Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Articles avec #gemenos

Gémenos : Société coopérative ouvrière provençale de thés et infusions (SCOP TI), c’est parti ! …

22 Novembre 2014, 08:15am

Publié par jeanyvespetit

5-20141113_172124_282.jpg

Screenshot 2014-11-13-17-03-10Avec Cécile Duflot, les éluEs écologogistes, les responsables EELV et ceux de la SCOP TI …

« Force et Bonté » !!!

La SCP TI (ex Fralib) de Gémenos vient de franchir une nouvelle étape importante avec l’obtention de la certification BIO de leur SCOP.

 

Les anciens salariés, qui ont mené une longue lutte pour maintenir l’emploi sur le site de Gémenos, pensent maintenir les objectifs que qu’ils se sont fixés à la sortie du conflit avec le Groupe  UNILEVER en mai dernier, à savoir boucler toute la partie juridique, administrative, choix de stratégie commerciale etc… avant la fin de l’année et de démarrer l’activité au premier trimestre de l’année prochaine.

 

La SCOP TI est soutenue par la Région qui, lors de la session du 22 octobre 2014, a voté des aides en vue de maintenir l’emploi mais aussi d’aider la nouvelle gestion ouvrière de cette usine à se mettre en place.

Le groupe des éluEs écologistes du conseil régional soutient fortement ce type d’initiatives, à l’image de Fralib mais aussi du journal Nice Matin, qui permet d’offrir une alternative crédible en permettant la reprise d’une activité industrielle lorsque le chef d’entreprise fait défaut.

  

C’est le sens du message que nous avons apporté, avec Cécile Duflot, le 13 novembre aux salariés de la SCOP TI.

C’est bien le sens même de l’écologie politique que d’agir en faveur de l’emploi en le maintenant sur place. Mais aussi d’agir en faveur de nouvelles formes d’organisation et de gestion d’une activité industrielle permettant une plus grande implication des salariés.

 


Voir les commentaires

Fralib de Gémenos ...1336 jours de lutte ... SCOP T.I C’EST PARTI

28 Mai 2014, 21:11pm

Publié par jeanyvespetit

UNE VICTOIRE SYNDICALE DE GRANDE PORTÉE

 Tribune Fralib

Dans notre assemblée générale du dimanche 25 mai, les Fralibs ont décidé à l’unanimité d’approuver la signature d’un protocole d’accord avec le groupe UNILEVER.

Cet accord a été signé hier en fin d’après-midi à l’issu d’une ultime réunion de négociation à Paris.

Il permet d’ouvrir de réelles perspectives de construction de notre SCOP.

Le ministère du Travail et la Présidence de la République se sont investis dans la dernière ligne droite et ont participé à la réalisation de ce protocole d’accord par leur engagement.

 

Cet accord s’inscrit dans un processus de lutte puissant et organisé par les salariés et l’ensemble de la CGT qui a recueilli une solidarité populaire massive développée par leur Comité national de soutien.

Solidarité dans laquelle de nombreuses personnalités, organisations politiques et associatives se sont retrouvées.

Cet accord consolide les acquis arrachés au cours des 1 336 jours de lutte et en engrange de nouveaux.

Les trop nombreuses tergiversations et l’acceptation explicite de quelques dogmes patronaux affichée par certains, n’ont pas toujours contribué à faire avancer nos revendications et nos propositions.

Il aura fallu de la persévérance et de l’opiniâtreté de la part des salariés en lutte pour agir pour le maintien de l’emploi, le maintien et le développement de l’outil industriel et de l’économie de nos territoires.

 

Le bilan de cette phase du combat de plus de 3 ans et demi confirme que seule l’action paie.

Pour rappel :

 

Ø  Appropriation publique des terrains et bâtiments,

Ø  Appropriation publique à l’euro symbolique des installations administratives et industrielles du site pour transfert à la SCOP des salariés,

Ø  Soutien financier au démarrage et au développement du plan alternatif des salariés en sécurisant les acquis obtenus et en ouvrant des perspectives sérieuses notamment par :

-          Diverses mesures contribuant au développement commercial. Il s’agit notamment de la recherche de débouchés de production, la construction d’une marque, le renforcement de l’appareil commercial et administratif, une étude de marché.

-          Une contribution conséquente au fonds de roulement

-          Le financement d’une formation pour les salariés de la SCOP

-          La participation à la remise en état, au développement, à la modernisation et à la diversification de l’outil de travail.

