Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Articles avec #modes actifs- velos

Le Conseil d'orientation des infrastructures affirme l'importance du vélo ... par Isabelle Lesens

5 Février 2018, 19:45pm

Publié par jeanyvespetit

Ci-joint le rapport de la COI remit à la Ministre des transports le 1er février 2018

Voir les commentaires

Rapport du Conseil d’Orientation des Infrastructures : Enfin le vélo !

2 Février 2018, 08:02am

Publié par jeanyvespetit

 

Association métropolitaine RAMDAM

(Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence)

 

 

 

Communiqué de presse

 

 

Rapport du Conseil d’Orientation des Infrastructures :

 

Enfin le vélo !

 

 

Les propositions du rapport du Conseil d’Orientation des Infrastructures remis le 1er février à la Ministre des transports Elisabeth Borne, semblent rendre possibles une nouvelle politique de mobilité pour les 20 ans à venir.

Il en serait ainsi, dans le scénario 2, pour le vélo avec la proposition d’une enveloppe financière pour les mobilités actives (vélo et marche) d’un montant jamais vu : 350M€ sur 4 ans pour parvenir à 100M€ / an en 2022, c’est à la hauteur du retard accumulé sur le plan national et bien entendu sur notre territoire métropolitain.

 

Un tel montant national permettra-t-il, si le Gouvernement le valide, à la Métropole Aix Marseille Provence de planifier et concrétiser la partie liée aux mobilités actives contenu dans l’Agenda de la Mobilité Métropolitaine ?

 

Mettre en œuvre un réseau cyclable métropolitain, tel que demandé et proposé par le réseau d’association RAMDAM, est une urgence.

 

Nous espérons vivement que le Gouvernement intégrera cette proposition du Conseil d’Orientation des Infrastructures dans sa loi d’orientation des mobilités et en assurera le financement.

 

 

Voir les commentaires

Invitées surprises des Assises de la mobilité : les véloroutes et voies vertes plébiscitées par le public !

13 Décembre 2017, 15:40pm

Publié par jeanyvespetit

 

AF3V
 
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
de l'Association française pour le développement
des véloroutes et voies vertes - AF3V
13 décembre 2017
 
 
Invitées surprises des Assises de la mobilité : les véloroutes et voies vertes
plébiscitées par le public !
 
 
Jusqu'au 13 décembre 2017 les collectivités publiques, les associations et les citoyens étaient conviés par le Gouvernement à participer aux Assises de la Mobilité pour faire émerger de nouvelles solutions.

A cette occasion l'AF3V, a élaboré 5 propositions concrètes* pour la réalisation d'un réseau continu, sécurisé et inclusif de Véloroutes et Voies Vertes (VVV) en France. Quelques jours après leurs mises en ligne sur la plateforme collaborative des Assises de la Mobilité, ces contributions ont recueilli le plus grand nombre de suffrages du public. Nos propositions sont devenues les plus populaires des Assises de la Mobilité !

L'AF3V se félicite du succès rencontré par ses propositions auprès des citoyens. Isabelle Bréant, Présidente de l'AF3V, déclare : « Au-delà des enjeux touristique et écologique, le réseau des VVV contribue aussi à l'inclusion sociale : il permet aux habitants précaires de la périphérie de se libérer de la dépendance à l'automobile en leur offrant un accès direct, rapide et sécurisé aux centres des agglomérations, où se concentrent emplois et services. »

En Europe les exemples se multiplient de « voies express vélo » susceptibles de drainer un trafic important. En France les principales études de fréquentation montrent qu'aux abords des villes les VVV sont majoritairement utilisées pour des déplacements quotidiens domicile-travail. La mise en œuvre d'un réseau performant de VVV est une des nouvelles solutions répondant aux enjeux de la mobilité quotidienne.

A l'occasion des élections présidentielles Emmanuel Macron s'est engagé à lancer un Plan national vélo pour une France cyclable en 2022. Depuis Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire et Elisabeth Borne, Ministre des Transports ont exprimé à plusieurs reprises leur intérêt pour les déplacements à vélo.

