Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Refusons la participation financière des collectivités à une nouvelle autoroute dans Marseille !

6 Mai 2013, 18:02pm

Publié par jeanyvespetit

LOGO EELV fondblanc quadri

En pleine période de disette budgétaire, le Ministre des transports vient d'annoncer l'octroi du contrat de partenariat public privé (PPP), relatif à la construction de la rocade L2 à Marseille, au groupement d'entreprises constitué par Bouygues.

Loin de reporter sur le privé la charge de ce lourd investissement, il est question que ce projet ponctionne durablement les finances des collectivités, donc des contribuables : on parle de plus de 150 M€ pour l'Etat, ainsi que pour la Région, le département, et la communauté urbaine. Mais où donc ces collectivités vont-elles aller chercher cet argent ? Par des impôts nouveaux ? En réduisant les budgets dévolus aux transports en commun ? aux logements ? à la formation ? à la culture ou encore aux lycées ?...

 

Oui, terminons ENFIN le tronçon EST de la L2 !

Europe Ecologie - Les Verts ne nie pas qu'il faille terminer le tronçon Est de la L2, dont les aménagements techniques indispensables (traitement des polluants...), pour peu qu'on aménage des voies réservées aux bus et, en surface, des voies vertes et des espaces de nature.

 

Oui, réaménageons la voirie en partie Nord.

Europe Ecologie - Les Verts ne doute pas qu'il faille réaménager la partie Nord de l'itinéraire : avenue Salvador Allende, rond-point de Ste-Marthe...tel que cela est envisagé : réduction des voies automobiles, création de voies bus, de pistes cyclables, plantation d'arbres.

 

Mais ne créons pas de nouvelle voie autoroutière !

En revanche, Europe Ecologie - Les Verts est fondamentalement opposé à la création d'une nouvelle voie souterraine (la L2 Nord) en doublement de cet itinéraire, ce qui ne fera qu'accroître le trafic automobile, donc les nuisances dans les quartiers, et ne diminuera pas la circulation dans le centre-ville (trafic de proximité).

 

De plus, quand on connaît les coûts actuels des grands travaux d'infrastructures, et les nombreuses dérives de ces coûts (exemple récent du tunnel de Toulon), on peut douter très fortement du respect des coûts annoncés pour cet ouvrage qui n’encouragera pas le recul du tout-voiture. C'est sans doute plus d'un milliard d'euros que les collectivités devront débourser au final. Où les trouveront-elles ? Gageons que Bouygues et consorts sauront limiter leurs propres risques financiers, et maximiser leurs recettes, y compris et surtout sur les rallonges budgétaires !

 

Marseille et son agglomération ont besoin d'un véritable engagement public en faveur de la formation, de l'emploi durable, du logement économe, des transports collectifs. Plutôt que de pousser les collectivités à s'endetter, l’Etat devrait flécher ses crédits vers ces objectifs et non pour financer un nouvel "éléphant blanc", cette autoroute urbaine qui servira davantage les intérêts privés que l'intérêt public.

 

CONTACTS :

Sophie CAMARD

Co-Présidente du Groupe des conseillers régionaux EELV-Poc

Présidente de la commission emploi, développement économique régional, enseignement supérieur et innovation

scamard@regionpaca.fr

 

Jean-Yves PETIT

Vice-Président EELV au Conseil Régional, en charge des transports et de l’écomobilité

07 86 14 61 55

jypetit@regionpaca.fr

 

Pierre SEMERIVA

Vice-président EELV à la CUM/MPM, délégué au «Développement durable, Plan climat, maîtrise de l'énergie, Haute Qualité Environnementale »

06 83 84 70 89

 

Michèle PONCET-RAMADE

Présidente du groupe des élu-e-s EELV à la Mairie de Marseille

 

Voir les commentaires

Compte rendu du Sénat: Modernisation de l'action publique territoriale - Audition d'élus sur le projet de Métropole d'Aix-Marseille Provence

6 Mai 2013, 16:01pm

Publié par jeanyvespetit

hemicycle02_72.jpgVous trouverez, avec le lien ci-dessous, la totalité du compte rendu effectué par la Commission des Lois du Sénat concernant le projet de loi relative à la modernisation de l'action publique territoriale avec l’audition d'élus sur le projet de Métropole d'Aix-Marseille Provence

 

    

http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20130422/lois.html#toc4

M. Jean-Yves Petit, vice-président du conseil régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur. - La situation est quelque peu atypique, chacun l'aura compris. Merci d'entendre un élu régional qui a sans doute un peu de recul dans ce débat passionnant et très passionné.