-          Maintien des institutions représentatives du personnel pendant une période suffisante permettant la maîtrise du dossier jusqu’à la création officielle de la SCOP,

Ø  Obtention d’une prime substantielle de préjudice pour chaque salarié en lutte venant s’ajouter aux indemnités légales,

 

Ces acquis ont été obtenus par une lutte efficace et courageuse des Fralibs, un soutien sans faille de toute la CGT et une solidarité populaire et militante large.

 

Les résultats concrets de cette victoire syndicale sont des points d’appui solides et encourageants à la constitution et au développement de notre SCOP.

 

Une nouvelle étape de la bataille s’ouvre. Nous nous y engageons avec détermination, comme nous l’avons fait depuis le début du conflit pour gagner les moyens nécessaires au démarrage, au développement et à la pérennité de SCOP TI.

Les pouvoirs publics, les collectivités territoriales, les structures de l’économie sociale et solidaire ont des moyens conséquents.

Les Fralibs et toute la CGT ne manqueront pas de leur rappeler leurs engagements et leurs responsabilités dans le respect des prérogatives de chacun.

 

Alors que les conflits se multiplient, que les fermetures et les licenciements s’accélèrent, notre lutte exemplaire est un succès pour tous les travailleurs de notre pays et démontre que rien n’est jamais joué d’avance. La lutte continue.

 

Amicalement les ex-salariés de FRALIB et futur SCOPTISTES !!!

 

Consultez  notre site internet : http://youtu.be/A3KqeXcgy4w

http://cgt.fralibvivra.over-blog.com/ http://www.udcgt13.fr/  http://www.fnafcgt.fr/ 

 

http://www.cgt-fralibvivra.fr/  http://theelephant.fr http://www.youtube.com/watch?v=BTxwjrEnLA8

Voir les commentaires

Municipales 2014 ... Une déferlante sur Gémenos …

24 Mars 2014, 09:11am

Publié par jeanyvespetit

Nous étions habitués, à Gémenos, au raz de marée …. Ce fut une déferlante !

86.49%pour le Maire sortant et donc … 13.51% pour notre liste Gémenos durable et solidaire !…

 

De toute évidence, nous avons sous estimé l’impact local du contexte politique national.

Les sondeurs et les médias laissaient entendre que l’action locale serait plus déterminante que la situation nationale … ce fut l’inverse !

 

Si le Maire sortant a fait plus que le plein de ses suffrages,  notre liste fait clairement les frais de celles et ceux, qui, désabusés par la Gauche,  ne sont pas allés voter…ils sont 31.23% !

 

Véronique Mossard et Jean Yves Petit sont élus … 2 élus sur 29 …. C’est 1 élu de moins !… ce qui va dégrader fortement notre capacité de jouer un rôle, en tant que minoritaire, pour proposer, contrôler et intervenir.

 

Un grand merci à celles et ceux qui nous ont fait confiance et ont voté pour notre liste.

 

Une satisfaction, malgré tout, celle de voir une partie de l’objectif de notre liste « Gémenos durable et solidaire ! » repris par le Maire sortant dans son bulletin daté du 19 mars « Je m’appuierai également sur toutes celles et ceux qui voudront s’impliquer dans la vie communale pour qu’ensemble nous conduisions Gémenos sur la voie d’un développement harmonieux, solidaire et durable. »

 

 

A suivre donc, ensemble !

 

Dossier-4 5018 copie

Voir les commentaires

Gémenos 2014 - invitation à la signature publique de la charte Anticor, mercredi 19 mars à 18h30 …

16 Mars 2014, 08:38am

Publié par jeanyvespetit

La liste Gémenos Durable et Solidaire ! vous invite à la  signature publique de la charte Anticor le mercredi 19 mars à 18h30, salle du Cercle du Progrès Démocratique de Gémenos.

La Charte Anticor prévoit un certain nombre d’engagements des candidats  dont par exemple :

la formation de l’ensemble des élus du Conseil municipal, notamment sur l’élaboration et sur le contrôle du budget, la passation des marchés publics, l’exécution des délégations de services publics ;

la transparence avec la mise en place d’une commission éthique indépendante, comprenant notamment des membres de l’opposition et des citoyens ;

La présence des élus de l’opposition dans les conseils d’administration, les organismes et structures financés par la commune

utiliser le site internet de la commune pour  mettre à la disposition des habitants les comptes-rendus des réunions de commissions municipales, la liste détaillée des subventions attribuées, …

 

Assurer le renouveau des pratiques politiques dans le cadre de l’exercice d’un mandat au sein d’une collectivité est devenue une nécessité. Créer, renforcer la confiance entre les élus et les citoyens passe par une gestion éthique et transparente des collectivités mais aussi par le respect des élus qu’ils soient majoritaires ou minoritaires.

