Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Articles avec #ligne des alpes

Une forte mobilisation le 9 novembre visant à sauver la ligne ferroviaire Briançon-Gap-Grenoble

12 Novembre 2019, 19:22pm

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Ligne Ferroviaire Gap-Grenoble - appel Appel à participer aux rassemblements du 9 Novembre

6 Novembre 2019, 17:46pm

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Lettre à la Ministre des transports: réseau ferroviaire régional PACA ; état des lignes dans les Alpes du sud 

31 Octobre 2018, 19:53pm

Publié par jeanyvespetit

Ci-joint la lettre de NOSTERPACA à la Ministre des transports


 Madame Élisabeth BORNE Ministre des transports 40, rue du Bac 75700 PARIS 
 
Objet : réseau ferroviaire régional Provence-Alpes-Côte d'Azur ; état des lignes dans les Alpes du sud 
 
Marseille, le 31 octobre 2018 

 
Madame la Ministre, 
 
NOSTERPACA, association Loi 1901, milite pour la défense et le développement des transports publics notamment ferroviaire sur le territoire de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. NosterPACA est affiliée à la FNE. 
 
Notre association souhaite attirer votre attention sur la situation du réseau ferroviaire régional dans les Alpes du sud, qu’il s’agisse des lignes de l’étoile de Veynes ou de la relation Nice – Breil Limone- Piemonte, qui suscite de graves interrogations de notre part quant à leur avenir et quant à la volonté politique des acteurs publics d’en assurer la pérennité. 
 
En premier lieu, nous rappelons qu’il s’agit ici de lignes de montagne, caractérisées par la présence de nombreux ouvrages d’art (ponts, tunnels, viaducs, remblais et tranchées,…) et par des conditions climatiques parfois sévères. Ces facteurs conduisent bien évidemment à des coûts d’entretien et de régénération (du fait aussi du laxisme qui a régi leur entretien depuis des décennies) sans commune mesure avec ce qui est rencontré dans la Beauce ou dans la plaine d’Alsace. Ce qui est parfois appelé le  « handicap montagne » qui appelle la solidarité nationale d’autant plus que les transports de substitution tels que le car ne sont pas en mesure d’assurer un service équivalent, comme en témoigne la forte attrition – de l’ordre de 30% - qui accompagne de façon générale les transferts sur route. 
 
En second lieu, il nous paraît utile de rappeler, de façon plus précise, la situation de ces différentes lignes : - La ligne Aix-en-Provence – Gap – Briançon a fait l’objet, depuis plusieurs années, d’une rénovation lourde des infrastructures. Il demeure quelques zones restant à moderniser. De plus, les conditions d’exploitation, avec la fermeture de nombreux points de croisement qui aggrave considérablement les difficultés au quotidien, demandent également à être modernisées. 
ASSOCIATION LOI 1901 N° W 133014919         Membre de France Nature Environnement Provence Alpes Côte d'Azur      e-mail : nosterpaca@orange.fr Site : http://nosterpaca.org Secrétariat : 06 08 89 75 54 
- La ligne Livron Aspres sur Buech, qui est parcourue notamment par le train de nuit que vous avez eu l’occasion de prendre récemment, demande également des investissements de régénération, que lesquels les partenaires publics semblent décidés à financer - La ligne Veynes Grenoble suscite de graves inquiétudes quant à sa pérennité, bien que la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Région Auvergne Rhône Alpes, les départements des Hautes Alpes et de l’Isère et la Métropole de Grenoble semblent s’orienter vers le financement de travaux de régénération ; - La ligne Nice Breil Limone nécessite des travaux d’ouvrages d’art dans sa partie entre Nice et Breil : malgré d’importants travaux de renouvellement de voies réalisés dans les années 2000, le temps de parcours actuel se situe entre 1h07 et 1h31 pour parcourir 44km, alors qu’il fallait 50 mn en 2002, avant modernisation de la voie ! Par ailleurs, la section en territoire français de la ligne Cuneo Vintimille est frappée d’une limitation permanente de vitesse à 40 km/h depuis plusieurs années qui pénalisent gravement la desserte de la vallée, ainsi que les relations entre le Piémont et la Ligurie pour nos voisins italiens. Malgré l’apport par l’Italie de 29 M€ pour financer des travaux de modernisation, SNCF Réseau refuse de relever la vitesse, prenant ainsi en otage les habitants des vallées pour obtenir une révision de la convention France Italie de 1970. Les raisons de cette attitude sont incompréhensibles : le passage à 40 km/h sur une ligne construite pour être parcourue à 80 km/h vont se traduite à court terme par une usure accrue des rails à l’intérieur des courbes. 
Dans ces conditions, et compte tenu de l’impossibilité d’obtenir des réponses précises de la part de SNCF Réseau, notre association demande à l’Etat de faire réaliser une étude indépendante sur l’état des infrastructures de cette ligne, qui devra notamment et plus particulièrement pour les deux dernières lignes citées ci-dessus, aux questions suivantes : - Dresser un diagnostic de l’état des infrastructures ; - Identifier les zones pour lesquelles l’état de celles-ci nécessite réellement une limitation de vitesse, ainsi que les zones pour lesquelles un retour à la vitesse nominale de ligne pourrait intervenir sans délai ; - Décrire et chiffrer les travaux nécessaires pour permettre la suppression de ces limitations de vitesse, en recherchant des pistes d’économie pour leurs montants ; 
Une telle expertise pourrait être réalisée par exemple par l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, qui a une bonne connaissance du réseau ferroviaire français. Il nous paraîtrait utile que cette étude soit suivie par les acteurs associatifs locaux – NOSTERPACA est tout à fait disposé à travailler avec les services de l’Etat pour donner un avis sur le cahier des charges de l’étude. Nous restons à votre disposition pour toute précision qui vous paraîtrait utile. Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’assurance de notre considération distinguée. 
 
