Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Articles avec #modes actifs- velos

Via Rhôna: Du Léman à la Méditerranée ... Intégration au réseau Eurovélo et comité d’itinéraire...

26 Octobre 2013, 06:51am

Publié par jeanyvespetit

Mon intervention lors de l'assemblée plénière:
drapeau européen
L’itinéraire cyclable « Via Rhôna » longeant le Rhône et reliant le Lac Léman à la mer  Méditerranée est inscrit au schéma d’orientation des itinéraires de véloroutes et voies vertes adopté par la Région en 2007.
 
Pour notre Région la « Via Rhôna » est un outil de développement local, de valorisation touristique du territoire et doit également permettre à ses usagers de se déplacer en empruntant les berges du Rhône, dans une logique de déplacements quotidiens comme touristiques, grâce aux modes de déplacement doux.
 
Le tracé de principe « ViaRhôna » se développe dans la vallée du Rhône sur 650 km, traversant douze départements répartis dans les régions Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur.
A fin 2013, il apparaît que sa mise en œuvre nécessite une coordination au niveau interrégional, par la mise en place d’un outil de gouvernance dénommé comité d’itinéraire interrégional.
La création d’un tel comité associant l’ensemble des collectivités concernées (maîtres d’ouvrages et cofinanceurs) doit marquer le début d’une démarche coordonnée au niveau interrégional, tournée en priorité vers la promotion du projet sur les territoires où un retard de réalisation est constaté.
Il s’agit de garantir la finalisation de l’itinéraire à moyen terme et l’homogénéité de l’aménagement tout au long du tracé.
Le présent rapport a deux objets :
-          approuver la création du comité d’itinéraire interrégional « Via Rhôna » et prévoir la participation de la Région à sa mise en place et à son animation.
-          donner plus d’ampleur au projet en lui conférant un caractère européen ; à la suite d’échanges avec la Suisse, qui met en œuvre « la route du Rhône n°1 », les trois Régions partenaires ont envisagé de porter devant la fédération européenne de cyclisme (ECF) un projet d’intégration de l’itinéraire franco-suisse le long du Rhône dans le réseau européen EUROVELO.
Ce réseau EUROVELO totalise à ce jour environ 70 000 kilomètres et vise la promotion du tourisme à vélo et de l'usage du vélo en général à l’échelle européenne.
Il est donc proposé que la Région s’associe formellement aux côtés des Régions Rhône-Alpes et Languedoc- Roussillon pour porter ce projet auprès de la fédération européenne de cyclisme et auprès de ses partenaires et des organismes et institutions potentiellement concernés.

Voir les commentaires

Journée Nationale des Voies vertes et inauguration de la piste cyclable entre Arles et Mas Thibert ...

23 Septembre 2013, 06:40am

Publié par jeanyvespetit

069.JPGLe 21 septembre, une manifestation fut organisée par l’APROVEL (Salon de Provence), délégation pour les Bouches du Rhône de l'AF3V (Association Française pour le développement des véloroutes et voies vertes) 

La manifestation avait prévue des balades à pied et à vélo en famille, de nombreuses animations et l’inauguration de la voie verte Arles - Mas Thibert, section de 16 km de la véloroute ViaRhôna réalisée par le Conseil général des Bouches du Rhône avec le concours financier de la Région et de la Compagnie Nationale du Rhône.

077.JPG

Ce fut l’occasion pour moi de rappeler au nom de la Région nos actions et nos engagements en faveur du développement des déplacements à vélo :

-       La mise en place d’un cadre de financement des projets d’aménagements cyclables, en accompagnement des collectivités locales :

o    Au titre du schéma régional des véloroutes et voies vertes, auquel appartient la Via Rhôna,

o    Au titre de l’intermodalité TER-Vélo, en participant d’une part, au développement de liaisons cyclables structurantes visant à améliorer la desserte des pôles d’échanges TER et d’autre part, en participant au développement de parcs vélos en gares.

-       Le soutien au développement de services vélo en gare : stationnement des vélos, atelier de réparation, information, etc.  Exemple d’un espace entièrement dédié au vélo en cours de réalisation en gare centre d’Aix : espace Relais Vélo, dont l’ouverture est programmée début 2014 (phase de démarrage : stationnement des vélos).

