Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Vie normale d'un agent SNCF à bord d’un TER nocturne ?

20 Janvier 2013, 10:10am

Publié par jeanyvespetit

Je tenais à vous faire part du témoignage, ci-dessous,  d’un usager présent à bord d’un TER entre Toulon et Marseille, la semaine dernière, qui montre qu’il n’est pas toujours facile, pour un agent de la SNCF, d’assurer une mission de service public face aux incivilités.

J’écris cela alors que samedi, une contrôleuse a été lâchement agressée par deux personnes, sans titre de transport, sur la ligne d’Aix en Provence. Cet acte est inacceptable et ne peut en aucun cas être justifié.  Les deux agresseurs ont été arrêtés. Nous ne pouvons que souhaiter qu’ils soient sanctionnés au maximum prévu par la loi.

Certes, est heureusement pour les usagers et les personnels à bord des trains, ces incivilités et ces agressions sont marginales. Des actions de sureté sont assurées quotidiennement par la police ferroviaire et nationale mais aussi par la médiation et des éducateurs pour effectuer un travail de prévention.

 

Développer le service public ferroviaire, agir en faveur de l’égalité des territoires (et donc des quartiers) avec une offre de transport facilitant l’accès à l’emploi, la formation, l’éducation ou bien la culture doit se faire avec une garantie de qualité et de sureté pour les usagers.

 

Je crois, lorsque l’on lit le message ci-dessous, que l’on ne peut que saluer le travail réalisé avec compétence et courage par ces agents de la SNCF.

tcm_27-14618_27-366-64.jpg

TER Toulon – Marseille (20h24)

« Je suis rentré un peu tard hier soir de Toulon et j’ai pris le TER vers Marseille.

Le contrôleur est passé dans le wagon, a contrôlé mon billet, puis une jeune femme sans titre. Après lui avoir demandé de descendre, il lui a facturé je ne sais quoi à partir de la carte d’identité car elle se disait sans argent.

Puis dans le wagon suivant, 2 jeunes, sans titre de transport ne veulent pas descendre du train.

Le train reste arrêté en gare de La Ciotat suite à appel de la Police.

Au bout de quelques minutes, ils descendent et rageurs, portent des coups de pieds dans le train qui repart…

Gare d’Aubagne, 6 ou 7 jeunes garçons, arrivent en courant pour rentrer dans le TER après avoir traversé les voies…

- Bonsoir Messieurs, vous avez un billet ?

- Non, on a pas de billet, rien à foutre !

- Et bien le train ne partira pas, j’appelle la Police…

- Vas-y appelle la Police…blablablaaaaa…

Ca crie un peu, insultes fusent, et finalement les jeunes descendent et le train repart…

Voilà la petite histoire, d’un agent de bord bien seul, qui fait son boulot, et qui m’a semblé très pro, poli mais ferme et avec un grand sang-froid.

Cela m’a tellement semblé « byzarre » de voir un contrôleur seul le soir, et qui fait son boulot et confronté à ces difficultés quotidiennes…

En 3 mois, d’allers retours Toulon-Marseille « aux heures de bureau », je n’ai pas été contrôlé une seule fois à bord.

4 fois en montant dans le train depuis Marseille avec 6 ou 7 contrôleurs en ligne.

 

Je tenais à vous en rendre compte. Bonne journée J.

Commenter cet article