Nos concitoyens ne se soucient guère des frontières administratives, quand ils se déplacent entre Aix, Marseille et Aubagne, perdent 35 000 heures dans les bouchons et souffrent de la pollution atmosphérique qu'engendrent ces déplacements. Les transports collectifs représentent à peine 5 % des déplacements. Avec les EPCI, le territoire a six schémas de cohérence territoriale...

M. René Raimondi. - Non, nous avons un schéma de cohérence territoriale commun !

M. Jean-Yves Petit. - ...Soit, cinq schémas de cohérence intercommunale, sans complémentarité. Le syndicat mixte des transports n'a presque rien pu faire : pas question de mutualisation financière ! Le pôle métropolitain est peut-être une bonne idée, mais il est fermé au département et à la région...

Il faut avancer. Dans cet échange, en écoutant les autres intervenants, ce qui m'a frappé, c'est que les propositions sont absentes. La métropole proposée par la loi n'est pas acceptée car elle complexifie plus qu'elle ne simplifie. De l'autre côté, l'établissement public opérationnel de coopération ne répond pas aux attentes en termes de transport.

La proximité, l'autonomie fiscale sont cruciales. Tout comme le rôle de la région, qui doit être renforcé, dès la loi sur les métropoles, par un schéma régional de l'intermodalité. Les transports régionaux représentent 40 % de l'offre sur le territoire, pour zéro centime, je le rappelle ! Les 50 millions d'euros proposés pour les investissements sont loin d'être suffisants. Enfin, il est impératif que les conseillers communautaires soient élus au scrutin direct. Pour conclure, il faut un conseil de développement légitime !

M. René Vandierendonck, rapporteur. - Ce débat est vivant, l'ambiance terriblement roubaisienne ! Nous préciserons dans le rapport le niveau d'organisation entre le projet gouvernemental et la déconcentration de l'EPCI unique qu'entraînera la mise en oeuvre des conseils de territoires. Le syndicat mixte sui generis que l'Etat envisage de mettre en place transitoirement en Ile-de-France peut être une solution de repli.

Vous êtes tous conscients des ratés dans l'intégration à grande échelle sur notre territoire, le constat est sans appel. Outre l'attractivité économique, la métropolisation doit aussi viser la cohésion sociale.

Peut-on faire le bonheur des gens malgré eux ? Ce n'est pas le débat aujourd'hui. Nous vous apporterons des précisions, puis le Sénat se prononcera...

M. Claude Dilain, rapporteur pour avis de la commission des affaires économiques. - Débat passionnant ! La commission des affaires économiques est aussi en charge du logement et de la politique de la ville. En matière de logement, votre région connaît un vrai problème. La gouvernance est un outil au service d'un projet. Quel est votre projet en matière de logement ? Pensez-vous que la question puisse être traitée à l'échelle métropolitaine ? Les problèmes de transport ne peuvent pas être réglés indépendamment des problèmes de logement.

Je comprends mal si vous revendiquez ou non une spécificité ? La loi doit être la même pour tous, avez-vous dit... Pour ma part, je trouve bon que l'on tienne compte des problématiques locales.

Mme Jacqueline Gourault, présidente de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation. - J'ai bien écouté avec une carte sous les yeux, et je crois avoir compris... Actuellement, la loi de 2010 réorganise l'intercommunalité avec les commissions départementales de la coopération intercommunale. Entre l'état actuel des choses et la métropole, avez-vous imaginé autre chose ? En somme, un nouveau schéma départemental de coopération intercommunale ?

Voir les commentaires

Accès aux TET et TGV entre Marseille / Toulon et Nice … la réponse de la SNCF …

6 Mai 2013, 15:58pm

Publié par jeanyvespetit

Vous trouverez, ci-dessous, la réponse de la SNCF suite à notre demande qui concerne l’accès de certains TGV avec des modalités précisées dans ce courrier. L’accès aux TET est également indiqué mais sera effectif seulement à l’issue d’une convention en cours de discussion avec la Région pour déterminer les compensations …. A suivre donc ! 

 

SNCF 1SNCF 2

SNCF 3


 




Voir les commentaires

LN PCA … rencontre avec les associations …

5 Mai 2013, 07:05am

Publié par jeanyvespetit

Jeudi 2 mai, nouvelle rencontre, à Toulon, avec les associations favorables ou défavorables au projet de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur (LN PCA).

