Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Suspension de l’écotaxe : qui paiera les pots cassés ? ...

9 Octobre 2014, 21:30pm

Publié par jeanyvespetit

argentEELV dénonce la décision prise par la ministre de l’écologie Ségolène Royal de repousser une nouvelle fois la mise en application de l’écotaxe prévue pour le début de l’année 2015.

Cette décision est d’autant plus surprenante qu’une phase d’expérimentation était en cours depuis le 01 octobre, afin de prendre le temps d’évaluer l’impact d’une telle mesure. Cette précipitation, qui donne raison aux pressions et aux menaces des lobbies routiers contre l’intérêt général, est particulièrement choquante pour les écologistes.

Cet énième report en forme d’enterrement est un signal terrible au moment où la transition énergétique française est en passe d’être engagée, permettant à notre pays de se tourner vers les solutions d’avenir et un modèle de développement plus propre, plus sain et durable.

Ce dispositif, qui existe dans de nombreux autres pays en Europe (Allemagne, Autriche, République Tchèque, Slovaquie, Pologne…), a déjà démontré des succès probants, en privilégiant les circuits courts et une utilisation plus effective du transport routier. En Allemagne, où nos décideurs publics ont tendance à prendre exemple en matière économique, elle génère plus de 4 milliards d’euros.

De nombreuses mesures compensatoires avaient été prises à l’origine, dès 2009, pour favoriser le transport routier (diminution de la taxe à l’essieu, exonérations fiscales diverses, comme la TICPE1) en prévision de la mise en place de l’écotaxe.

Rien ne justifiait donc cette victoire des lobbies.Poids_lourds_Scania_114L-Heisterkamp_NL-2003-700x300.jpg

En France, ce dispositif, déjà fortement raboté au demeurant (4300km au lieu de 15000km prévu initialement, engendrant moitié moins de recettes) aurait permis de financer et de développer d’autres modes de transports, moins polluants, comme le fret ferroviaire et fluvial. De nombreux projets sont désormais gravement menacés. S’ils parviennent à voir le jour, ce sera au prix d’efforts supplémentaires de la part des contribuables, qui paieront pour les pollueurs.

Cette décision pose la question de la réelle volonté de la France de se moderniser et de se tourner vers une voie écologique.

Les questions locales de pollutions sonores, de pollutions de l’air, de rénovation des routes, rencontrées par nos concitoyens, ou les questions internationales d’émissions de Gaz à effet de serre et de réchauffement climatique ne sont malheureusement pas, elles, reportées «sine die».LOGO EELV fondblanc quadri


Voir les commentaires

Montgenèvre: la Région demande à l'Etat de saisir la commission nationale du débat public ...

9 Octobre 2014, 05:21am

Publié par jeanyvespetit

La conclusion du dernier comité de pilotage relatif au projet de percée ferroviaire sous le Montgenèvre qui s’était tenu en octobre 2013 demandait à l’était de saisir la CNDP (commission nationale du débat public) afin d’aller jusqu’au bout du processus engagé.

Le débat public doit être, en effet, l’occasion, à partir du résultat des différentes études mais aussi du contexte socio-économique actuel, de déterminer la suite à donner à ce projet. Il est donc essentiel que cela se fasse dans le cadre d’un débat public afin chacune, chacun puisse s’y impliquer et indiquer sa propre vision et souhait.

Faute d’un retour de l’Etat suite à la conclusion du comité de pilotage, la Région, par l’intermédiaire d’un courrier du Président Vauzelle au Préfet de région, renouvelle la demande d’un débat public en 2015.

 

A suivre !

Lettre MV 06-10-55

2-copie-3.JPG3-copie-1.JPG

Voir les commentaires

Le nouveau matériel roulant régional Regio2N présenté à la presse ce vendredi 3 octobre …

4 Octobre 2014, 15:45pm

Publié par jeanyvespetit

Un parcours a été effectué en ligne qui nous a permis de constater les qualités de ces nouvelles rames, les Regio2N, dont la mise en service commerciale débutera mi-décembre.

 5-20141003_123317.jpg

Avec Guillaume Pépy et Michel Vauzelle…

Les Regio2N, construites par Bombardier, sont en version longue de 110 mètres et en aménagement 2+2 (4 sièges de front), soit 493 places assises (soit 10% de sièges en plus par rapport à la dernière génération de matériel TER) soit près de 1000 places au total. La Région a pris comme options spécifiques le système de comptages automatique, 2 espaces vélos, l'ajout de 8 bagageries par rame, de cadres d’affichage et le pelliculage des faces. Conçus pour accueillir 2 fauteuils roulants, les Regio2N sont également équipés de WC adaptés et d’un comble lacune automatique pour un accès et une descente des rames aisés des personnes à mobilité réduite.