 

Nous vous invitons à venir participer à cette signature.

 

 

Jean Yves Petit / Véronique Mossard

 

Dossier-4 5018 copie

Voir les commentaires

Assurer le devenir de Gémenos au sein de cette Métropole tout en préservant son identité...

15 Mars 2014, 19:05pm

Publié par jeanyvespetit

photo3-copie-3.JPGRetour sur notre réunion publique du 14 mars, avec la participation de Patrick Mennucci et Laurence Vichnievsky, candidats à la mairie de Marseille, dont le thème principal fut la coopération et la politique intercommunale, au sein de la CUM et, bien entendu, dans le cadre de la mise en place de la Métropole Aix Marseille Provence.

 

Il est à noter que la coopération intercommunale n’est pas ou peu évoquée lors de ces élections municipales alors qu’au moins 50% des compétences sont effectuées par les communautés d’agglomérations.

photo8.JPG 

Où sont le bilan et le projet du maire sortant à propos de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole ?

 

Cela alors que la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole dispose de fortes compétences qui déterminent le quotidien des Gémenosiens:

Le développement économique 

L’aménagement de l’espace communautaire

La protection et la mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie

L’équilibre social de l’habitat sur le territoire communautaire

La politique de la ville dans la communauté

La gestion des services d’intérêt collectif

 

Des missions de services urbains et de proximité qui facilitent le quotidien des habitants.

La collecte sélective et le traitement des déchets

La propreté urbaine

Les transports en commun

Le Programme Local de l’Habitat 

La lutte contre la pollution de l’air et les nuisances sonores

La gestion de l’eau et  l’assainissement

Le stationnement

La voirie et la signalisation

Mais aussi des missions de développement ayant pour objectif de favoriser la croissance et le dynamisme du territoire communautaire et de renforcer son  attractivité.

La promotion du territoire

L’urbanisme et le foncier

Le soutien à l’innovation

L’accueil et l’accompagnement des entreprises

 

C’est bien ce que la liste « Gémenos durable et solidaire ! » porte au sein de son projet municipal … la gestion de Gémenos ne doit pas se limiter à la distribution des ressources financières en provenance, pour l’essentiel, des entreprises de la Zone d’Activité …

 

 La Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole, c’est un  Budget de 1400 Millions d’€ ….

 

Cela nécessite bien de construire une véritable coopération intercommunale sur le territoire métropolitain …

 

L’enjeu de l’élection municipale de mars 2014  sera donc bien de choisir le maire qui va contribuer à construire la Métropole Aix-Marseille-Provence dans l’intérêt du territoire métropolitain mais aussi des Gémenosiennes et des Gémenosiens.

 

Ce chantier est gigantesque…et il va déterminer notre avenir !

 

Avec quel projet  et avec quels élus ?

 

- Il y aura dans les mois à venir un choix sur une répartition efficace des compétences entre la Région, la Métropole et les communes …. Et nous souhaitons qu’elle s’accompagne d’une autonomie fiscale pour chacune de ces compétences.

 

- Il y aura une réflexion, logique, sur le devenir du département des Bouches-du-Rhône … Il convient d’envisager un transfert de ses compétences vers la Métropole et vers la Région.

 

- Il y aura l’obligation de construire une majorité politique capable de mettre en œuvre des projets et apte à mettre en place des pôles de proximité afin d’être au plus près de nos concitoyens.

Bâtir la Métropole, c’est d’abord se donner les moyens d’agir  à l’échelle de vie des Marseillais, des Aixois, des Aubagnais, des Martégaux, des Berrois … et des Gémenosiens !

 

- Il y aura en 2020 la première élection au suffrage direct pour cette future Métropole…ce qui sera important pour assurer une réelle représentation pluraliste au sein de la Métropole

 

Il est important pour Gémenos que le maire qui va participer, contribuer, mener les différentes actions  d’ici 2020 soit un maire qui ne soit pas dans une logique du refus alors que la loi est votée mais dans une logique de valoriser Gémenos au sein d’une majorité métropolitaine.

 

L’élection du 23 mars vise à choisir ce maire des deux mandats afin de contribuer à bâtir cette Métropole pour le territoire métropolitain et pour Gémenos ;

 

 Il faut un maire capable d’assurer le devenir de Gémenos au sein de cette future coopération intercommunale tout en préservant son identité, ses spécificités.

