Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Un cycliste agressé pour une photo ! Venez le soutenir le 3 décembre à 8h30 devant le tribunal à Marseille !

24 Novembre 2018, 18:21pm

Publié par jeanyvespetit

Un cycliste agressé pour une photo ! Venez le soutenir le 3 décembre à 8h30 devant le tribunal à Marseille !

Voir les commentaires

Il est encore temps ... Sortons du pétrole : le gouvernement doit agir !

20 Novembre 2018, 08:05am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

LIBÉRONS-NOUS DES ÉNERGIES FOSSILES

13 Novembre 2018, 18:15pm

Publié par jeanyvespetit

Ci-joint, l'argumentaire de France Nature Environnement (FNE) "Pour une fiscalité des carburants juste, équitable et d'avenir"

Contrairement aux idées qui circulent, la fiscalité écologique n'est pas responsable des maux des automobilistes :

 

            •           60 à 70% des augmentations récentes du prix des carburants sont dues aux fluctuations du prix du pétrole.

            •           La fiscalité écologique représente seulement 7% du prix à la pompe de l’essence, 8% du gazole et moins de 2% du gazole professionnel.

 

Cette fiscalité doit être maintenue, car c'est un outil pertinent pour favoriser l’orientation vers des énergies moins polluantes et moins émettrices de gaz à effets de serre, ainsi que pour encourager la mutation de la mobilité vers des solutions plus vertueuses, en priorité pour les plus modestes.

 

Les exonérations fiscales accordées à certains secteurs économiques, comme le transport routier de marchandises, sont quant à elles des subventions toxiques coûteuses pour la société, qui doivent être supprimées. Chaque Euro d'exonération engendre 6 fois plus de coûts sanitaires, liés aux effets des énergies fossiles sur la santé.

 

Lire l’argumentaire de France Nature Environnement (FNE) et voir les graphiques en PJ.

 

Jean Yves Petit

Voir les commentaires

Aubagne / Miramas via Marseille et la Côte Bleue en vélo, c'est possible ... nous l'avons fait !

13 Novembre 2018, 06:56am

Publié par jeanyvespetit

Aubagne / Miramas via Marseille et la Côte Bleue en vélo, c'est possible  ... nous l'avons fait !
Aubagne / Miramas via Marseille et la Côte Bleue en vélo, c'est possible  ... nous l'avons fait !

Initiée par RAMDAM, association métropolitaine composée de 7 associations ADAVA (pays d'Aix), Action Vélo (pays d'Aubagne), Aprovel (pays Salonais), CVV, Vélo Sapiens (Marseille), LVDE 'pays de Martigues / Istres / Miramas) et Convibicy (pays d'Arles), une cyclo-randonnée a été organisée les 10 / 11 novembre.

Parcours (voir la photo ci-dessus) aux paysages multiples et très variés au départ d'Aubagne, le long de la vallée de l'Huveaune, puis dans Marseille (La Pomme, Saint Pierre, Bd Rabatau, Prado, La Corniche, Le Vieux Port, le Mucem, Les Dock puis la rue de Lyon, St André, St Henri et le cinéma l'Alhambra et enfin l'Estaque gare et plage ...), le Rove, Ensues la Redonne, Carry le Rouet, Sausset les Pins, La Couronne, Carro, Martigues, St Mitre Les Ramparts, Istres et Miramas.

Les collines, les chemins ruraux, les bords de mer, les étangs, des zones d'activités et Marseille avec ses quartiers à l'histoire et aux conditions de vie différentes ...

Un parcours fait pour les déplacements du quotidien mais aussi pour en prendre plein les yeux !!!

Bien entendu, c'est possible en vélo, comme pour nos précédentes reconnaissances sur le terrain (Miramas / Aix en 2016 et Aix / Aubagne en 2017) mais évidemment il faut mettre en place un jalonnement le long du parcours, il faut trouver des aménagements adaptés pour franchir les "points durs" et les sécurisés, il faut une coordination entre les différents propriétaires des chemins et routes (communes, département, Métropole et , à la marge, privés) et entreprendre des travaux de revêtement sur certaines portions.

C'est l'objectif du projet porté par le réseau associatif de RAMDAM avec le soutien de la Métropole AMP : réaliser un réseau cyclable métropolitain et départemental.

Des moyens financiers existent (Etat, Département, Région et Métropole), mettons "les bouchées doubles" pour rattraper les années de retard sur ce territoire et faire face au réchauffement climatique, à la pollution de l'air, aux congestions routières, au bruit et aux conséquences de la hausse des carburants. C'est ainsi qu'il pourra être proposé un cadre de vie apaisé et attractif !

En 2019, nous porterons ce message durant une cyclo-randonnée d'une semaine à travers la Métropole...nous en reparlerons !

