Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Une nouvelle loi sur la fin de vie s'impose ...

21 Décembre 2013, 07:33am

Publié par jeanyvespetit

LOGO EELV fondblanc quadriUn panel de citoyens réuni par le Comité consultatif national d’éthique a rendu un avis préconisant d’ouvrir la voie au suicide assisté. EELV se félicite de ce premier pas et demande ainsi au gouvernement de se saisir en urgence de ce dossier. Mais il faut encore aller bien plus loin dans le droit donné à chacun-e de choisir sa mort.

En effet, l’avis rendu par la Conférence citoyenne ne propose qu’une « exception » d’euthanasie et uniquement dans certains cas très restreints. Pour EELV, il est au contraire nécessaire d’ouvrir clairement la voie à la légalisation non seulement du suicide assisté mais de l’euthanasie elle-même afin de donner à chaque patient-e le droit de mourir dans la dignité.


Durant la campagne présidentielle, François Hollande avait promis une nouvelle loi sur la fin de vie. En ce sens, les écologistes, par la voie de la députée Véronique Massonneau, ont déposé, en juin 2013, une proposition de loi à l’Assemblée nationale visant à inscrire dans la loi le suicide assisté et l’euthanasie, tout en encadrant très strictement ces futurs droits. Une autre proposition de loi relative au choix libre et éclairé d’une assistance médicalisée pour une fin de vie digne a également été déposée par Corinne Bouchoux pour les écologistes au Sénat. EELV demande que ce sujet soit inscrit à l’ordre du jour du Parlement.


Une future loi sur la fin de vie devra impérativement remettre le patient au cœur du dispositif. Le corps médical ne peut plus décider seul du droit à mourir. La légalisation du suicide assisté et de l’euthanasie répond au besoin des patients et de leurs proches qui sont aujourd’hui laissés seuls face à la fin de vie.



Sandrine ROUSSEAU, Julien BAYOU, Porte-parole



> Signez le manifeste pour la légalisation du suicide assisté

> à lire : "Fin de vie un premier pas pour sortir de la loi Leonetti", par Véronique Massonneau

Commenter cet article