 2014-09-24-rognac4.jpg

La structure du Régio2N propose une alternance de caisses courtes et longues, traversées par de larges couloirs et intercirculations pour une circulation facilitée, une accessibilité, et une visibilité accrues. L’accès a par ailleurs été repensé afin de favoriser la fluidité et la circulation des voyageurs avec, sur chaque plateforme, une double porte (2 vantaux). Le Regio2N allie capacité et confort en proposant des wagons plus larges, une climatisation diffuse qui s’adapte au nombre de voyageurs, un éclairage réparti ECO-durable et des prises de courant (une pour 2 sièges). Conçu pour optimiser son impact environnemental (moteurs à aimants permanents et réducteurs à haut rendement, récupération d’énergie au freinage, aérodynamisme …), les composants du train présentent également un taux de recyclage supérieur à 95%.

 

Les Regio 2N sont destinés aux liaisons Grasse - Cannes – Nice - Menton et circuleront également entre Marseille, Aubagne, Toulon et Nice. Une partie des matériels duplex actuels TER2Npg et ng affectés au réseau TER azuréen pourra ainsi être redéployée et permettre les développements programmés sur la ligne Marseille/Aubagne/Toulon/Hyères.

00859760-copie-1

Cet investissement très important de la Région pour ces 16 Region2N pour un montant de 181,8M€ mais aussi celui effectué pour l'achat de 10 Regiolis pour un montant de 76,5M€ sera, sans aucun doute, un plus en matière de confort et de qualité pour les usagers mais aussi en modernisme et en amélioration des conditions de travail pour les cheminots dont ceux chargés de la maintenance.

 

 

Le 17 novembre prochain, la Région exposera une rame Regio 2N en gare de Marseille Saint-Charles afin que les usagers et les associations puissent la découvrir en avant-première.

00859910-copie-1

Voir les commentaires

Quelle leçon de la part de nos amis suisses pour planifier, financer, réaliser un projet ...

3 Octobre 2014, 16:47pm

Publié par jeanyvespetit

5-2008.jpg

Réunion de travail à bord d’une voiture conférence des chemins de fer Suisse … voilà une belle promotion du ferroviaire !

L’association Suisse Initiative des Alpes avait invité, lundi et mardi, des représentantes et des représentants français, dont moi-même pour nous présenter la politique de transfert du trafic en Suisse. Cette invitation a suscité un grand intérêt en France : des parlementaires, le président de la région Rhône-Alpes et plusieurs vice-présidents de Régions se sont rendus dans le canton d’Uri. Il est vrai que la France, dont la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, est particulièrement affectée par la problématique des poids lourds sur les axes de transit le long des Alpes du Nord et du Sud et bien sur la traversée par Vintimille.5-2068-copie-1.jpg

A la découverte du tunnel ferroviaire du Gothard (57km de long) où j’ai découvert qu’il était possible d’assurer une mixité des trains fret et voyageurs à des vitesses différentes … clin d’œil aux représentants de RFF qui indiquaient le contraire lors des échanges à propos du projet de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur !5-2106.jpg

Nous avons visité le plus grand centre de contrôle des poids lourds en Europe à Ripshausen près d’Erstfeld (UR). Nous avons pu ainsi prendre connaissance des éléments clés sur lesquels reposent la politique des transports et de transfert en Suisse.

L’Initiative des Alpes nous a présenté leur proposition la bourse du transit alpin (BTA). La BTA permettrait un transfert modal efficace de la route au rail pour le trafic de marchandises et un meilleur équilibre concernant entre les différentes traversées alpines.5-2105.jpg

A l’intérieur de l’un des deux tubes du tunnel du Gothard … Impressionnant !

Les efforts de la Suisse pour rendre le trafic de transit plus écologique nous ont impressionné …Quelle leçon de la part de nos amis suisses pour planifier, financer, réaliser et faire fonctionner avec, en plus des critères environnementaux et une réelle implication démocratique des citoyens suisses avant, pendant et après la réalisation d’un projet.  A l’heure où nous élaborons le contrat de plan Etat/Région 2015/2020 et cherchons sans efficacité des financements,  nous pourrions nous inspirer de la Suisse dans de nombreux domaines : par exemple le contrôle des poids lourds ou encore l’internalisation des couts externes, sociaux et environnementaux, afin de les répercuter sur leurs auteurs pour les inciter à modifier leurs comportements.

 

5-2085.jpg

Avec mon collègue Alain Fousseret, vice président EELV de Franche Comté

Une collaboration renforcée des pays et des régions alpines est indispensable afin de désamorcer la problématique du transit dans les vallées alpines.

Voir les commentaires

Lettre à SNCF et RFF à propos de l'accessibilité de la gare de Nice Riquier ...