L'AF3V espère, après le plébiscite de ses 5 propositions dans le cadre des Assises nationales de la Mobilité, que le développement du réseau des véloroutes et voies vertes sera pleinement intégré à la future Loi d'Orientation des Mobilités présentée au premier trimestre 2018.


Contact presse
Sophie Pouilly – Tél. : 03 44 60 11 63 – secretariat-national@af3v.org
Julien Dubois – Tél. : 06 52 73 86 57
 
 

Voir les commentaires

Prime pour l’achat d’un vélo à assistance électrique : Un dispositif gagnant-gagnant à pérenniser !

1 Octobre 2017, 08:39am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Votre ville est-elle faite pour le vélo ? Répondez à l'enquête

23 Septembre 2017, 07:14am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Lancement des assises de la mobilité ... et le vélo ? ... l'article d'Isabelle Lesens

18 Septembre 2017, 15:49pm

Publié par jeanyvespetit

Assises de la mobilité !

... ce que demande la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB)

"... Savoir de quoi on parle
La Fub participera à ces réflexions, et, grâce à son baromètre de la cyclabilité, pourra proposer un tableau réaliste de la perception des cyclistes.

Ce qu’elle souhaite voir dans la future Loi a déjà été plus ou moins dit lors des périodes électorales de cette année :

  • Indemnité kilométrique vélo généralisée à tous, et déplafonnée1;
  • Maintient de l’aide à l’acquisition d’un VAE, qui bénéficie pour 50% des demandeurs à d’anciens automobilistes, montrant par là son efficacité dans la démarche d’abandon de l’automobile;
  • Création d’un fonds national pour le vélo, qui aura pour objectifs :
  1. La résorption des coupures que sont les autoroutes, grand routes, lignes de chemin de fer et cours d’eaux;
  2. Le lancement d’un programme de villes pilotes de tailles et caractéristiques différenciées afin qu’elles puissent servir de référents;
  3. L’achèvement du programme des véloroutes et voies vertes, dont on connait d’ailleurs la rentabilité financière;
  4. Une communication positive et efficace en faveur du vélo du même niveau que la campagne « manger et bouger ».

La Fub2 souhaite également

  • La systématisation de l’apprentissage du vélo à l’école primaire, de façon à ce que tous les collégiens soient capables d’utiliser un vélo pour aller en classe;
  • La sensibilisation des automobilistes, lors de l’apprentissage puis lors des stages de récupération de points, par exemple grâce à des films montrant la même situation selon plusieurs angles (celui du chauffeur, celui du cycliste, etc);
  • L’introduction du stationnement vélo de qualité dans les critères énergétiques des bâtiments, au regard des conséquences sur la mobilité (c’est ce que fait le programme Alvéole, lancé par la Fub3)..."

 

Voir les commentaires

Un bel article de La Marseillaise sur le Maire de Marseille, le Tour de France et le vélo au quotidien ! ...

22 Juillet 2017, 17:31pm

Publié par jeanyvespetit

 

Voir les commentaires

Le tourisme à Vélo en plein développement grâce aux véloroutes et voies vertes ...

20 Juillet 2017, 10:19am

Publié par jeanyvespetit

le lien pour accéder à ce baromètre.

‌Bonjour,

Voilà une information, ci-dessous et ci-joint, qui devrait convaincre et aider les collectivités (Région, Départements, Métropoles, communautés d'agglomérations et communes) mais aussi l'Etat à plus investir sur ce type d'aménagements cyclables et des acteurs de la mobilité telle que la SNCF ou les exploitants de réseaux urbains et interurbains à mieux intégrer le vélo à bord des trains, cars et tramways et dans les gares (accessibilité et parkings sécurisés).

Une information qui devrait favoriser, par exemple,  la mise en place d'un comité de pilotage pour la véloroute du littorale (V65) afin de réaliser l'itinéraire entre la Camargue et Nice via Marseille et Toulon et finaliser dans les meilleurs délais les eurovéloroutes Via Rhôna et Méditerranée.