Le soutien particulier à la réalisation de la ViaRhôna, dans le cadre du programme interrégional « Plan Rhône », a été souligné, en précisant qu’il s’agit d’un axe structurant, avec le tourisme fluvial, du développement touristique des territoires traversés par l’itinéraire cyclable.

Vive le vélo !

068.JPGDossier-3-1394.JPG

Voir les commentaires

Plan national d’action « mobilités actives » : Les propositions du Club des parlementaires pour le vélo ont été entendues !...

5 Juin 2013, 18:09pm

Publié par jeanyvespetit

Le Ministre des Transports, Frédéric CUVILLIER, a installé lundi 3 juin le comité de pilotage pour l’élaboration du Plan national d’action « mobilités actives » qui réunit les responsables des politiques de transports : État, représentation nationale, collectivités territoriales, autorités organisatrices, industriels et partenaires associatifs.
253005 10151184372415865 1114072757 n
Le Club des parlementaires pour le vélo se félicite que ses propositions d’actions soient entendues et d’ores et déjà inscrites dans les principaux axes d’élaboration du Plan notamment les incitations économiques à l’usage du vélo, le développement de l’intermodalité vélo et transport public et la relance de la démarche du code de la rue.

Le Club des parlementaires pour le vélo lancé en juillet 2012 est représenté au sein du comité de pilotage notamment par Denis BAUPIN, vice-président de l’Assemblée nationale, député de Paris, Alexis BACHELAY, député des Hauts-de-Seine, Philippe GOUJON, député de Paris et Françoise CARTRON, sénatrice de la Gironde.

Les parlementaires vélo participeront activement aux groupes thématiques qui vont être mis en place sur l'intermodalité transports collectifs/modes actifs, l’espace public et de la sécurisation des modes actifs, la création d’un cadre fiscal et financier favorable aux modes actifs dans les déplacements domicile-travail, la prise en compte les politiques de mobilité active dans l'urbanisme, le logement et notamment le logement social, le développement des itinéraires de loisir et le tourisme à vélo, la communication autour des bienfaits du vélo.

Depuis sa création, le Club des parlementaires pour le vélo a avancé un certain nombre de propositions, notamment à l'occasion de l'examen des projets de loi de Finances pour 2013 et de financement de la Sécurité sociale, en faveur d'incitations économiques pour les entreprises qui mettent des vélos à la disposition de leurs salariés, participent à leurs frais de déplacement avec une indemnité kilométrique, ainsi que pour le cumul du remboursement des abonnements transports publics et location de vélos.
Le 11 avril 2013, l’Assemblée nationale a adopté l’amendement défendu par le Club des parlementaires du vélo et soutenu par le Gouvernement, dans le cadre du projet de loi sur les infrastructures de transport, qui prévoit la création d'aires de stationnement de vélos sécurisés dans les nouvelles gares ou lors du réaménagement des gares existantes.
Le Club des parlementaires pour le vélo est également intervenu pour que le vélo soit pris en compte dans le 3ème appel à projets transports publics et mobilité durable lancé par le ministre des Transports en mai dernier.

Le Club des parlementaires pour le vélo est également un lieu d'échanges avec l'ensemble des acteurs du vélo- acteurs politiques, économiques et associatifs – et organise des consultations, des auditions et des rencontres thématiques.

Communication Médias : Claude Lisbonis / CLC - T. +33 (0)1 42 02 17 40 / 06 20 67 18 66

_________________________________________________________________


96 Députés et Sénateurs sont membres du Club des parlementaires pour le vélo
(au 04/06/2013) ...

... Dont seulement 3 parlementaires sont issues de notre région Provence Alpes Côte d’Azur …peut-être une des explications à propos de notre très, très … très grand retard en matière de pistes cyclables sur notre territoire :

• Pierre BERNARD-REYMOND, sénateur des Hautes-Alpes (05)
• François-Michel LAMBERT, député des Bouches-du-Rhône (13)
• Louis NEGRE, sénateur des Alpes-Maritimes (06), maire de Cagnes-sur-Mer, 1er vice-président de la Métropole Nice Côte d’Azur*

(*collectivités adhérentes du Club des villes et territoires cyclables)

Voir les commentaires

MP2013 ... la TransHumance est partie ...

