Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Pourrions-nous disposer d'un partage de la voirie dans les cœurs de villes et de la Métropole AMP ?

18 Avril 2017, 09:06am

Publié par jeanyvespetit

A l'image de Grenoble et de sa Métropole à partir du 18 avril, pourrions-nous disposer d'un partage de la voirie, à la hauteur des enjeux, dans les cœurs de villes et de la Métropole Aix-Marseille-Provence afin de les rendre apaisés, respirables et vivables ? Tout le sens de l'action menée par l'association RAMDAM (Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence). N'hésitez pas à nous rejoindre !

 

Voir les commentaires

Transversale Sud Bordeaux - Marseille - Nice : contribution des associations au Préfet Philizot ...

14 Avril 2017, 08:07am

Publié par jeanyvespetit

13 avril 2017

Le devenir de la desserte ferroviaire de la Transversale Sud

Contribution à l’élaboration d’un schéma directeur

Le 6 mars, lors du 1er comité de concertation pour un schéma directeur de la ligne ferroviaire Bordeaux-Toulouse-Marseille (transversale Sud) présidé par le Préfet de la région Occitanie avec la présence du Préfet Philizot, il est indiqué que le Gouvernement a demandé qu’un schéma directeur soit élaboré pour 3 lignes structurantes (Paris / Clermont Fd, Paris / Toulouse et Bordeaux / Marseille).

Les associations NOSTERPACA, ADUGARE, AF3V PACA, TVD, CLCV PACA, souhaitent contribuer à l’élaboration de ce schéma directeur avec la volonté de préserver un service public ferroviaire mais aussi l’égalité des territoires entre l’Atlantique et la Méditerranée, entre L’Espagne et l’Italie.

 

D’une façon générale :

- L’Etat devrait être, en tant qu’autorité organisatrice des transports, un acteur garant de la convention d’exploitation des TET. Dans les faits, nous pouvons considérer que l’Etat a été absent sur le plan national mais plus encore sur le plan régional ou interrégional, sans référent clairement identifié et disposant d’une capacité pour agir. Faute d’une réelle gouvernance, l’exploitant agit seul, il en a été ainsi pour :

o La limitation du Cévenol à Nîmes alors qu’il effectuait le parcours entre Clermont Ferrand et Marseille, rompant ainsi le lien entre notre région et l’Auvergne ;

o La détermination de réduire l’offre TET le long de la transversale Sud puis de chercher à limiter les Intercités Bordeaux / Nice à Marseille (un TET est suspendu depuis le 15/12/13) et à ne plus vouloir desservir Arles (les TET desservant 6 fois Arles par jour - tout sens -, l’impact vers Marseille est important, passage de 56 trains à 50, mais vers Nîmes, la situation est catastrophique, passage de 17 trains à 11).

o A cela, il faut ajouter la disparition, sans retour à ce jour, pour des raisons liées aux travaux du train de nuit Hendaye / Vintimille.

 

- De même, nous ne pouvons que regretter que l’Etat n’ait pas assumé son rôle d’AOT pour faire un bilan régulier des conditions d’exploitation de son offre TET dans les régions concernées, notamment avec les associations d’usagers, alors que la desserte de la transversale Sud est face à une situation et un contexte difficile.

 

- Nous percevons, de la part de l’Etat, dans la gestion des TET, une approche essentiellement comptable avec, comme seul objectif, les TET à supprimer. Le financement des TET ne doit pas être vu comme un déficit public mais considéré comme des politiques publiques contribuant à faciliter l’accès à la mobilité durable et à l’aménagement du territoire.

 

- On ne peut que regretter, d’ailleurs, l’absence de vision multimodale de la part de l’Etat et de son exploitant, SNCF Mobilité. En effet, les TET ne sont pas intégrés dans un schéma de desserte national, interrégional et régional visant à assurer une complémentarité avec les offres de transports régionales, interurbaines et locales. Dans le choix des gares desservies n’existe pas l’idée d’en faire des points de rabattement multimodaux. Sur nos lignes les offres TET mais aussi TGV et TER sont fortement interdépendantes les unes des autres. Il en va ainsi de l’information et de la tarification.