Ce fut l’occasion de faire un point d’information sur ce projet suite à la venue de la Commission mobilités 21 (C21),

Projet qui a gagné en crédibilité et légitimité auprès des membres de la C21 mesurant mieux le retard de notre territoire régional en matière d’infrastructures et les conséquences négatives que cela suscite (voir l'article sur le retour de la C21) .

Mais projet coûteux suite à la traversée de zones urbaines ou contraintes qui nécessitent beaucoup d’ouvrages d’art, cela dans une période budgétaire pour le moins difficile pour l’Etat et les collectivités qui oblige, de fait, à trouver de nouvelles ressources financières.

Dans l’attente du choix de la C21, puis du Gouvernement, nous subissons une période qui est gênante pour disposer d’une vision plus précise de la LN PCA et ainsi permette une meilleure information. Elle est peu appréciée, à juste raison, par les associations mais elle devrait être de courte durée, la C21 devant rendre son rapport mi-juin.

Ce projet a beaucoup évolué / muté vers les besoins et les attentes des habitants de notre région grâce à l’apport de tous mais il suscite encore des craintes. Cette rencontre a de nouveau permis à chaque association de faire valoir son point de vue et de poser de nombreuses questions … sans disposer de toutes les réponses.

A l’issue de cette réunion, Il a été convenu de faire une réunion d’informations et d’échanges sur la situation socio-économique et environnementale de notre région.

ob_e99a14_vue-generale-salle-2-mai-2013.jpg

Photo de Gilles Marcel

 

Voir les commentaires

Logement - Mesures présentées par Cécile Duflot au Conseil des ministres ...

2 Mai 2013, 20:48pm

Publié par jeanyvespetit

Vous trouvez dans le dossier joint les mesures présentées par Cécile Duflot le 2 mai 2013 en conseil des ministres. Voici le communiqué de presse accompagnant le dossier intitulé : « Réforme de l’urbanisme : vers la transition écologique des territoires”.

duflot4

Répondre à la crise du logement en construisant plus et mieux, tout en préservant les espaces naturels et agricoles : telle est l’ambition portée par le gouvernement à travers la réforme de l’urbanisme et de l’aménagement conduite par Cécile Duflot, ministre de l’égalité des territoires et du logement.

Suite aux annonces faites par le Président de la République le 21 mars 2013, Cécile Duflot a présenté en Conseil des ministres, jeudi 2 mai, le projet de loi d’habilitation à légiférer par ordonnances. Ce texte comprend une série de mesures d’urgence visant à lever certains de freins à la construction de logements tout en luttant contre l’étalement urbain.

Parmi ces mesures, plusieurs dispositions concernent la densification. Certains plans locaux d’urbanisme fixent aujourd’hui des contraintes qui empêchent d’optimiser des ressources foncières disponibles et pertinentes pour la construction de logements. Le gouvernement va lever ces difficultés et ainsi faciliter la transformation de bureaux en logement, la limitation des contraintes en matière de places de stationnement, la surélévation d’immeubles d’un ou deux étages ou encore la possibilité de densifier les quartiers pavillonnaires. Autre mesure importante : la réduction des délais de traitement des contentieux et la lutte contre les recours mafieux.

En plus de ces dispositions d’urgence, des mesures structurelles, qui nécessitent donc une concertation et un débat parlementaires plus longs, seront prises en charge dans le projet de loi « urbanisme-logement » qui sera présenté par Cécile Duflot en Conseil des ministres d’ici cet été. L’ensemble de ces mesures vise à impulser la transition écologique des territoires, en réconciliant développement de l’offre de logements et soutenabilité écologique, dynamique économique et préservation de la biodiversité.

Consulter le projet de loi d’habilitation présenté le 2 mai 2013 au Conseil des ministres

Télécharger le communiqué de presse (Pdf - 63 ko)

Télécharger le dossier de presse (Pdf - 340 ko)

Lire notre article sur les 5 mesures phares du Plan d’investissement pour le logement

Lire notre article sur les 20 mesures du Plan d’investissement pour le logement

Lire notre article sur la lutte contre l’artificialisation des sols

Voir les commentaires

Tableau prévisionnel des comités de ligne TER / LER à partir du 15 mai ...

2 Mai 2013, 06:33am

Publié par jeanyvespetit

        Sans titre

Voir les commentaires

Nice / Vintimille / Breil / Tende / Cunéo: vers une actualisation de la convention de 1970 ...