19 Mai 2013, 15:46pm

Publié par jeanyvespetit

253005 10151184372415865 1114072757 n

@jeanyvespetit

#MP2013 - je viens de croiser la #transhumance entre Cuges les Pins et Gémenos - nous n'avions pas la même monture, eux à cheval moi sur un #VTT :-))

dossier-2-0938.JPG

dossier-2-0939.JPG

Voir les commentaires

Programme d’intervention en faveur des déplacements à vélo et Maison du Vélo et de la mobilité en gare centre d’Aix...

14 Décembre 2012, 08:26am

Publié par jeanyvespetit

Mon intervention, lors de l'assemblée plénière du 14/12/12, à propos de la réalisation d’une maison du vélo à Aix en Provence en partenariat avec l’association ADAVA

 

253005 10151184372415865 1114072757 n

Le présent rapport concerne le projet de réalisation d’une Maison du Vélo dans un bâtiment annexe de la gare centre d’Aix-en-Provence.

Dans le cadre d’une démarche commune d’incitation et d’accompagnement de la pratique du vélo, la Région, la Communauté d’Agglomération du Pays d’Aix et la SNCF ont réalisé une étude de faisabilité en vue de créer un espace dédié aux vélos au niveau de la gare centre d’Aix, dans un bâtiment de la SNCF.

La ville d’Aix-en-Provence dispose d’un fort potentiel dans la pratique du vélo (par une forte présence des étudiants et de touristes, notamment), le diagnostic a fait émerger la nécessité pour dynamiser l’usage du vélo, de disposer d’un espace conjuguant les services de : location, gardiennage et réparation de vélos.

La future Maison du Vélo se situera à proximité immédiate du bâtiment voyageur pour assurer une complémentarité des modes et une intermodalité efficace.

En tant que locataire, la CPA se chargera du fonctionnement de ce service « Vélo ».

Il vous est aujourd’hui proposé de voter un protocole de partenariat pour la réalisation de cette Maison du Vélo et de la Mobilité qui vise à encadrer le financement des travaux nécessaires à la réalisation de ce projet. La Région participera à hauteur de 187 500€ HT pour les aménagements intérieurs et l’équipement de cet espace.

 

 

Programme d’intervention en faveur des déplacements à vélo

 

Affectation d'autorisations de programme

 

Le cadre global d’intervention régional permet d’accompagner les projets d’aménagements cyclables portés par les collectivités, à la fois au titre du schéma d’orientation des itinéraires de véloroutes et voies vertes, du développement de l’intermodalité Transports régionaux / vélo et du soutien à la mise en œuvre d’aménagements cyclables desservant des équipements d’intérêt régionaux.

Le présent rapport propose d’attribuer des subventions d’un montant total de 1 216 740 €HT aux maîtres d’ouvrage de ces projets pour un linéaire total de 16,15km.

Au titre de l’aménagement d’itinéraires cyclables desservant des équipements d’intérêt régional :

Aménagement de la piste cyclable « René Cassin » sur la commune de Port-de-Bouc (75 600€) ;

Aménagement de la coulée verte à Carpentras (170 000€) ;

 

Au titre du développement de l’intermodalité vélo / TER :

 

Installation d’équipement de stationnement vélo sur le site de la Gare de Saint Saturnin lès Avignon (11 520€) ;

Installation d’équipement de stationnement vélo sur 5 sites de la commune de Port-de-Bouc (29 700€) ;

 

Au titre du Schéma d’Orientation des Itinéraires des Véloroutes et voies vertes :

 

Aménagement de trois sections de la véloroute du Calavon (703 500€) ;

Aménagement de la section entre Mas Blanc et St Etienne du Grès (209 500€) ;

Etude sur l’aménagement d’une piste cyclable à Port-de-Bouc (16 920€).

Voir les commentaires

Information du Club des villes et territoires cyclables: point des amendements vélo au 16 novembre 2012...

17 Novembre 2012, 12:45pm

Publié par jeanyvespetit

253005 10151184372415865 1114072757 n

Depuis son lancement le 5 juillet 2012 à l'initiative du Club des villes et territoires cyclables lors de son Assemblée générale annuelle au Sénat, le Club des parlementaires pour le vélo a été très actif. Il s'est notamment attaché à proposer des incitations économiques à l'usage du vélo dans le cadre des Projet de Loi de Finances (PLF) et Projet de Loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013. Si cette première étape ne se traduit pas encore par des avancées relatives à ces dispositifs incitatifs, il faut noter que pour la première fois, le vélo a été au cœur des débats dans les deux assemblées, notamment sur ses vertus économiques et écologiques. Le travail va donc se poursuivre au sein du Club des parlementaires pour le vélo dont le nombre d'adhérents ne cesse de progresser puisqu'il rassemble désormais 84 députés et sénateurs de toutes tendances politiques.