 

- L’actuelle rénovation du parc corail de la Transversale Sud, faute d’une autre solution, est positive. Elle contribue à améliorer les conditions de voyage des usagers.

 

 

Pour les associations, la transversale Sud c’est:

- une ligne ferroviaire reliant Nice à Bordeaux, sans passer par Paris, qui est empruntée par une multitude d’acteurs :

  • Les trains d’équilibre du territoire de bout en bout ;
  • Des services régionaux et/ou bi régionaux pour les TER ;
  • SNCF Voyage sur certaines sections (TGV Paris Montpellier, TGV Paris Nice, TGV Paris Toulouse, TGV Barcelone / Madrid en coopération avec la RENFE, ...)

 

- Une connexion ferroviaire avec la région Auvergne Rhône Alpes et avec la Ligne des Alpes du Sud mais aussi dans le cadre d’une coordination avec l’Espagne et l’Italie

 

Aussi, les associations demandent de:

- maintenir une offre entre Bordeaux et Nice / Vintimille correspondant aux besoins et aux attentes des territoires et des usagers

- maintenir la desserte la gare d'Arles et les gares de Toulon, Les Arcs, St Raphaël, Cannes, Antibes, Nice et Monaco

- un doublement de la fréquence, avec un train par heure et par sens entre Bordeaux / Marseille et Nice

- le retour d'une relation Marseille / Nîmes / Clermont Fd avec le Cévenol dans le cadre d’une convention d’exploitation entre l’Etat et les Régions concernées

- permettre un accès tarifaire aux TET de la Transversale Sud pour les usagers du quotidien, notamment les porteurs de la carte Zou ! de la région PACA, moyennant convention équilibrée et acceptable avec les Régions concernées

- déterminer la nature des services que l’usager pourrait trouver à bord des trains

- facilité l'accès des vélos à bord des TET avec, a minima, un demi-fourgon à l’image de la Loire à vélo pour le matériel roulant actuel et le prévoir dans le futur matériel roulant ainsi que dans les gares (ascenseurs adaptés, goulottes, …).

- connecter les gares avec le réseau européen, national et régional des véloroutes et des voies vertes.

- avoir une véritable stratégie partagée sur le rôle que l’on souhaite donner à telle ou telle gare ou Pole d’Echanges Multimodal avec l’objectif d’améliorer le service public ferroviaire et assurer un maillage complet et lisible du territoire.

- déterminer le niveau de services et les fonctions des différentes gares dans le cadre du développement de cette intermodalité.

- assurer la complémentarité et les rabattements pour augmenter la fréquentation

- mettre en place une gouvernance pour assurer une meilleure concertation et coordination «spéciale Transversale Sud» de l’offre sur les différents segments d’usagers (pendulaires, loisirs, tourisme, etc..) et désigner un référent de l’Etat clairement identifié et disposant d’une capacité pour agir.

 

Les associations NOSTERPACA, ADUGARE, AF3V PACA, TVD, CLCV PACA demandent à rencontrer le Préfet Philizot afin de pouvoir lui exposer leurs propositions sur le devenir de la Transversale Sud.

Pour nous contacter : nosterpaca@gmail.com

Voir les commentaires

Désormais, une application pour tous les transports publics en région PACA ...

12 Avril 2017, 17:28pm

Publié par jeanyvespetit

MESSAGE A TOUS LES UTILISATEURS DE L'APPLI NOS-TER-PACA

Votre appli NOS-TER-PACA évolue !

http://nos-ter-paca.fr/lettre/image/nos_transports_paca_logo_small.png

Avec NOS-TRANSPORTS-PACA, c'est désormais sur tous les transports publics en région Provence-Alpes-Côte d'Azur que vous pouvez faire part de vos remarques, de vos coups de gueule, mais aussi de vos propositions pour des transports publics mieux adaptés, plus fiables et plus performants.

