Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Une Assemblée Plénière se tiendra au Conseil Régional, lundi 29 octobre 2012...

28 Octobre 2012, 12:32pm

Publié par jeanyvespetit

EELVPaca bandeau site OKOK 2011

 

Il faudra plus de souffle pour continuer la décentralisation et réformer les collectivités

Il faudra plus de courage et de clarté pour boucler et faire voter le budget 2013 de la Région

 

Lors de l’Assemblée Plénière, 72 rapports sont soumis au vote des élu-e-s.

 

La Ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, interviendra en fin de matinée dans l’hémicycle.

Elle rencontrera par ailleurs les présidents des groupes de la majorité, en l’occurrence nos co-présidents, Philippe Chesneau et Aïcha Sif.

 

A cette occasion, le groupe EELV/partit occcitan remettra à Madame la Ministre ses propositions concrètes concernant la décentralisation et la réforme des collectivités.

 

La prochaine réforme doit garantir davantage d’efficacité de l’action publique, d’égalité des territoires et de démocratie locale. Il convient d’inclure le scrutin de liste à la proportionnelle et le non cumul des mandats.  

 

Par ailleurs, un débat d’orientation budgétaire (sans vote) aura lieu en début d’après-midi. Le vote du budget de la Région est prévu lors de l’Assemblée Plénière de décembre 2012. Le débat d’orientation budgétaire sera l’occasion pour les écologistes d’exprimer leur inquiétude sur les négociations en cours et le manque de visibilité sur les arbitrages nécessaires dans un contexte tendu et contraint, alors que nos priorités d’investissements sont claires (et en adéquation avec les engagements gouvernementaux) et que nos propositions concrètes d’économies restent pour l’instant sans réponse.

 

Le groupe EELV/Partit occitan tient par ailleurs à souligner le rapport actant la création d’une Régie Publique des Chemins de Fer de Provence (EPIC - établissement public à caractère industriel et commercial).

Le groupe des écologistes se félicite que la majorité ait partagé notre volonté affichée (dès le début de ce mandat) de reprendre en régie publique l’exploitation de cette ligne. La délégation de service public (DSP), confiée à une filiale de Véolia Transdev, datant de juillet 2005, prendra fin en décembre 2013.

 

C’est une nouvelle étape importante après les travaux de rénovation et l’achat de nouveau matériel roulant réalisés pour cette ligne, ces dernières années. Elle garantit ainsi la volonté du Conseil Régional de développer cette ligne dans un esprit de service public : qualité de l’offre pour les usagers, qualité des conditions de travail du personnel et maîtrise des coûts. Elle permet de desservir la plaine du Var et accompagne le développement économique et touristique du haut-pays.

 

La priorité donnée aux transports publics, fortement portée par les écologistes, trouve ici une nouvelle déclinaison.

 

Enfin, parmi les nombreux rapports qui nous tiennent à cœur, nous saluons également le rapport 15 qui approuve la convention de partenariat entre la Région, l’Agence de l’Eau et l’ARPE (Agence Régionale pour l’Environnement et le co-développement) visant la mise en œuvre de la charte régionale « Vers une région sans pesticide, nos collectivités s’engagent ».

 

La France est aujourd’hui le premier pays européen consommateur de produits phytosanitaires (fongicides, herbicides, insecticides, taupicides et autres produits de débroussaillage). Les dangers sur la santé et la biodiversité sont avérés. La contamination par les pesticides a des conséquences directes sur la qualité de l’eau, de l’air, des sols, de la faune, de la flore, la dégradation des écosystèmes et sur la santé publique.

Tout le monde est concerné par cette pollution : les collectivités qui utilisent ces produits chimiques pour traiter les voiries, les parcs et les jardins publics, mais aussi les terrains de sport, les cimetières, tout comme les particuliers et entreprises utilisant ces produits pour leurs jardins, potagers et espaces verts.

 

Des millions peuvent être économisés et les solutions efficaces plus douces ont fait leurs preuves ici et là.

 

Conscients de leurs responsabilités en matière de protection de la santé publique et de la protection des ressources naturelles, la Région PACA, l’Agence de l’Eau et l’ARPE s’associent pour accompagner la mise en œuvre de politiques régionales de réduction d’usage des pesticides en zones non agricoles et pour inciter les collectivités à s’engager progressivement mais durablement pour la réduction et l’abandon de l’usage des pesticides dans notre région.

 

pleniere-regionpaca

Commenter cet article