 

Il faut également que Marseille se donne non pas le maire du dernier mandat, mais celui du projet métropolitain

 

A noter que ce sont 3000 marseillais qui, chaque jour, viennent travailler sur la zone d’activités … Gémenos et Marseille sont liés et interdépendants … de l’emploi pour les marseillais mais aussi de la richesse pour Gémenos …

 

Aujourd’hui, les responsables d’entreprises se plaignent des difficultés pour recruter des salariés suite à l’absence d’un réseau de transport dense et efficace sur l’espace métropolitain … pourtant les entreprises de la zone d’activité paient la taxe dite « versement transport » qui représente environ 2,4M€ chaque année … A quoi sert-elle ?

 

Ces 3000 qui font partie des 39 000 salariés qui sortent, chaque jour, de Marseille, pour aller travailler … contribuent à la congestion routière à la sortie de l’autoroute …

 

Dans le sens inverse, beaucoup de Gémenosiens vont travailler ou étudier sur différents lieux du territoire métropolitain …

 

Il faut repenser dans l’urgence les déplacements … La pollution de l’air est une réalité avec des conséquences sur la santé et sur le fonctionnement des entreprises.

 

Repenser les déplacementsdes salariés, des lycées, mais aussi pour permettre l’accès à la culture, aux loisirs … et au stade Vélodrome … cela veut signifie qu’il faut permettre les déplacements le soir, au-delà de 19h30 …!

 

Le principal enjeu des prochaines années à Marseille est la construction d’une Métropole puissante, cohérente, solidaire, démocratique et qui s’insère dans le jeu européen et mondial.   Le Grand Port Maritime de Marseille / Fos est une porte d’entrée économique pour les entreprises et pour l’emploi.

 

Les retards importants pointés par l’INSEE ou l’OCDE touchent l’ensemble du territoire métropolitain. Le taux de chômage est, depuis 35 ans, constamment supérieur à la moyenne nationale. Territoire de toutes les inégalités, le revenu moyen y est inférieur de 10 % à la moyenne nationale.

 

Les jeunes représentent une force de travail considérable…pour faciliter l’accès à l’emploi, il faut des formations adaptées au besoin des entreprises situées sur le territoire métropolitain … nous sommes très en retard !

 

Bâtir la Métropole, c’est rattraper un retard d’infrastructures, de services à la population et créer des logiques de cohérence, de complémentarité, de mutualisation entre les bassins de vie.

 photo2-copie-3.JPG

L’échange  avec  Patrick Mennucci, candidat à la fonction de Maire de Marseille et Laurence Vichnievsky,ville "capitale" de la Métropole fut sans « langue de bois » et de haute tenue.

 

La Métropole sera positive pour le territoire métropolitain, ses communes, ses entreprises et ses habitants.

La volonté politique en faveur d'un fonctionnement démocratique de MPM, d'abord, puis de la Métropole est réelle.

 

Les petites communes, comme Gémenos, doivent être rassurer sur le fait qu'elles continueront de disposer de moyens financiers pour agir et qu'elles pourront exister au sein de la Métropole ... de même, tout ne sera pas centralisé sur Marseille.14-03.JPG

Voir les commentaires

Municipales 2014 - réunion publique à Gémenos avec la participation de Patrick Mennucci le 14 mars ...

7 Mars 2014, 06:14am

Publié par jeanyvespetit

Reunion-publique.JPG

Voir les commentaires

Retour sur une rencontre avec des responsables d’entreprises de l’UPE 13 d’Aubagne/Gémenos …

10 Février 2014, 17:29pm

Publié par jeanyvespetit

Dossier-4 5018 copieNous avons eu (Véronique Mossard, François PLesnar et Jean Yves Petit) une rencontre informelle mais intéressante avec des responsables d’entreprises de l’Union Patronale de la zone d’Aubagne / Gémenos.

L’occasion de se voir confirmer ce besoin d’une réelle coordination des politiques publiques sur le territoire métropolitain.

L’important retard est partagé pour ce qui concerne les transports, les infrastructures, le développement économique, la formation, …. Mais nous avons aussi une vision partagée d’un besoin de cohérence et de complémentarité territoriale, notamment entre les zones d’activités, le logement, les lieux de formations et d’études mais aussi de culture et de loisirs.

Cet aménagement du territoire, cette solidarité territoriale ne peut se faire qu’au sein d’une même collectivité territoire, la Métropole Aix Marseille Provence.