Pour cela, rien à faire de particulier. Comme pour toute appli, vous téléchargez la mise-à-jour qui vous est proposée, et ça roule !

Qu'est-ce qui change ?
L'appli vous propose désormais, non seulement une date, mais aussi une heure à partir de laquelle vous pouvez sélectionner le service de transport sur lequel vous voulez vous exprimer. Puis, vous sélectionnez non plus une gare de départ et une gare d'arrivée, mais une ville et un arrêt de départ, de même une ville et un arrêt d'arrivée. Ça prendra une seconde ou deux de plus la première fois, et c'est tout.

Certains trajets de train et de car n'ont pas été disponibles durant les premiers jours du lancement de l'application à cause d'un bug dans le système. Ce problème est désormais corrigé, nous vous prions de nous excuser pour ce désagrément. Si vous rencontrez d'autres difficultés dans l'utilisation de l'application, merci de bien vouloir nous en faire part en répondant à cet email avec une courte description du problème.

Attention : cette appli ne comporte pas (encore...) de moteur de recherche d'itinéraire intermodal, permettant de choisir des trajets comportant plusieurs services de transports en correspondance. Il s'agit bien toujours de s'intéresser à la qualité d'un service de transport donné : un train, un car, un bus, un tram, une gare routière ou ferroviaire, un parking pour voitures, vélos, ...

Et bientôt ...
Nous vous proposerons de contribuer à faire de cet outil l'occasion d'échanger entre vous, utilisateurs d'un même service de transport dans un créneau horaire donné, pour vous échanger les bons plans, vous rendre service mutuellement en cas de perturbations ...

Alors ... à bientôt sur nos lignes, comme dirait un opérateur de transport bien connu !

Toute l'équipe de bénévoles de l'association d'usagers NOSTERPACA, avec le soutien de l'association de consommateurs UFC – Que choisir PACA


 

http://nos-ter-paca.fr/lettre/image/NOSTERPACA_logo.png

http://nos-ter-paca.fr/lettre/image/FNE_Logo_PACA.png

Recommandé par

http://nos-ter-paca.fr/lettre/image/logo_ufc_small.png

UFC PACA

Voir les commentaires

Mise en place du Conseil de Développement de la Métropole Aix-Marseille-Provence ...

9 Avril 2017, 08:16am

Publié par jeanyvespetit

Avec Michel Prato de La Bouilladisse, cycliste convaincu !

Avec Michel Prato, de La Bouilladisse, cycliste convaincu !

 

Le Conseil de Développement de la Métropole Aix-Marseille-Provence, composé de 180 membres, a été installé, jeudi 6 avril, par JC Gaudin.

 

Le Conseil de Développement métropolitain dispose de cinq commissions permanentes thématiques :

1. Commission Grande Accessibilité, Mobilité et Infrastructures

2. Commission Développement économique, Innovation, Enseignement supérieur, Recherche

3. Commission Aménagement et urbanisme

4. Commission Habitat, Politique de la ville et Solidarités

5. Commission Développement durable, Cadre de vie, Agriculture et Environnement

Il organise ses travaux afin de bénéficier d’avis et de réflexions sur des thématiques spécifiques, des thèmes qui lui sont soumis par la Métropole ou dont il souhaite s'autosaisir, mais aussi sur le projet métropolitain en cours d’élaboration.

 

Le conseil de développement est présidé par Gérard Goninet, directeur d’Airbus industrie, la Vice-présidente est Sandra Chalinet, Présidente des Terrasses du Port.

 

A noter une prédominance du réseau des entreprises au sein de ce conseil de développement et donc dans les différentes commissions thématiques.