1 Mai 2013, 08:03am

Publié par jeanyvespetit

Enfin une lueur d'espoir pour une actualisation de la « fameuse » convention de 1970 qui lie l’Italie et la France pour la gestion et la maintenance de l’infrastructure ferroviaire entre Breil /Tende et la frontière italienne.

Suite à une nouvelle interpellation de l’Etat par le Président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, le ministre des transports, F. Cuvillier, contrairement au précédent Gouvernement, répond et indique qu’une actualisation apparait un préalable indispensable et qu’un contact est pris avec le Gouvernement Italien.

Dans le même, avec mon collègue de la Région Ligurie, nous continuons d’agir auprès de la Région Piémont afin qu’une desserte soit maintenue entre Cunéo / Tende / Breil et Vintimille… c’est essentiel pour maintenir un lien entre les métropoles de ce territoire mais aussi pour assurer un accès au transport public pour les habitants de la vallée de la Roya.

 

A suivre !

 

La Région ne laissera pas tomber la vallée de la Roya ! 

Sans titre

Sans titre 2

Voir les commentaires

1er mai, agir ensemble pour l'emploi ...

26 Avril 2013, 16:21pm

Publié par jeanyvespetit

 

1er mai - 1 

 

1er-mai---2.jpg

Voir les commentaires

La nouvelle locomotive 22200R en gare de Toulon ... enfin !

26 Avril 2013, 07:43am

Publié par jeanyvespetit

WP_000540.jpgUne photo de la nouvelle locomotive 22200R, ce matin en gare de Toulon.

La Région Provence Alpes Côte d’Azur en a acquis 16 (1M€ l’unité) afin de contribuer à améliorer la fiabilité des TER, notamment sur l’axe Marseille / Toulon / Les Arcs. Cet investissement de la Région fait parti du plan PrioriT mis en place depuis 2 ans avec la SNCF.

Ces locomotives vont être utilisées sur les trains réversibles… enfin !

Voir les commentaires

Retour sur la venue de la Commission Mobilité 21 à Marseille, puis à Nice…

25 Avril 2013, 08:06am

Publié par jeanyvespetit

20130425_091602.JPGLa Commission mobilité 21 (C21) qui est composée de 6 parlementaires doit, sur la demande du Gouvernement, classer par priorités les différents projets figurant dans le SNIT (schéma national des infrastructures de transports) adopté en 2011.

Cet exercice doit se réaliser dans un cadre budgétaire très restreint alors que l’ensemble des projets du SNIT dépasse les 250 Milliards d’€…

Cette contrainte financière fut exprimée à plusieurs reprises par le Président de la C21 durant son séjour sur notre région.

Ce fut donc l’occasion de présenter aux représentants de la C21 la situation très dégradée et saturée du système ferroviaire régional, mais aussi la congestion routière existante au sein des différentes aires métropolitaines, la pollution de l'air et ses conséquences dramatiques sur la santé de nos concitoyens et l'évolution démographique avec 1 million d’habitants supplémentaires d’ici à 2040. Ces éléments ont permis à la C21 de constater et de comprendre que les collectivités, avec la LN PCA, ne portaient  pas un projet de "confort" mais un « réel besoin » pour ce territoire régional.

Projet qui n’est plus dans le concept de la grande vitesse mais sur la réalisation d’une offre de transports pour les déplacements quotidiens au sein des systèmes métropolitains, pour y accéder mais aussi pour les relier entre eux, au sein et à l’extérieur de la région.

Le report modal prévu de la route vers le train est de 11 millions d’usagers.

 

Pour ce qui concerne le Grand Port Maritime de Marseille / Fos, ce fut une présentation des projets routiers (contournement d’Arles, autoroute Fos / Salon), fluviaux (liaison fluvial entre la darse 2 et le Rhône) et ferroviaires (autoroute ferroviaire, contournement Sud de Lyon) facilitant ses accès.

 

 

Le problème budgétaire est lui aussi bien réel, il a été évoqué la nécessité de trouver des ressources nouvelles, ce qui devrait alimenter un débat parallèle au travail de la C21.

 

J’avais suggéré une rencontre entre la C21 et des associations qui n’a pu se réaliser suite à un agenda très serré avec le déplacement sur Nice. J’ai donc invité toutes les associations à une réunion d’information le 2 mai à 15h00 à Toulon.

Voir les commentaires