Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Vu de mon quotidien, qu’attendre d’une nouvelle majorité politique ?

16 Mai 2012, 08:07am

Publié par jeanyvespetit

DSC04173François Hollande a été élu Président de la République, il vient de nommer, Jean Marc Ayrault, 1er Ministre puis le nouveau Gouvernement va être formé et, enfin, nous attendrons, dans le cadre des élections législatives des 10 et 17 juin, une nouvelle majorité politique composée de la gauche et des écologistes.

Vu de mon quotidien en tant que citoyen mais aussi en tant qu’élu municipal et régional, qu’attendre de cette nouvelle majorité ?

Il me semble essentiel que, disposant d’une majorité importante dans les grandes villes, les départements, les régions, le Sénat et demain, je le souhaite fortement, à l’Assemblée nationale, cette nouvelle majorité doit utiliser ces différents leviers d’actions et de décisions afin de répondre concrètement aux besoins et aux attentes de nos concitoyens.

Dans les faits, l’opportunité nous est offerte de disposer d’une capacité d’action locale, régionale et nationale qu’il s’agit d’optimiser dans le cadre d’une synergie commune. De toute évidence, il est devenu possible de faire « simple et efficace » dans une logique de complémentarité et en optimisant les moyens de ces différents niveaux politiques.

Ces actions doivent viser en priorité tout ce qui touche au quotidien des Français afin de le rendre plus juste et surtout moins rude.

C’est ainsi que l’on arrêtera cette dérive en faveur du Front National faute de perspectives concrètes pour améliorer le cadre de vie d’une partie importante de la population qualifiée de « majorité silencieuse ».

Plus précisément, vu de mon quotidien et à titre d'exemple, il me semble important de permettre la possibilité de reprise par les salariés des entreprises fermées sans repreneur. De même il est devenu nécessaire d’aider les salariés à reprendre leurs petites entreprises lors du départ à la retraite de l’employeur afin de pérenniser  l’activité et donc l’emploi ;

 

Il convient également d’agir sur tout ce qui peut permettre de réduire les principales dépenses des Français (logement, transports, énergie, l’alimentation, …). De toute évidence, la transition énergétique est une des clés d’entrée pour déterminer des actions concrètes. La « tarification socialement adaptée » mise en place, sur notre région, pour utiliser les trains régionaux, en est un exemple. Le transport régional est devenu nettement moins chers que la voiture alors que nous faisons face à une augmentation récurrente du prix des carburants. La réhabilitation et l’isolation thermique du logement social est une autre réponse qui est mise en œuvre au sein de notre région.

 

Il convient donc de mobiliser toutes les énergies et tous les moyens pour aller vite et bien !

Pour l’élu local et régional que je suis, il est essentiel d’aller sans attendre vers un nouvel Acte de la décentralisation. On ne doit donc pas se contenter d'abroger la reforme territoriale. Au contraire, il faut aller plus loin et, notamment, permettre l’accès aux lieux de décision à toutes les sensibilités politiques avec la proportionnelle  mais aussi intégrer la parité dans les Conseils Généraux et dans les EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) mais aussi renforcer le rôle des Régions, espace politique pertinent pour l’aménagement et le développement des territoires.

C’est ainsi que nous pourrons redonner contribuer à redonner à la politique ses lettres de noblesse et favoriser un retour à la confiance de nos concitoyens.

Enfin, la France doit être le chef de file des Etats membres de l’Union Européenne  pour stopper tous projets en cours visant à accélérer la libéralisation, accentuer la précarité et réduire  les règles sociales en vigueur dans le monde du travail.

Nous avons Une chance pour la France de donner un coup d’arrêt aux pulsions de division, d’opposition des citoyens entre eux, au repli sur soi … il faut la saisir !

Commenter cet article

quinard 16/05/2012 11:13

Bonnes pistes, mais il y aura aussi d'autres chantiers pour réduire par exemple les dépenses d'alimentation et de santé tout en augmentant la qualité, voire la moralité.
Mais il faut aussi prendre conscience de la crise et de la mondialisation: Comment découpler la politique de l'entreprise de celle des actionnaires ? Comment maintenir le niveau de vie en France
tout en laissant les autres pays se développer ? L'ouvrier chinois restera longtemps compétitif par rapport à nous...
Dans une logique de rentabilité à court terme, le patronat a dégradé le code du travail et cherche à introduire de la "souplesse". Cette souplesse pourrait aussi être développée à l'avantage des
employés, par exemple en autorisant les emplois multiples pour une seule personne, en laissant plus de liberté pour le choix des horaires et RTT, ...

jeanyvespetit 17/05/2012 07:18



Tout à fait, j'ai limité mon propos mais bien entendu les attentes et les besoins sont nettement plus étendus.