3 Octobre 2014, 07:53am

Publié par jeanyvespetit

lettre02-10-14.JPGDSCN2023.JPG

Voir les commentaires

Communiqué à propos de l'augmentation du prix du diesel ...

2 Octobre 2014, 16:21pm

Publié par jeanyvespetit

LOGO EELV fondblanc quadriLe Gouvernement envisage une augmentation de deux centimes du prix du diesel pour pallier provisoirement (sic) le manque de recettes du péage poids lourds.
Les écologistes ne peuvent qu’approuver cette mesure, du fait de l’urgence sanitaire et du coût dû à la pollution de l’air.

 

Le produit de cette augmentation, estimé à environ 800M€, doit alimenter le budget de l’AFITF (agence de financement des infrastructures de transports de France). L’AFITF contribue au financement des infrastructures routières, ferroviaires, portuaires et fluviales, il est donc incompréhensible que cette hausse ne soit pas appliquée sur le gasoil professionnel.

 

Comment expliquer à nos compatriotes qu’ils doivent faire un effort par l’intermédiaire d’une contribution sur l'utilisation du gasoil pour améliorer et développer la mobilité des personnes et des marchandises, pour agir en faveur de l’égalité des territoires, mais que ceux qui polluent le plus, suite à l'usage professionnel, seront exonérés ?

 

Enfin, il convient de prendre en compte la situation de celles et ceux qui, faute de transports collectifs, utilisent leur voiture pour se rendre sur le lieu de travail. Une prise en charge doit être prévue (sous la forme d’un chèque transports par exemple) comme c’est le cas pour celles et ceux qui utilisent les transports collectifs.

 

 

 

 

Jean Yves Petit

Vice-Président, délégué aux transports et à l'éco-mobilité

Président de la Régie Régionale des Transports

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

27 place Jules Guesde

13481 Marseille cedex 20

 

Téléphone: 04 91 57 55 63

Mobile: 07 86 14 61 55

Voir les commentaires

Comité de ligne spécial train de nuit Briançon-Paris ... et défense de la ligne des Alpes ...

29 Septembre 2014, 06:21am

Publié par jeanyvespetit

Comptant sur votre participation ...

 

Marseille, le 18 septembre 2014

gare-briancon-30-mai-2011 

 

Le train d’équilibre du territoire Briançon – Paris est essentiel pour le département des Hautes-Alpes, tant pour son désenclavement que pour l’économie touristique. Pour autant, ce train subit les aléas des nombreux chantiers qu’il traverse, rendant parfois sa commercialisation difficile.

 

Dans ce contexte et afin d’anticiper les prochaines vacances scolaires de Noël et de la saison d’hiver, j’ai le plaisir de vous inviter à participer à une réunion d’information et d’échanges, en présence de la Direction Régionale de l’Aménagement et du Logement PACA (DREAL), de la Direction SNCF Intercités, de Réseau Ferré de France et de Joël Giraud Député des Hautes-Alpes :

Lundi 13 octobre 2014 à  18h00

Communauté de Communes du Briançonnais

Salle du conseil, 1er étage
Les Cordeliers 1, rue aspirant Jan

05100 BRIANCON

 

Comptant sur votre participation, je vous prie d'agréer, …l'expression de ma considération distinguée.

 

Jean Yves Petit

Vice-Président, délégué aux transports et à l'éco-mobilité

Président de la Régie Régionale des Transports

  

Téléphone: 04 91 57 55 63

 

Mobile: 07 86 14 61 55

Voir les commentaires

Nice-Breil-Tende-Cunéo : lettre des éluEs en cours de signature ...

28 Septembre 2014, 06:37am

Publié par jeanyvespetit

Dernières nouvelles :

 

A l’occasion de la réunion du 24/09 à Breil avec les éluEs et les collectifs franco-italiens puis du comité de ligne qui s’est tenu à la Trinité, le directeur régional de RFF m’a transmis un message qui précise « mon souhait  et la demande du Président Rapoport (qui me l’a rappelée hier et qui a sollicité le Directeur Général Infrastructure de SNCF pour instruire ce dossier) sont de sous-traiter un maximum ces travaux et si possible d’en confier une part significative aux Italiens .

Il nous faut voir comment faire cela techniquement puisque la ligne est une ligne du RFN avec ses contraintes légales et réglementaires fixées par l’EPSF.

Il nous faut voir aussi comment traiter l’aspect marché si nous devions privilégier les Italiens. »

De même, le Préfet de région m’a indiqué avoir demandé au Préfet des Alpes Maritimes d’organiser une rencontre suite à notre demande… A suivre donc !