Le Président, 
 
Gilles MARCEL

Voir les commentaires

Veynes le samedi 25-11 - Atelier relais dans le cadre des assises de la mobilité - les accès ferroviaire aux vallées alpines

1 Novembre 2017, 07:25am

Publié par jeanyvespetit

 

Voir les commentaires

Sauver l'étoile ferroviaire de Veynes !

14 Juillet 2017, 07:09am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

La "Voix ferrée des Alpes" ...

29 Novembre 2016, 08:51am

Publié par jeanyvespetit

Le petit journal "La voix ferrée des Alpes" ....

Cet automne, la Région Auvergne / Rhône Alpes a annoncé la « fermeture » en 2018 de la ligne ferroviaire Grenoble-Veynes en l'absence de travaux, avant de jurer vouloir la  « sauver ». Pourtant quelques mois plus tôt, les experts concluaient que  les trains pourraient encore rouler jusqu'en 2025. Mais qui est donc si pressé de voir cette ligne menacée ?

Pour le savoir, l'enquête parue dans le premier numéro de la
Voix ferrée des Alpes, petit journal de décryptage ferroviaire, est à lire ici, en pièce jointe.

Voir les commentaires

Signez la pétition : Halte à la désertification ferroviaire dans les Alpes du Sud et le Dauphiné!

25 Octobre 2016, 07:46am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Les Associations de Défense et de promotion du rail du Val Durance reçues à la Préfecture de la région PACA ...

4 Octobre 2016, 05:56am

Publié par jeanyvespetit

Les Associations de Défense et de promotion du rail du Val Durance reçues à la Préfecture de la région PACA ...

Ci-dessous, le communiqué suite à cette rencontre avec le SGAR à laquelle j'ai participé. Puisque l'actualité nationale se porte sur l'achat par l'Etat de 16 TGV pour assurer une activité de l'usine d'Alsthom à Belfort, j'espère fortement qu'il restera quelques millions pour acheter des voitures neuves pour le train de nuit Briançon / Paris afin d'assurer sa pérennité avec un service de qualité ...

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vendredi 28 septembre dernier, l'Association de Défense des Services Publics du département des Hautes-Alpes avait organisé une rencontre avec le Secrétaire Général des Affaires Régionales (SGAR). Y participaient diverses associations, France Nature Environnement, NOS TER PACA, le rassemblement de 14 Conseils de Développement, de Briançon à Sisteron, le collectif de Briançon "Sauvons le Train de Val Durance", l'AGV....