PLF et PLFSS 2013 : point des amendements vélo au 16 novembre 2012

Des amendements relatifs à des incitations à l'usage du vélo ont été préparés début octobre par le groupe de travail constitué de Denis BAUPIN, député de Paris, vice-président de l'Assemblée nationale, Philippe GOUJON, député de Paris, Fabienne KELLER, sénatrice du Bas-Rhin, Alexis BACHELAY, député des Hauts-de-Seine, et de Jean-Marie DARMIAN, président du Club des villes et territoires cyclables, député suppléant de la Gironde.
Les amendements au Projet de Loi de Finances pour 2013 relatifs à des incitations économiques à l'usage du vélo ont été déposés et défendus mercredi 14 novembre à l'Assemblée nationale par Alexis BACHELAY, député des Hauts-de-Seine, Denis BAUPIN, député de Paris, Philippe GOUJON, député de Paris et Eric STRAUMANN, député du Haut-Rhin. Ils n'ont pas été adoptés.

 Le 9 novembre dernier, le premier de ces amendements vélo relatif à l'affectation de 10% du budget des routes à la réalisation d'aménagements cyclables avait également été rejeté. Cependant, lors du débat, le ministre des Transports, de la mer et de la pêche, Frédéric CUVILLIER, a annoncé que le troisième appel à projets mobilité durable qui sera lancé en 2013 intégrera le vélo. (Il succède à l'appel à projets TCSP/transports collectifs en site propre).
Au Sénat, les amendements vélo sur le PLFSS (rejetés à l'Assemblée nationale le 24 octobre dernier), défendus par Aline ARCHIMBAUD, sénatrice de Seine-Saint-Denis, et le groupe Ecologiste, et par Fabienne KELLER, sénatrice du Bas-Rhin, et Marie-Annick DUCHENE, sénatrice des Yvelines, cosignés par des sénateurs du groupe UMP, ont été adoptés le mardi 13 novembre contre l'avis du Gouvernement et de la commission.
Ils instituent une baisse de cotisations sociales égale à 25% du prix d'achat des flottes de vélos par l'employeur, l'indemnité kilométrique exonérée de cotisations sociales pour l'employeur, et clarifient la possibilité de cumuler le remboursement de 50% d'un abonnement de transports en commun et d'un système public de location de vélos. Cependant, le Sénat n'ayant pas voté le PLFSS, toutes les modifications adoptées durant son examen sont donc tombées.

Toutefois, ces débats et cette adoption ont permis une visibilité médiatique du sujet, via la publication de dépêches AFP sur les amendements vélo : les 24/10 et 14/11 suite à l'examen à l'Assemblée nationale des PLFSS et PLF, le 13/11 suite à l'adoption de ces amendements au PLFSS au Sénat. Ainsi qu'une mention dans la dépêche AFP du 15/11 sur le rejet du PLFSS où le progrès constitué par l'adoption de ces mesures en faveur du vélo est cité par le rapporteur lui-même.


Le vélo à l'agenda

Les actions et travaux du Club des parlementaires pour le vélo, animés par le Club des villes et territoires cyclables, se poursuivent afin que le vélo prenne toute sa place dans les politiques nationales de mobilité durable, de développement économique, de santé publique et de citoyenneté. Le vélo est un remède anti-crise, une solution de mobilité face à l'accroissement du prix du pétrole, utilisé seul ou combiné aux transports collectifs. Il est aussi créateur d'emplois (fabrication, vente, réparation, location…).
Comme l'ont souligné les parlementaires vélo lors des premiers examens des PLF et PLFSS, le Club des parlementaires pour le vélo soutiendra sans relâche des propositions bonnes pour l'économie, la santé et le développement équilibré des territoires.
Lieu d'échanges avec l'ensemble des acteurs du vélo - acteurs politiques, économiques et associatifs – il organisera des consultations et des rencontres thématiques dans les prochaines semaines sur ces enjeux.

Liste des membres du Club des parlementaires pour le vélo

Voir les commentaires

Via Rhôna: visite du chantier de la piste cyclable entre Arles et Mas Thibert ...