Cela conforte la
 pertinence d'un Tour Cyclable Métropolitain sur Aix-Marseille-Provence, proposition faite par l'association RAMDAM 

 


En gardant en mémoire que les aménagements cyclables favorisant le tourisme servent également aux déplacements quotidiens (domicile / travail ou étude) et aux loisirs sportifs.

C'est également une belle récompense pour le réseau associatif, dont l'AF3V, qui agit depuis des années en faveur d'une réseau européen, national, régional et local des véloroutes et voies vertes

Il faut donc continuer !

Bien cordialement
JYP

https://www.entreprises.gouv.fr/tourisme/barometre-du-tourisme-a-velo-france

https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/tourisme/territoires/developpement-durable/velo/barometre-2017-tourisme-velo-France.pdf

Baromètre du tourisme à vélo en France

 

Cette seconde édition en 2017 permet de confirmer que le tourisme à vélo est l’une des filières les plus dynamiques du marché touristique français. En effet, cette filière représentait, en 2016, 9 millions de séjours1 au cours desquels les Français ont pratiqué le vélo ou le VTT en France, correspondant à un chiffre d’affaires total de l’ordre de 2 Mds€. Il est vrai qu’avec près de 13 600 km de véloroutes et voies vertes aménagées et des itinéraires phares comme La Vélodyssée (littoral Atlantique), La Loire à Vélo (Val de Loire2) ou Le Tour de Bourgogne à vélo, notre pays possède de sérieux atouts sur le marché international du cyclotourisme.

Finaliser les 22 000 km du Schéma national des véloroutes et voies vertes (SN3V) devrait contribuer à consolider la position française en la matière. Ce réseau, reconnu comme étant de qualité, bien balisé, complété par un réseau de petites routes locales peu fréquentées, est en effet l’une des forces de la destination France en matière de cyclotourisme.

Une prise en compte nationale de ces enjeux s’est opérée en plusieurs temps. Devant une forme de tourisme aussi dynamique, quoique d’un poids relatif dans l’ensemble de la création de richesse liée à l’économie touristique, il est tentant de voir dans le tourisme à vélo une filière porteuse et un secteur exemplaire du point de vue de la structuration de l’offre et de la richesse de la demande. Toutefois, cette évaluation économique de l’activité touristique n’inclut pas les activités sportives liées au vélo (dont l’impact reste à évaluer précisément) et reste très concentrée dans certaines régions.

Voir les commentaires

Demande d'accès des vélos dans les tramways de Marseille et Aubagne ...

14 Juillet 2017, 07:43am

Publié par jeanyvespetit

le vélo et les tramway dans différentes villes en france

Association métropolitaine RAMDAM

(Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence)

1005 Chemin du Viaduc

13090 Aix en Provence

 

A l’attention de Monsieur Jean Pierre Serrus

Vice Président

Métropole Aix Marseille Provence

58, boulevard Charles Livon
13007 Marseille

 

 

Marseille le13 juillet 2017

 

 

Objet : Accès des vélos dans les tramways de Marseille et Aubagne

 

Monsieur le vice Président,

 

Notre coordination d’associations, RAMDAM, a bien noté, dans l’Agenda de la mobilité métropolitaine, votre volonté de développer l’usage des modes de déplacement actifs et d’engager une rupture avec le « tout voiture » au sein de la Métropole Aix-Marseille-Provence.

 

Dans l’important retard, en matière d’aménagements et d’accessibilité, constatés et partagés par tous sur notre territoire,  le tramway de Marseille fait exception. Il a été dès sa mise en service plébiscité par les Marseillais pour ses nombreux avantages : ponctualité, confort, rapidité et accessibilité font du tramway un succès incontestable. C’est le seul aménagement des dernières années qui a réussi à réduire de manière cohérente la place de la voiture, participant ainsi à la pacification de la circulation le long de son trajet et à un début de désencombrement du centre-ville.

 

Permettez-nous cependant, aujourd’hui, de souligner une incohérence dans ce tableau globalement positif. Notre fédération RAMDAM, qui regroupe 6 associations de la promotion du vélo comme mode de déplacement alternatif à la voiture sur le territoire de la Métropole, constate, avec une totale incompréhension, que le tramway de Marseille est interdit aux vélos.