 

 

 

Voir les commentaires

TRIBUNE. "Politiques de tous bords, prenez vos responsabilités !" : l'appel de 23 ONG sur la hausse de la fiscalité écologique

12 Novembre 2018, 16:27pm

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Cyclo-randonnée : Événement entre Aubagne et Miramas les 10 et 11 novembre ...

5 Novembre 2018, 06:51am

Publié par jeanyvespetit

http://actionvelo.org/wp-content/uploads/2016/12/cropped-PastedGraphic-3-300x300.jpg

 

 

Cyclo-randonnée

Événement entre Aubagne et Miramas

Samedi 10 novembre à 9h devant la gare d'Aubagne, l'association Action Vélo accueillera avec un petit déjeuner convivial, une trentaine de cyclistes membres de l'association métropolitaine RAMDAM ((Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence) pour le départ d'une randonnée à vélo sur le weekend.

Randonnée à vélo de 110km d'Aubagne à Miramas " des portes de l'Huveaune aux portes de la Crau, en passant par Marseille, la Côte bleue et les étangs entre Martigues et Istres".

Cette cyclo-randonnée a pour objectif de reconnaitre les itinéraires possibles du projet « La Métropole à Vélo » porté par RAMDAM avec le soutien de la Métropole Aix-Marseille Provence.

En 2016, un premier travail de reconnaissance avait été effectué par une cyclo-randonnée entre Miramas et Aix en Provence, puis en 2017, entre Aix et Aubagne via Trets.

Début juin 2019, une semaine en cyclo-camping, organisée par RAMDAM, proposera un tour complet de la Métropole (300 km environ)

Ce travail de reconnaissance permet au réseau associatif de découvrir des itinéraires « vélos » peu fréquentés par les voitures et ainsi de pouvoir les proposer à la Présidente et aux éluEs de la Métropole afin de créer un réseau cyclable métropolitain.

Face aux enjeux liés à la santé, à la pollution de l’air, au réchauffement climatique, aux congestions routières et à l’apaisement de nos centres urbains, le développement rapide de l’usage du vélo est une véritable nécessité.

N'hésitez pas à nous rejoindre au départ ou en cours de route pour un petit trajet ou une journée.  

Balade ouverte à tous !

 

Pour nous contacter :

Annie Basset : 0603841251

Jean Yves Petit : 0614899628

 

*Les associations qui agissent en faveur de l’usage du vélo et des modes alternatifs à la voiture des territoires d’Aix-en-Provence, d’Aubagne, de Marseille, de l’Ouest - Etang de Berre et de Salon ont décidé de se fédérer et de créer l’association RAMDAM en 2016 pour être l’interlocuteur de la Métropole qui a la compétence transport et mobilité.

Ces associations « se bougent les mollets et les méninges » pour que la Métropole Aix-Marseille-Provence prenne en compte les besoins et les propositions des cyclistes et autres pratiquants de modes alternatifs dans ce nouveau territoire.

L’association Action Vélo du pays d’Aubagne est membre du réseau RAMDAM

Voir les commentaires

LA VOIX DE NOSTERPACA : On aura tout essayé !

4 Novembre 2018, 19:10pm

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Lettre à la Ministre des transports: réseau ferroviaire régional PACA ; état des lignes dans les Alpes du sud 

31 Octobre 2018, 19:53pm

Publié par jeanyvespetit

Ci-joint la lettre de NOSTERPACA à la Ministre des transports


 Madame Élisabeth BORNE Ministre des transports 40, rue du Bac 75700 PARIS 
 
Objet : réseau ferroviaire régional Provence-Alpes-Côte d'Azur ; état des lignes dans les Alpes du sud 
 
Marseille, le 31 octobre 2018 

 
Madame la Ministre, 
 
NOSTERPACA, association Loi 1901, milite pour la défense et le développement des transports publics notamment ferroviaire sur le territoire de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. NosterPACA est affiliée à la FNE. 
 
Notre association souhaite attirer votre attention sur la situation du réseau ferroviaire régional dans les Alpes du sud, qu’il s’agisse des lignes de l’étoile de Veynes ou de la relation Nice – Breil Limone- Piemonte, qui suscite de graves interrogations de notre part quant à leur avenir et quant à la volonté politique des acteurs publics d’en assurer la pérennité. 
 
En premier lieu, nous rappelons qu’il s’agit ici de lignes de montagne, caractérisées par la présence de nombreux ouvrages d’art (ponts, tunnels, viaducs, remblais et tranchées,…) et par des conditions climatiques parfois sévères. Ces facteurs conduisent bien évidemment à des coûts d’entretien et de régénération (du fait aussi du laxisme qui a régi leur entretien depuis des décennies) sans commune mesure avec ce qui est rencontré dans la Beauce ou dans la plaine d’Alsace. Ce qui est parfois appelé le  « handicap montagne » qui appelle la solidarité nationale d’autant plus que les transports de substitution tels que le car ne sont pas en mesure d’assurer un service équivalent, comme en témoigne la forte attrition – de l’ordre de 30% - qui accompagne de façon générale les transferts sur route. 
 