Il s'agissait de faire part au représentant de l'Etat dans la Région PACA des conséquences très négatives de l'enclavement des Hautes-Alpes, plus spécialement sur le plan de l' activité économique et de la vie quotidienne des Hauts et Bas-Alpins. La question des liaisons ferroviaires fut au cœur de cette rencontre mais aussi celles du tunnel du Chambon et de nos relations transfrontalières avec les italiens.

Le Secrétaire Général des Affaires Régionales insista longuement sur la volonté de l'Etat et des Régions de restaurer la route de Vizille à Briançon, au delà même de la reconstruction du tunnel du Chambon. Une étude préalable commencera dès cette année avec la perspective d'un important investissement des Régions et de l'Etat sans doute. La délégation qui comptait une élue de La Grave regretta qu'il n'y ait pas eu d'évaluation comptable de l'impact économique de la situation des entreprises de la Romanche concernées (une centaine).

Sur le plan ferroviaire le représentant de l'Etat souligna d'abord la ferme résolution des pouvoirs publics de maintenir le train de nuit Paris-Briançon, ce que les usagers ne considéraient plus comme une évidence. En ce qui concerne les trains supplémentaires, en période de vacances, il assura qu'ils seraient mis en place pour les fêtes de fin d'année. Mais cette assurance ne porte que sur l'année 2016. la question de l'ouverture des locations paraissait ne dépendre que de la SNCF alors que l'Etat est bien l'autorité organisatrice.

Les prévisions du plan Etat-Région PACA, pour la période 2015-2020, devraient être respectées et financées sur la ligne des Alpes. Ces prévisions ne concernent, pour l'essentiel, que la réfection de la voie ferrée entre Montdauphin et Briançon, en 2017, et l'étoile de Veynes. La rénovation des lignes Grenoble et Valence-Veynes, pourtant nécessaire, est considérée par PACA comme importante mais la Région Auvergne-Rhône-Alpes en porte la responsabilité et ne semble pas y accorder la même importance. Les deux Régions et l'Etat doivent en discuter mais l'issue parait aux associations très incertaine, notamment pour la ligne Grenoble-Veynes. La mise en cause du classement UIC 7/9, décision unilatérale de SNCF réseau, apparaît comme un élément déterminant pour l'avenir de ces axes.

Les associations ont regretté le refus de l'Etat d'engager une étude globale et un grand débat public sur les différents accès aux Alpes d sud pour les 30 années à venir en tenant compte du risque de fermeture de certains axes ferroviaires, de la fin de la desserte par la gare d'Oulx avec la mise en service du tunnel Lyon/Turin.

Pour ce qui concerne la régularité et la qualité des liaisons ferroviaires, le problème reste entier, les usagers devront prendre les initiatives ad hoc. NOS TER PACA a réalisé une application qui permet à tout porteur d'un Smartphone de signaler, en temps réel et sans frais, la nature et les caractéristiques d'un disfonctionnement de circulation de train. Ces informations permettront aux associations de discuter, à partir d'informations précises, avec la SNCF et les pouvoirs Publics. Cette application mise en place depuis deux semaines a déjà trouvé près de 1000 utilisateurs.

Au total, la rencontre a permis de prendre acte d' informations souvent déjà connues mais qu'il était utile de confirmer, et de mieux comprendre la façon dont l'Etat aborde nos problèmes, sans pour autant satisfaire les souhaits des usagers. D'après notre interlocuteur, il appartient aux usagers de faire connaître leur volonté pour obtenir les évolutions jugées par eux nécessaires.

D'où l'importance de remettre en route les comités de ligne et de mettre en oeuvre un grand débat sur l'enclavement des Alpes du Sud.

Voir les commentaires

Des évolutions sur la ligne des Alpes ...

27 Septembre 2015, 07:26am

Publié par jeanyvespetit

Madame la Sous-Préfète de Briançon, le Député J. Giraud, P. Marthouret, M. Assenat (SNCF), …
Madame la Sous-Préfète de Briançon, le Député J. Giraud, P. Marthouret, M. Assenat (SNCF), …

Un seul décideur en cas d’aléas sur la ligne des Alpes qui traverse les régions Rhône Alpes et PACA !

Après une demande conjointe du Député Joël Giraud et de moi-même, la SNCF a pris la décision que la Ligne des Alpes sera enfin coordonnée.