9 Novembre 2012, 21:36pm

Publié par jeanyvespetit

La Région cofinance, avec le CG13 et la CNR (compagnie nationale du Rhône) à hauteur de 30% la réalisation d'une piste cyclable "voie verte" , entre Arles et Mas Thibert, qui est sur l'itiniraire de la Via Rhôna qui va de Genève à la Méditerranée en passant par Lyon et en longeant le Rhône.

 

dossier-2 0483

 

Ce fut donc l'occasion de visiter le chantier. La piste cyclable débute à hauteur de pont Van Gogh.

 

dossier-2-0478.JPG

 

Longue de 15km, elle termine à Mas Thibert en longeant le Petit Rhône. Il s'agit d'une première section. L'objectif est de réaliser, en 2013, la seconde section, longue de 20km, qui ira de Mas Thibert à Port Saint Louis du Rhône et donc la Méditerranée.dossier-2 0485-copie-1Bonne ballade !

Voir les commentaires

Samedi 9 juin, participez au 2ème Cyclocoucoutour à Aubagne ...

3 Juin 2012, 07:44am

Publié par jeanyvespetit

                                                         ECORESEAU des pays d’Aubagne organise


                                                                    «  Le CYCLOCOUCOUTOUR 2 »
                                                                   Aubagne capitale mondiale du vélo

                                                  http://youtu.be/r30pj-iIzGk annonce vidéo d'Anaël Chaboch

                                                                            Le samedi 9 juin 2012
                                                            R.V. à 9h esplanade De Gaulle, départ 10h


                                                                          Prévoir son pique nique
 
Avec votre vélo, participez à la déambulation de vélos rigolos Aubagnais, qui réunira les six maisons de quartier de la ville, pour finir par un pique nique festif au parc en ciel, accueilli par la Maison de Quartier du pin vert pour un concours de « TIROKARO ». Sur le thème « liens et échanges » dans la bonne humeur, visitons ensemble et à vélo les quartiers pour sensibiliser la population sur l’utilisation du cycle. A cette occasion nous pourrons découvrir les emplacements des futurs appuis vélos de la ville devant les maisons de quartier. Revendiquons ensemble le droit de rouler à vélo, demandons des pistes cyclables qui réuniraient tous les quartiers, pour un vrai lien et de vrais échanges entre les habitants.
Roulons sain, roulons propre, roulons ensemble, roulons sécurisé, roulons à vélo…


Une création de Philippe Guidau « Valcoucou », avec le soutien de PAC, de la maison de quartier du pin vert, de Jardilien, des services sociaux culturels de la ville d’Aubagne, de Vélorution Marseille et du Collectif Vélo en Ville…

 

IMG_0020-copie-1.JPG

Voir les commentaires

Monsieur Guéant, libérez les cyclistes !

25 Janvier 2012, 19:46pm

Publié par jeanyvespetit

Monsieur le Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, l’autorisation de mise en place du nouveau panneau de signalisation routière pour que les cyclistes puissent tourner à droite aux feux rouges prend la poussière depuis des mois sur votre bureau.

Le panneau, attendu 14 mois après la sortie du décret, le 12 novembre 2010, qui ouvre la possibilité aux gestionnaires de voirie, généralement les maires, d’autoriser le tourne à droite pour les vélos quand le feu est au rouge, n’existe toujours pas officiellement. Cela même alors qu’il a été élaboré et validé en concertation entre des administrations centrales, des cadres techniques de villes et d'agglomérations qui avaient manifesté leur intérêt pour le sujet ainsi que des associations d’usagers.

Pour rappel, le "tourne à droite vélo" est expérimenté sur quelques carrefours tests depuis 2008 sur la commune de Strasbourg et sur la Communauté Urbaine de Bordeaux avec un indéniable succès ! Outre le fait qu'aucun accident n’est à déplorer, ce dispositif, simple, contribue à favoriser intelligemment l’usage du vélo en ville.


La demande est aujourd'hui forte de la part de très nombreuses collectivités locales, d’associations d’usagers de pouvoir enfin généraliser les tourne à droite, à charge bien sûr pour le cycliste de laisser la priorité aux piétons et à la circulation transversale, comme c’est déjà le cas pour le tourne à droite voiture avec la flèche orange clignotante.