En second lieu, il nous paraît utile de rappeler, de façon plus précise, la situation de ces différentes lignes : - La ligne Aix-en-Provence – Gap – Briançon a fait l’objet, depuis plusieurs années, d’une rénovation lourde des infrastructures. Il demeure quelques zones restant à moderniser. De plus, les conditions d’exploitation, avec la fermeture de nombreux points de croisement qui aggrave considérablement les difficultés au quotidien, demandent également à être modernisées. 
ASSOCIATION LOI 1901 N° W 133014919         Membre de France Nature Environnement Provence Alpes Côte d'Azur      e-mail : nosterpaca@orange.fr Site : http://nosterpaca.org Secrétariat : 06 08 89 75 54 
- La ligne Livron Aspres sur Buech, qui est parcourue notamment par le train de nuit que vous avez eu l’occasion de prendre récemment, demande également des investissements de régénération, que lesquels les partenaires publics semblent décidés à financer - La ligne Veynes Grenoble suscite de graves inquiétudes quant à sa pérennité, bien que la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Région Auvergne Rhône Alpes, les départements des Hautes Alpes et de l’Isère et la Métropole de Grenoble semblent s’orienter vers le financement de travaux de régénération ; - La ligne Nice Breil Limone nécessite des travaux d’ouvrages d’art dans sa partie entre Nice et Breil : malgré d’importants travaux de renouvellement de voies réalisés dans les années 2000, le temps de parcours actuel se situe entre 1h07 et 1h31 pour parcourir 44km, alors qu’il fallait 50 mn en 2002, avant modernisation de la voie ! Par ailleurs, la section en territoire français de la ligne Cuneo Vintimille est frappée d’une limitation permanente de vitesse à 40 km/h depuis plusieurs années qui pénalisent gravement la desserte de la vallée, ainsi que les relations entre le Piémont et la Ligurie pour nos voisins italiens. Malgré l’apport par l’Italie de 29 M€ pour financer des travaux de modernisation, SNCF Réseau refuse de relever la vitesse, prenant ainsi en otage les habitants des vallées pour obtenir une révision de la convention France Italie de 1970. Les raisons de cette attitude sont incompréhensibles : le passage à 40 km/h sur une ligne construite pour être parcourue à 80 km/h vont se traduite à court terme par une usure accrue des rails à l’intérieur des courbes. 
Dans ces conditions, et compte tenu de l’impossibilité d’obtenir des réponses précises de la part de SNCF Réseau, notre association demande à l’Etat de faire réaliser une étude indépendante sur l’état des infrastructures de cette ligne, qui devra notamment et plus particulièrement pour les deux dernières lignes citées ci-dessus, aux questions suivantes : - Dresser un diagnostic de l’état des infrastructures ; - Identifier les zones pour lesquelles l’état de celles-ci nécessite réellement une limitation de vitesse, ainsi que les zones pour lesquelles un retour à la vitesse nominale de ligne pourrait intervenir sans délai ; - Décrire et chiffrer les travaux nécessaires pour permettre la suppression de ces limitations de vitesse, en recherchant des pistes d’économie pour leurs montants ; 
Une telle expertise pourrait être réalisée par exemple par l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, qui a une bonne connaissance du réseau ferroviaire français. Il nous paraîtrait utile que cette étude soit suivie par les acteurs associatifs locaux – NOSTERPACA est tout à fait disposé à travailler avec les services de l’Etat pour donner un avis sur le cahier des charges de l’étude. Nous restons à votre disposition pour toute précision qui vous paraîtrait utile. Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’assurance de notre considération distinguée. 
 
Le Président, 
 
Gilles MARCEL

Voir les commentaires

« Ni essence, ni gazole, il faut d’autres solutions »

30 Octobre 2018, 07:05am

Publié par jeanyvespetit

Dans le débat actuel sur le prix des carburants, ci-après le point de vue de Michel Dubromel, Président de France Nature Environnement et une pétition contre les cadeaux fiscaux aux camions.

Si le prix des carburants est un vrai problème pour lequel il convient d'apporter des réponses, il est important également de ne pas oublier les coûts externes générés par la pollution de l'air, due essentiellement aux transports : 100 milliards d'Euros et 48 000 morts en France.

 

 

« Ni essence, ni gazole, il faut d’autres solutions »

Voir les commentaires

#ProtectWater : pour protéger la bière, protégez l'eau en quelques clics... - FNE PACA

22 Octobre 2018, 16:45pm

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>