Patrick Marthouret, directeur délégué aux Alpes du Sud à la SNCF sera le décideur en cas d’aléas sur le réseau ferré qui traverse les régions Rhône Alpes et PACA pour réduire le délai des réponses à apporter.

J’ai expliqué « qu’Il était nécessaire qu’il y ait quelqu’un qui coordonne le côté opérationnel au nom des deux régions SNCF et qui prenne des décisions en cas d’aléas ».

Patrick Marthouret aura la main mise sur les services internes à la SNCF, « circulation, trains régionaux, trains intercités comme le train de nuit entre Paris et Briançon ou l’activité des TGV comme Oulx ». Il aura un bureau à Gap, ce qui permettra une meilleure proximité avec les élus, les associations, les professionnels du tourisme, …

Inauguration de l’abri vélo de la gare de Briançon !

Dans le cadre de ses engagements en matière de maitrise des émissions de gaz à effet de serre, la Région agit pour encourager et faciliter l’utilisation du vélo.

Dès 2010, la Région a voté un cadre d’intervention visant à accompagner les collectivités locales souhaitant implanter des stationnements vélos sécurisés à proximité des gares.

La Région souhaite aller plus loin dans les services offerts aux usagers du TER, en prenant l’initiative, de doter, à titre expérimental, certaines gares d’abris vélos sécurisés.

Dans le cadre de cette expérimentation, des abris vélos sont ainsi mis en service près des gares de La Garde, La Pauline, Villeneuve-Loubet, Saint-Chamas, Arles, ainsi qu’à Briançon

Au cours de l’automne, deux nouvelles gares seront équipées : Montfavet et Morières les Avignon.

Le coût d’investissement, de l’ordre de 50 000 € par abri est entièrement financé par la Région, les charges d’entretien et de fonctionnement étant partagées entre la Ville de Briançon et la Région.

Les abris sont modulables et pourront être, si nécessaires doublés pour atteindre 32 places. Ce service s’adresse aux utilisateurs des transports en commun munis de cartes Optima (exemple : cartes ZOU) qui peuvent gratuitement s’inscrire sur le site PACAMOBIILITE.FR pour obtenir l’activation de leur carte et ainsi pouvoir utiliser un abri. .

L’installation de cet abri à vélo vient compléter l’intermodalité déjà présente en gare de Briançon. En effet, celle-ci, avec 164 000 voyageurs en 2014, fonctionne d’ores et déjà en pôle d’échanges multimodal puisqu’outre les TER, intervilles et TET (10AR quotidiens, renforcés en saison hivernale), la gare est également desservie par les LER 29 et 35 (143 00 montées-descentes) et les lignes saisonnières et cadencées du Département des Hautes-Alpes. Le réseau urbain se trouve également à proximité.

L’enjeu aujourd’hui est d’asseoir durablement cette gare dans son rôle de porte d’entrée du territoire notamment en matière de tourisme. Cela sous-entend d’améliorer encore davantage le fonctionnement du pôle d’échanges et d’accroitre la visibilité de la gare. Aussi, il sera notamment proposé à la commission permanente du Conseil régional du 16 octobre 2015 d’attribuer une subvention de 6000 € à Gares et Connexions pour conduire une étude d’amélioration de la signalétique et de l’information voyageurs dont le coût est de 10 000 €. Cette étude sera conduite avec l’office de tourisme de Briançon et menée en lien avec la demande formulée par les acteurs du territoire de changer la dénomination de la gare.

Enfin, la gare de Briançon a été identifiée comme un des points prioritaires à rendre accessibles pour les personnes à mobilité réduite dans le cadre de l’Agenda d’accessibilité programmée adopté par la Région en juin 2015. Une convention d’études avec SNCF Réseau sera présentée au vote de la commission permanente du 16 octobre 2015 pour déterminer les aménagements nécessaires.

Des évolutions sur la ligne des Alpes ...

Voir les commentaires

Etoile de Veynes: demande de rencontre au Secrétaire d'Etat aux transports ...

22 Septembre 2015, 14:26pm

Publié par jeanyvespetit

Etoile de Veynes: demande de rencontre au Secrétaire d'Etat aux transports ...
Etoile de Veynes: demande de rencontre au Secrétaire d'Etat aux transports ...

Voir les commentaires

1 2 > >>