 

Pour ce qui concerne la Commission Grande Accessibilité, Mobilité et Infrastructures, elle est présidée, après élection, par Jean Pierre Huchon. Bien connu et apprécié par le réseau associatif dont NOSTERPACA, JP Huchon présidait, auparavant, la commission transports de l’ex CD de la communauté urbaine MPM. Claude Julien pour la FNAUT et Jean Yves Petit pour RAMDAM participent également à cette commission.

Jean Pierre Huchon se présente !

Jean Pierre Huchon se présente

Voir les commentaires

Une bonne nouvelle ... L'application NOS TER PACA évolue !

1 Avril 2017, 08:05am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

ADAVA (pays d'Aix) CLCV PACA et NOSTERPACA vont animer une conférence de presse ...

22 Février 2017, 17:56pm

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Bravo à vous toutes et tous, le cap des 5 000 signataires est franchi ! On continue notre action !

19 Février 2017, 09:53am

Publié par jeanyvespetit

Le discours du Président de Région qui indique cette volonté politique d'un transfert de TER vers la route ...

 

Notre pétition est désormais portée par 32 associations et collectifs locaux, régionaux et transfrontaliers avec nos amis italiens des régions Piémont et Ligurie.

Liens transfrontaliers, sujet essentiel pour :

- le haut de la ligne des Alpes, pour la vallée de la Roya et pour la Riviera.

- la libre circulation des personnes et le maintien d’un service public sur des bassins de vie transfrontaliers.

Comment accepter, dans l’Europe d’aujourd’hui, qu’il soit plus difficile de se déplacer de part et d’autre d’une frontière que par le passé ?

Plus de 5 000 signataires, c’est une belle étape de franchie qui conforte et dynamise notre action collective.

C’est aussi plus de force pour convaincre l’autorité organisatrice des transports, la Région Provence Alpes Côte d’Azur et son Président, Christian Estrosi, de :

- faire le choix du développement des transports collectifs sur tout le territoire régional, en n’opposant pas le car au train
- ne pas transférer les trains vers les cars sur les axes, Aix - Pertuis, Avignon - Orange, Tende - Breil et Gap - Briançon
- faire des gares ferroviaires et routières de véritables pôles d’échanges multimodaux (trains, cars, transports urbains, voitures, vélos, piétons, …)
- mettre en œuvre une harmonisation des tarifications
- améliorer immédiatement les conditions de transport des usagers (TER supprimés, régularité, correspondances, capacité des trains adaptée à la fréquentation, …) ;
- remettre en place les trains et les arrêts supprimés (Gap / Briançon, Aubagne / Marseille, gare de Carnoules, …) dans le service annuel 2017.

On continue de partager, de faire connaître et signer la pétition !

Les 32 associations et collectifs

Voir les commentaires

Pays d'Aubagne - Pour une réalisation en une seule fois du Val Tram dans un réseau express métropolitain

7 Février 2017, 08:43am

Publié par jeanyvespetit

Pays d'Aubagne - Pour une réalisation en une seule fois du Val Tram dans un réseau express métropolitain

Les associations ASDEL, Action Vélo, NOSTERPACA, RAMDAM regrettent la décision de la Métropole Aix Marseille Provence de ne pas réaliser le Val Tram jusqu’ à La Bouilladisse.

Quelques rappels :

Le projet Tram Train initialement étudié, a été abandonné pour utiliser les rames du Tram Aubagnais jugées excédentaires, et pour faire une économie d'environ 30 M sur un coût estimé de 90 M.

Le nouveau projet de Val Tram initialement évalué à 91 M (hors taxes), a aujourd'hui un coût prévisionnel de 127,7 M (hors taxes).

A l'origine, l'objectif de la réouverture de la voie de Valdonne était double :

  1. Permettre à terme de relier par le rail Marseille sans rupture de charge.
  2. Favoriser la réalisation de la Zac de La Chapelle et du lycée de La Bouilladisse.