Monsieur le Ministre, vous n'êtes pas sans connaître les bienfaits et les retombées économiques de l'usage du vélo[*]. Ainsi, la pratique régulière du vélo, à raison de 30 minutes par jour, engendre une économie en terme de dépenses de santé de 5,6 milliards d'euros en France. Le secteur économique du vélo représente quant à lui un chiffre d'affaire de 4,5 milliards d'euros, dont près de la moitié résulte du vélotourisme, et 35 000 emplois. Il s'agit donc d'un secteur particulièrement rentable, avec un retour sur investissement assuré. Pourtant, les financements publics en faveur de la pratique du vélo proviennent essentiellement des collectivités territoriales (462 millions d'euros en 2009 – à mettre en rapport avec les 13 millions d’euros de financements de la part de l'Etat), alors que les ressources liées à l’économie du vélo sont de 88 millions d’euros pour les collectivités territoriales et de 621 millions d’euros pour l’Etat...


De même, Monsieur le Ministre, vous ne pouvez ignorer que la communication nationale en matière de circulation fait l'impasse sur les dernières modifications majeures du code de la route, en 2008, en faveur des piétons et des cyclistes (zone de rencontre, double sens cyclable, pour ne citer que les deux plus emblématiques), et ce malgré des sollicitations répétées et insistantes de la part des collectivités et associations locales et nationales.


Monsieur le Ministre, vous bloquez aujourd'hui, par inertie, une avancée importante, reconnue par tous, pour la mobilité urbaine. Monsieur le Ministre, laissez vivre les initiatives des territoires et des habitants et validez la toute dernière étape formelle qui fera entrer le tourne à  droite dans les innovations réussies contribuant à l'apaisement de la  circulation en ville et inscrivez enfin ce panneau dans la liste  officielle des panneaux en vigueur. Ce faisant, vous acteriez un  processus vivant de modification règlementaire à l’initiative des  collectivités territoriales et des associations d’usagers.

Bref, Monsieur Guéant, sortez votre plume, signez et ... libérez les cyclistes !


Note :

[*]  Juillet 2009 – Hors Série n° 6 Grand Angle Atout France Spécial Économie du vélo

signataires :

-       Clément Rossignol, Vice-président de la Communauté Urbaine de Bordeaux délégué aux déplacements doux et mobilités alternatives

-       Rudy L'Orphelin, Maire-Adjoint de Caen en charge des déplacements

-       Pierre Serne, Vice-Président de la Région Île-de-France en charge des transports et mobilités

-       Catherine Hervieu, Vice-Présidente du Grand Dijon aux mobilités alternatives

-       Alain Jund, Adjoint au Maire, Strasbourg

-       Yann-Fañch Kerneis, Conseiller Communautaire à Brest Métropole Océane, délégué aux déplacements doux

-       Paulo-Serge Lopes, Conseiller régional Nord-Pas de Calais en charge de la politique vélo

-       Bernard Lachambre, Vice président Pays de Montbéliard Agglomération énergie, plan climat, développement durable

-       Françoise Chevallier, adjointe Lyon 3ème déléguée aux déplacements, conseillère communautaire du Grand Lyon

-       Marc Santré, Adjoint au Maire de Lille, Déplacements, stationnement, taxis, aménagement de la voirie, Conseiller communautaire LMCU

-       Jean-Louis Calmettes, Conseiller Délégué Transports et Mobilité à la Communauté de Communes Decazeville-Aubin (Aveyron)

-       Dominique Ducout, Conseillère municipale St Rémy lès Chevreuse

-       Dominique Carré, Adjoint au maire de Pierrefitte, Ecologie, Développement durable, Aménagement, Transports, Conseiller communautaire à Plaine commune en charge des Transports et Déplacements

-       Mathilde Mage,  Conseillère municipale déléguée aux déplacements doux, pistes cyclables, liaisons interquartiers,  La Roche/ Yon

-       Alain Cordier, Conseiller régional de Bourgogne, Président de la commission transports
Fabienne Vansteenkiste, adjointe à la mairie de Montreuil déléguée à l'espace public et aux déplacements

-       Clara Osadtchy, Conseillère régionale de Basse-Normandie

-       Jean-Pierre Bigorgne, Vice Président de Quimper Communauté en charge des transports

-       Michel Dané, conseiller municipal de Bègles

-       Jean Yves Petit, Vice président du conseil régional PACA, Délégué aux transports et à l'éco-mobilité

Voir les commentaires

<< < 10 11 12