 

22 villes françaises font aujourd’hui, avec l’autorisation des vélos dans les tramways, le choix de la promotion de la multi-modalité dans les déplacements. Vous trouverez dans le document joint les différentes solutions adoptées par les villes citées qui déclinent les horaires et jours de semaine d’accès, ainsi que le nombre de vélos acceptés selon les spécificités et priorités des agglomérations concernés.

 

Marseille, une ville étendue dont le réseau de tramway a vocation urgente à se déployer d’avantage, doit s’inspirer de ces démarches. Dans cette ville aux déclivités douces, nombreux sont ceux, qui viendraient en ville en vélo, si un retour en tramway était possible.

 

A Aubagne, le tramway n’y est pas, à ce jour, formellement ouvert aux vélos. Les distances et le dénivelé sont à Aubagne moindres qu’à Marseille, mais le projet de liaison des deux tramways rendrait un fonctionnement cohérent attractif.

 

A l’image des TER qui, ces cinq dernières années, ont connu une augmentation de fréquentation par les cyclistes, l’autorisation du vélo dans le tramway permettrait notamment de :

 

  • se rendre depuis les arrêts du tramway à des endroits mal desservis par ce réseau naissant au maillage particulièrement ajouré et incomplet. Dans ce contexte, l’autorisation des vélos dans le tram serait un important pas vers une plus grande égalité face aux exigences quotidiennes de mobilité.
  • franchir des passages particulièrement mal aménagés pour le vélo (ex. : le pont Pierre Chevalier sur la L2 avec son interruption brusque de la piste cyclable)
  • amener des enfants vers des endroits trop éloignés pour y aller entièrement à vélo
  • profiter d’un déplacement aller ou retour au sec en cas d’intempérie
  • pouvoir rapatrier un vélo en cas de panne
  • remonter vers les pentes des quartiers éloignés du centre
  • revenir tard le soir après une longue journée et/ou de sorties culturelles ou privées
  • franchir des distances trop importantes pour certains cyclistes

 

Pour toutes ces raisons et pour faire du vélo un vrai moyen de déplacement quotidien pour tous les métropolitains, nous vous demandons, de permettre rapidement aux vélos l’accès aux tramways d’Aubagne et de Marseille.

 

Nous souhaitons être associés à la réflexion pour la mise en place de cet accès afin de vous faire part de notre expertise d’usagers et de cyclistes.

 

 

Veuillez agréer, Monsieur le vice Président, l’expression de notre considération.

 

 

Jean Yves PETIT,

Président de RAMDAM

 06 14 89 96 28

jeanyvespetit@sfr.fr

 

 

Veuillez trouver en pièces jointes :

 

  • Liste des Villes qui autorisent le vélo dans leur tramway

 

 

En copie :

Yannick TONDUT, DGA de la Métropole chargé de la mobilité, des déplacements, des transports et de l’espace public et voirie

 

Pierre REBOUD Directeur Général de la RTM

 

« Le  vélo : bon marché, bon pour le moral et la santé, bon pour la planète et bien plus rapide qu’une voiture en ville »

 

Voir les commentaires

RAMDAM : Un an d’existence et une activité plutôt riche …

10 Juin 2017, 18:10pm

Publié par jeanyvespetit

Ce samedi 10 juin, nous avons tenu notre 1ère assemblée générale du Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence - RAMDAM, à Aix en Provence, dans l'atelier de l'association ADAVA.

 

Rappelons-nous, dans la roue de la création de la Métropole Aix-Marseille-Provence nous avons décidé d’agir ensemble pour que soit intégrés les modes de déplacements actifs (piétons et vélos) dans les politiques publiques relatives à l’aménagement et au développement de ce vaste territoire.