 

 

Vous trouverez, ci-dessous, une lettre qui est proposée à la signature des élUes (parlementaires, régionaux et locaux) afin d’accentuer la pression sur le Secrétaire d’Etat aux transports dont le silence devient de moins en moins acceptable.lettre-elus.JPG

Voir les commentaires

Mobilisation active pour le Climat à Marseille ! ...

21 Septembre 2014, 16:45pm

Publié par jeanyvespetit

5-0103.JPGDe Rio à Djakarta, de New-York à Paris, la Marche pour le Climat s’est tenue 21 septembre à Marseille et partout à travers le monde. C’est le lancement d’une série de grandes mobilisations en vue de l’échéance majeure que représente la Conférence pour le Climat (COP 21) à Paris en décembre 2015.

ByEMGmLCcAMG9B8.jpeg 

Les jeunes écologistes, les éluEs régionaux EELV dont Aïcha Sif, Michèle Rubirola, Sophie Camard et Jean Yves Petit mais aussi des éluEs locaux dont Nathalie Sirben et le député FM Lambert étaient présents.

Nous devons peser sur les négociations qui devront impérativement parvenir à un accord ambitieux sur la réduction des gaz à effet de serre.5-0101.JPG

Montée des eaux, réfugiés climatiques, accroissement des phénomènes naturels extrêmes… le réchauffement climatique ne concerne pas que les générations futures, il a d’ores et déjà des conséquences dramatiques sur notre quotidien !

Heureusement, l’écologie apporte des solutions : engager la transition énergétique pour créer des emplois, produire une énergie saine et renouvelable, développer des modes de transports plus doux, mieux se loger tout en réduisant sa facture d’électricité…Nous pouvons protéger la planète tout en améliorant notre qualité de vie.

Les écologistes s’y engagent au sein des institutions, dans les territoires et auprès des populations. Débat parlementaire sur la transition énergétique, plans de rénovation des bâtiments dans les collectivités locales, soutien des initiatives citoyennes pour développer les énergies renouvelables sont quelques exemples des nombreuses actions mises en œuvre et qui montrent d’ores et déjà des résultats.

En tant que pays hôte de la conférence-climat, la France doit montrer l’exemple en matière d’excellence environnementale et de mise en œuvre de politiques publiques climatiques.

Le dérèglement climatique nous concerne toutes et tous.

Alors mobilisons-nous !

 5-0107.JPG

Remise des pétitions aux éluEs plus de 2 millions dont plus de 21 000 sur Marseille … à nous de faire le relais dans nos collectivités et auprès du Gouvernement !

Agir pour le climat, c’est améliorer notre qualité de vie :

-En créant des emplois par la transition écologique, les énergies renouvelables, l’agriculture paysanne et la rénovation thermique des bâtiments

-En nous déplaçant mieux dans des transports plus doux, agréables et non polluants

-En réduisant les factures énergétiques grâce à une meilleure isolation des bâtiments

- En finir avec l’énergie nucléaire, nocive pour l’homme et pour l’environnement, pour passer à une énergie saine et renouvelable

-En améliorant notre alimentation avec des produits locaux et de qualité.

 

 

Continuons ensemble !

Voir les commentaires

Très belle mobilisation franco / italienne à Nice pour la défense de la ligne ferroviaire Nice – Vintimille / Breil / Tende / Cuneo...

21 Septembre 2014, 15:35pm

Publié par jeanyvespetit

image-3.JPGimage1-copie-1.JPG

Les écologistes (et moi-même) étaient représentés par ma collègue du conseil régional
Annabelle Jaeger.

 5-1092.JPG

Annabelle Jaeger, conseillère régionale et sa collègue italienne, conseillère municipale de Vintimille


Il convient de poursuivre cette mobilisation face à l’Etat et SNCF/RFF afin de disposer rapidement de réponses positives sur les possibilités, faute d’effectifs en nombre suffisant au sein de SNCF/RFF, d’avoir recours à des prestataires extérieurs pour que des travaux puissent être engagés sur la ligne de la Roya en cohérence avec les engagements et plannings affichés par l’État italien dans le cadre de son plan de relance.

De même, il faut que l’Etat accélère le processus d’actualisation de la fameuse convention de 1970 signée entre la France et l’Italie qui régit l’exploitation et le financement de cette ligne transfrontalière. Il faut aussi qu’il propose une expertise indépendante sur l’état de l’infrastructure et le coût des travaux à entreprendre pour assurer la pérennité de la ligne.

 

 

Le 24 septembre, à Breil sur Roya, je serai présent au sein d’une réunion de travail et de réflexion pour continuer d’agir en faveur de l’existence du ferroviaire au sein des vallées et pour l’égalité des territoires.

10301446_632794153508416_1068917597612502165_n.jpg

Voir les commentaires