "mobilités" le 18 septembre 2017 dans les gares ferroviaires et routières de PACA ...

17 Juillet 2017, 08:00am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

NOSTERPACA "hors cadre" pour recevoir une subvention de la Région PACA ... soutenez son action !

26 Juin 2017, 07:17am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Agenda, Mobilité, Transports de la Métropole Aix Marseille Provence : L'Association Se Déplacer En Liberté du pays d'Aubagne vous invite à un débat ...

11 Janvier 2017, 15:39pm

Publié par jeanyvespetit

  

AGENDA MOBILITÉ, TRANSPORTS DE LA MÉTROPOLE

après 25 ans de retard d'investissement

Les Territoires Ont Besoin De Plus !

Rendez-Vous

21 janvier 2017 de 14h00 à 18h00

« l'Espace de l'Huveaune »

Chemin Noël-Robion

13821 La Penne sur Huveaune

Après le vote favorable du conseil de la Métropole Aix –Marseille le 15 décembre sur l’agenda de la Mobilité Métropolitaine il faut aller plus loin !

Si l'Agenda a le mérite de poser les bonnes questions :

6,5 Millions de déplacements pour 29 Millions de km. 60% des habitants ne se déplacent qu'en voiture et seulement 15% en modes doux + Transports en commun.

Les réponses ne sont pas adaptées aux urgences des déplacements du quotidien et s’inscrivent dans un calendrier élastique.

Objectif de l'Agenda : d'ici 2025 « doubler l’usage des transports en commun d’échelle métropolitaine, et augmenter de 50% celui des transports locaux. »

Il en est de même sur les financements et les tarifications.

Les organisateurs vous proposent d’échanger le samedi 21 janvier autour de trois tables rondes pour formaliser les attentes citoyennes sur:

 Les infrastructures et les réseaux ?

 De quel service public a-t-on besoin ?

 Quels choix pour le financement des politiques de mobilité ?

Nos propositions doivent prendre en compte l'aspect local, métropolitain et régional de la mobilité. Ne laissons pas aux seuls spécialistes et élus ces questions. Réfléchissons ensemble à la question des mobilisations citoyennes pour porter ces solutions en matière de mobilité et de transport public.

Comment passer du tout routier aux transports collectifs, doux et alternatifs ?

Nous proposerons de porter sur l’ensemble des territoires de la métropole les fruits de nos réflexions !

Voir les commentaires

Taxe poids lourds: le rapporteur public donne raison à Alsace Nature ...

11 Novembre 2016, 09:15am

Publié par jeanyvespetit

Pour rappel, ce que demandait FNE PACA via le lien ci-dessus.

LE RAPPORTEUR PUBLIC DONNE RAISON A ALSACE NATURE EN CONSEIL D’ETAT

 

Ce mercredi 9 novembre 2016, le rapporteur public a donné raison à Alsace Nature en Conseil d'Etat sur le dossier de la taxe poids lourds ! L’audience qui a eu lieu ce jour a permis d’entendre ses conclusions qui viennent soutenir les positions des associations en enjoignant les ministres à prendre un arrêté fixant les modalités techniques de la loi sous six mois. Les avis du rapporteur public sont généralement suivis par le Conseil d'Etat.

 

Pour mémoire, par une loi votée par le Parlement, la France s’était dotée dès 2009 d’un outil pertinent pour réduire les nuisances dues à la circulation des camions sur les autoroutes, au travers de la redevance incitative, appelée communément taxe poids lourds ou « écotaxe ». Après de nombreux reports, le 9 octobre 2014, le gouvernement décidait de reporter « sine die » l'application de cette loi, au grand désespoir des associations qui œuvrent pour une meilleure qualité de l’air et pour une plus grande justice climatique.

 

Suivant les volontés du législateur, Alsace Nature, fédération régionale des associations de protection de la nature affiliée à France Nature Environnement, a déposé auprès de la ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et du Ministre de l’Economie et des Finances une injonction de mise en œuvre du dispositif technique de collecte de la taxe. Face au refus des ministres, l’association a déposé un recours auprès du Conseil d’Etat.