Les associations qui agissent en faveur de l’usage du vélo et des modes alternatifs à la voiture individuelle des territoires d’Aix-en-Provence, d’Aubagne, de Marseille, de l’Ouest - Etang de Berre et de Salon ont décidé, le 18 juin 2016, de se fédérer et de créer l’association RAMDAM pour être l’interlocuteur de la Métropole qui a la compétence transport et mobilité.

Cette coordination d’associations « s’est bougée les mollets et les méninges » durant 1 an pour que la Métropole Aix-Marseille-Provence, le Département et la Région prennent en compte les besoins et les propositions des cyclistes et autres pratiquants de modes alternatifs dans ce nouveau territoire.

1 an après, notre association métropolitaine est connue et reconnue par ces trois collectivités territoriales mais aussi par le secteur professionnel de la mobilité, notamment la SNCF et la FNTV (routiers voyageurs) et par le réseau associatif dont FNE, AF3V, FUB (article annonçant la création de RAMDAM dans la revue Vélocité),

1 an après, notre association métropolitaine est connue et reconnue par ces trois collectivités territoriales mais aussi par le secteur professionnel de la mobilité, notamment la SNCF et la FNTV (routiers voyageurs) et par le réseau associatif dont FNE, AF3V, FUB (article annonçant la création de RAMDAM dans la revue Vélocité),

Cette rapide reconnaissance permet à RAMDAM d’être représenté au sein de tout nouveau conseil de développement métropolitain, mise en place le 6 avril 2017 et ainsi d’être présent au sein de la commission « Grande accessibilité, Mobilité et Infrastructures ». Une occasion supplémentaire de faire connaître nos propositions et nos constats mais aussi de suivre l’orientation de la Métropole en matière de mobilité.

Tout au long de cette 1ère année d’existence, nous avons porté les objectifs de notre association métropolitaine qui consistent à :

- promouvoir la création d'un réseau cyclable métropolitain (stationnement sécurisé et itinéraires protégés ou aménagés notamment pour les accès aux collèges, aux lycées, ...) ;

- faire des gares (ferroviaires et routières) de véritables lieux de l'intermodalité facilitant l'usage du vélo, développer les possibilités de mettre son vélo dans les cars ;

- aller vers un code de la rue métropolitain et une rupture en matière de gestion de la mobilité (stationnement, trottoirs et place des piétons et des vélos, réduction de la vitesse, transports collectifs, ...) ;

- développer la formation à l'usage du vélo dans les écoles et via les plans de déplacements inter entreprises ;

- poursuivre la réalisation des véloroutes et voies vertes sur le territoire métropolitain en lien avec le Département et la Région ;

- favoriser la création de maisons du vélo et de la mobilité, disposant d'ateliers vélos participatifs et mettre en place une coopération entre les différents ateliers ;

- instaurer une prime à l'achat de vélo sur l'ensemble du territoire métropolitain ;

- assurer la continuité et l'accessibilité de la chaîne de déplacement aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.

 

Et, durant l'année à venir !

Nous allons poursuivre le développement du réseau associatif visant à assurer la plus grande présence sur le territoire métropolitain

Nous allons agir en faveur de notre projet « un tour cyclable métropolitain », ossature d’un réseau cyclable vivement attendu et proposer des boucles familiales métropolitaines sur des itinéraires sécurisés pour inciter à la pratique du vélo dès le plus jeune âge.

Mais aussi demander l’accès des vélos à bord des cars, tramways, trains, … et la sécurisation des itinéraires cyclables et du partage de la voirie

Nous poursuivrons nos démarches auprès de Gares et Connexions pour la mise en service de parkings à vélos sécurisés et faciliter l’accessibilité dans les gares et nos rencontres thématiques avec des acteurs locaux et le réseau associatif.

 

L'assemblée générale composé des associations adhérentes (CVV, LVDE, ADAVA, Action Vélo, APROVEL et Vélos Sapiens) a renouvelé son conseil d'administration, (Président : Jean Yves Petit, Trésorier : Olivier Domenach, Co-secrétaires : Alain Michel et Benjamin Clasen, administrateurs: Philippe Buffard, Olivier Jourdan, Pascal Bazile, Olivier Creutzer).

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>