Il est donc surprenant de voir le Maire de Gémenos refuser cette métropole pour « protéger sa commune » alors que « la richesse de sa commune » provient de la présence d’entrepreneurs qui, eux, ne perçoivent leur développement qu’en disposant d’un territoire métropolitain dynamique et innovant …

En ce sens, les entreprises souhaitent que soit installé dans la zone d'activité de Gémenos un centre de formation de la 2ème chance, on ne peut que soutenir un tel projet ... et pourtant, il n'st pas soutenu par la commune ...

Les difficultés de mobilité sont, de toute évidence, un vrai frein à l’accès à l’emploi ; les employeurs ne parviennent pas à recruter … les postulants aux offres d’emploi ont les plus grandes difficultés à accéder aux zones d’emploi, très mal desservies par les transports publics ou bien parce que le coût d’utilisation de la voiture est trop élevé face à un salaire trop bas.

C’est d’ailleurs bien le cas de Gémenos, les entreprises (et donc les salariés) paient la taxe dite « le versement transport » pour environ 2.4 M€ sans disposer de transports publics.

Offrir aux salariés une alternative à la voiture via des transports collectifs ou d’autres modes de déplacement (covoiturage, auto-partage, vélos, …), c’est la possibilité de réduire l’espace dédié aux parkings et pour les entreprises de récupérer du foncier pour continuer leur développement en restant sur la zone d’activité.

Il ressort de cette rencontre une demande de visibilité à court et moyen terme sur le foncier disponible pour les activités commerciales et industrielles.

Enfin, durant ce long échange, nous avons évoqué l’évolution de la fiscalité pour partager que s’il ne fallait pas alourdir les charges entreprises, il convenait avant tout d’avoir une bonne utilisation de l’argent public. Les entreprises doivent pouvoir en mesurer des retours par des investissements d’intérêt général. L’orientation du Maire de Gémenos a beaucoup surpris en distribuant des chèques, considérant qu’il avait trop d’argent dont l’essentiel provient … des entreprises de la zone d’activité !

 

Gémenos, commune riche, a une véritable carence en matière de logements locatifs, n'est ce pas injustevis à vis des entreprises et de leurs salariés ?

Voir les commentaires

Pour une nouvelle politique du logement à Gémenos ...

19 Janvier 2014, 09:49am

Publié par jeanyvespetit

L1070701-copie-1Le dernier mandat a été pour nous celui d'un combat difficile qu'il faut encore mener à bien : la bataille du logement. Se loger à Gémenos est devenu de plus en plus difficile au fur et à mesure des années. La pression foncière au sein de notre commune croit d'année en année et, pourtant, la municipalité sortante semble ne pas considérer cela comme une priorité.


Alors que 37% des foyers de Gémenos sont non imposables et que le besoin de logement à bas coût se fait de plus en plus ressentir, le parc de logement à loyer modéré n'augmente pas.  Entre 2007 et 2011, le taux de logement social sur notre ville est ainsi passé de 3,4 % à seulement 3,8 %. Ce taux, bien loin des 20% imposé par la loi, entraine entre autre la pénalisation financière de notre municipalité estimée à plus de 1.6M€ depuis 2008.


C'est notre action lors de l’élaboration du PLU (plan local d’urbanisme), notamment à l’occasion de l’enquête publique, a contribuer de faire passer le nombre de logements sociaux de 30% prévus initialement à 50% dans le projet de création du quartier de Coupier, soit la construction de 125 logements à loyer modéré au lieu de 81 prévu initialement.


 

Cette politique du logement doit aussi être tourné vers les nouveaux ménages et permettre aux jeunes actifs travaillant dans la zone industriel et contribuant chaque jour à la richesse de notre commune de s'installer dans notre ville.

 

Nous considérons aussi que notre politique doit être tourné vers les aînés : nous proposons la réalisation d’un foyer logement, en centre ville, pour personnes âgées, autonomes, souhaitant quitter leur solitude pour vivre dans un lieu disposant d’animations et de services et à proximité des commerces. Nous ne voulons plus voir une personne retraitée, vivant seule, être obligée de quitter Gémenos pour Aubagne faute de trouver un petit logement adapté dans le centre du village !

Voir les commentaires

Gémenos 2014 ... Meilleurs voeux !

12 Janvier 2014, 16:38pm

Publié par jeanyvespetit

2014.JPG

Voir les commentaires

Gémenos ... Los Fralibos.... Les ouvriers de FRALIB chantent leur lutte...

30 Décembre 2013, 17:39pm

Publié par jeanyvespetit

Faire de 2014, l'année du rédémarrage d'une production sur le site industriel de Gémenos ...


Los-Fralibos-copie-2.JPG

Voir les commentaires

1 2 > >>