 

Suite à l'audience de ce jour, il est permis d’espérer que les conclusions du rapporteur public marquent un premier pas en direction du déploiement de véritables solutions aux problèmes de qualité de l’air, qui risquent de coûter très cher à la France en cas de condamnation par la Commission Européenne, mais aussi aux congestions observées dans de nombreuses agglomérations, où de trop nombreux et archaïques projets d’aménagements routiers sont pour l’heure encore privilégiés.

 

Un an après la signature de l’accord de Paris, et suite à sa ratification par l’Union Européenne le 4 octobre dernier, la COP 22 vient d’ouvrir ses portes. Pourtant le chemin est encore long pour atteindre les objectifs que se sont fixés les Etats.

 

Télécharger ce communiqué en format PDF.

France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l´environnement. C´est la porte-parole d´un mouvement de 3500 associations, regroupées au sein de 74 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer. France Nature Environnement, partout où la nature a besoin de nous. www.fne.asso.fr

Voir les commentaires

Les écologistes sont prêts pour 2017 : rejoignez la campagne et faites gagner l’écologie !

8 Septembre 2016, 08:28am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Alpes1 - Région PACA : « Monsieur Estrosi, qu’en est-il de votre promesse républicaine ? »

6 Septembre 2016, 20:50pm

Publié par jeanyvespetit

Alpes1 - Région PACA : « Monsieur Estrosi, qu’en est-il de votre promesse républicaine ? »

http://alpesdusud.alpes1.com/news/region-paca/53159/region-paca-monsieur-estrosi-qu-en-est-il-de-votre-promesse-republicaine

POLITIQUE / Quatre mois sans réunion pour la Conférence Régionale Consultative (CRC) ouverte à la gauche. Sophie Camard (EELV) rappelle au Président (LR) de la Région PACA, Christian Estrosi, ses promesses de campagne de laisser la parole à la gauche régionale.

- Région PACA -

« Depuis le mois de mai, nous sommes sans nouvelles de la Conférence Régionale Consultative (CRC) installée par M. Estrosi », s’inquiète la représentante d’EELV PACA Sophie Camard. L’occasion pour l’ex élue à la région d’interpeller dans un courrier le Président (LR) de la Région, Christian Estrosi, et lui demander une convocation.

« Il faut allier au geste républicain l’action d’une démocratie participative nouvelle qui est non seulement regardée mais attendue par les électeurs. » Sophie Camard.

« Notre région a besoin de paroles d’apaisement, et non de division »

L’ex-tête de liste de La Région Coopérative (EELV, PC, Ensemble!, Front de Gauche) constate que depuis ce mois de mai, aucun « calendrier concret », aucun ordre du jour, ni aucune réunion ou commissions n’ont été prévues. « La CRC, qui devait se saisir de nombreux sujets de débats, reste muette », insiste Sophie Camard.

Des sujets se tournant en premier lieu vers un discours d’apaisement après les attentats de Nice. « La population est en état de choc ; les fractures s’aggravent. Il est important pour nous d’envoyer des paroles d’apaisement et non de division, mais aussi de regarder vers l’avenir, en débattant des projets pour notre Région. »

Des projets qui passent par l’élaboration du budget 2017. Là aussi, la chef de file de la Région Coopérative demande de « faire circuler la parole » mais aussi de donner, « comme promis, les éléments qui vont conduire à l’élaboration du budget sur lequel les discussions vont s’engager. »

Voir les commentaires

Attentat de Nice : Message de France Nature Environnement Provence Alpes Côte d’Azur

15 Juillet 2016, 13:29pm

Publié par jeanyvespetit

Attentat de Nice : Message de France Nature Environnement Provence Alpes Côte d’Azur

Consternée par l’attentat de Nice à la fin de la manifestation du feu d’artifice du 14 juillet, la Fédération régionale de France Nature Environnement et ses différentes composantes apportent leur soutien aux familles touchées par cet acte horrible. Nous dénonçons la barbarie de ce massacre d’enfants, de femmes et d’hommes sans défense victimes d’une violence aveugle et inouïe. L’immense tristesse qu’elle provoque ne doit pas occulter notre volonté de vivre en paix et le nécessaire respect d’autrui. Avec nos pensées aux nombreuses personnes blessées et traumatisées, nous présentons nos sincères condoléances aux familles touchées par un deuil.