Le projet devait avoir une dimension métropolitaine et territoriale.
Il répondait au besoin urgent de désengorgement autoroutier de la haute vallée de l'Huveaune.

Aujourd'hui, la jonction directe avec Marseille sera seulement possible par le Tram (dans quels délais ?) et des projets sur La Bouilladisse risquent d'être remis en cause. La réduction de circulation routière à travers les villages de Pont de l’Étoile, Roquevaire, La Destrousse et La Bouilladisse sera minime.

Pas d'information sur le calendrier de la phase de réalisation du Val’tram entre Pont de Joux et La Bouilladisse, hormis la demande d'engagement financier et de Déclaration d’Utilité Publique sur l'ensemble du projet.

Et les aménagements cyclables ?

Par ailleurs, les documents relatifs à l'insertion du Val Tram sur Aubagne montrent un aménagement cyclable restreint depuis Campagne Valérie jusqu’au quartier des Solans. Cela inquiète les associations signataires sur les priorités de la Métropole en matière de développement des déplacements actifs.

Néanmoins, nous attendons les propositions du CD13 qui s'est engagé à réaliser des aménagements cyclables. Nous espérons que dans le cadre des travaux de la voie de Valdonne, mairies, Métropole et CD13 pourront travailler conjointement sur ces aménagements cyclables.

Sur quelles bases s’établissent les priorités budgétaires de la Métropole pour financer les projets ?

Le caractère métropolitain de projets tels que le Val tram des anciens EPCI devraient être plus affirmé avec des délais de réalisation raccourcis et des sources de financements pérennes ;

Il convient de donner une priorité aux transports collectifs et aux modes actifs avant les projets routiers afin de faire face aux enjeux socio-économiques:

· Sociaux, dès lors que l’on sait que la principale cause de la précarité énergétique est due aux coûts des déplacements en voiture et induit des conséquences néfastes sur le budget des ménages. Mais aussi en facilitant l’accès à l’emploi et le développement des entreprises en réduisant les congestions routières quotidiennes ;

· environnementaux et sanitaires en renforçant l’action politique et en réduisant les délais dès lors que l’on sait que les émissions de particules fines dépassent, sur notre territoire, les seuils de tolérance européens et proviennent des transports routiers. Sans parler de la qualité de vie....

Les associations expriment le besoin d’avoir une vision stratégique globale, cohérente et complémentaire dans le cadre d’un Plan de Déplacements Urbains métropolitain.

La récente annonce de la réalisation du Val Tram jusqu’à Pont de Joux au lieu de La Bouilladisse, l’absence de calendrier pour la réalisation jusqu’à La Bouilladisse et les conséquences que cela peut avoir à long terme inquiètent les associations qui demandent à ce que le projet se fasse au plus vite et dans sa totalité.

Voir les commentaires

Assises régionales des transports - le retour de l'association Noster PACA ...

4 Février 2017, 09:38am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Contributions des usagers de nos ter paca, lettre d'information N°4 ...

25 Janvier 2017, 17:54pm

Publié par jeanyvespetit

Nous avons le plaisir de vous présenter la quatrième lettre d'information (ci-jointe) du site nos-ter-paca.fr et de l'application pour smartphone nos ter paca. Toujours aussi nombreuses (autour de 70 par jour ouvré), vos contributions permettent d’avoir une appréciation assez fidèle de l’état du TER en région : 

- du mieux, semble-t-il, sur la Côte d’Azur, sauf en ce qui concerne le regroupement très mal vécu de certains trains le matin 

- une situation qui se dégrade sur l’ouest de la région (Miramas, Avignon …) et la ligne des Alpes, , notamment une situation très dégradée sur la Provence et la Roya 

- quelques trains très « malades », en heures de pointe, sur chaque ligne, qui accumulent suppressions retards, insuffisances de capacité et problèmes de propreté

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>