Voir les commentaires

30 ans après la tragédie de Tchernobyl, un rassemblement à Aubagne avec SDN 13 Est et un communiqué d'EELV PACA ...

27 Avril 2016, 19:02pm

Publié par jeanyvespetit

30 ans après  la tragédie de Tchernobyl, un rassemblement à Aubagne avec SDN 13 Est et un communiqué d'EELV PACA ...
30 ans après  la tragédie de Tchernobyl, un rassemblement à Aubagne avec SDN 13 Est et un communiqué d'EELV PACA ...30 ans après  la tragédie de Tchernobyl, un rassemblement à Aubagne avec SDN 13 Est et un communiqué d'EELV PACA ...
30 ans après  la tragédie de Tchernobyl, un rassemblement à Aubagne avec SDN 13 Est et un communiqué d'EELV PACA ...

Alors que l’Europe a commémoré hier la tragédie de Tchernobyl d’il y a tout juste 30 ans, accident majeur qui a fait plus de 100 000 victimes et que la catastrophe de Fukushima a montré que d’autres types de réacteurs étaient eux aussi susceptibles d’exploser, la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, vient d’annoncer l’extension de 10 à 20 km du périmètre particulier d’intervention (PPI) en cas d’accident nucléaire en France : ce n’est pas un exploit !

Cette annonce correspond à un minima maintenant que l’on a l’expérience des difficultés rencontrées par les Japonais depuis 2011. Elle démontre que l’Etat reconnait une fois de plus que cette énergie est dangereuse alors qu’EDF la considère pourtant comme sûre. Le manque d’envergure des décisions gouvernementales face au risque nucléaire traduit surtout sa soumission face au lobby nucléaire et son irresponsabilité face aux populations menacées.

Que représente une extension de 10 km du périmètre de sécurité autour des centrales face à un risque nucléaire majeur ? Pas grand-chose.

Compte tenu du régime aérologique local en Vaucluse (vitesse des vents du Nord et/ou d’Ouest selon les jours) , Europe Ecologie Les Verts Paca demande l’extension du PPI sur l’ensemble des communes du Vaucluse et demande au Conseil Départemental de se saisir de ce dossier, à la fois sous l’angle de la définition du périmètre que sous celui des actions de prévention et de sensibilisation à mener auprès des populations.

30 ans après Tchernobyl, des poches de radioactivité existent toujours dans le Mercantour, sur les pentes exposées au sud est, en particulier dans les plantes riches aromatiques comme le romarin et nul ne sait si les champignons – qui accumulent le potassium, donc le césium – restent, eux aussi contaminés. Des mesures ont été effectuées et sont publiées par l’ACRO (Association pour le contrôle de la radioactivité de l’Ouest) aujourd’hui : une des plus fortes valeurs résiduelles de Cs 217 a été mesurée dans le sol de St Martin de Vésubie (33 400Bq/kg sec).

Force est de constater qu’aucune leçon n’a été tirée de cet épisode lamentable. Le mensonge d’état sur la non-dangerosité du nucléaire persiste. L’information et la préparation des populations à de tels accidents n’ont pas été mises en oeuvre.

Les écologistes militent pour la sortie du nucléaire et demandent dès à présent la diminution de la part d’énergie nucléaire dans le mix énergétique français. Réduction pourtant inscrite dans la loi de transition énergétique, mais toujours pas programmée dans le Plan pluriannuel sur l”énergie (PPE).

Communiqué régional du 26 avril 2016

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>