Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Aubagne - Marseille: Une 3ème voie de 13 km pour plus de trains et de régularité inaugurée le 30/01 …

31 Janvier 2015, 08:18am

Publié par jeanyvespetit

sans-titre-copie-1.pngAprès cinq années de travaux, la 3e voie entre Marseille et Aubagne a été mise en service le 14 décembre 2014.

5 20150130 095226 781

Une réponse efficace à l’augmentation du trafic

La vallée de l’Huveaune, entre Marseille et Aubagne, enregistre près de 150 000 déplacements quotidiens.

Devant l’augmentation continue de la circulation routière dans cette zone, le train constitue une alternative efficace à la route, mais l’offre était, jusque-là, contrainte par la capacité des infrastructures ferroviaires existantes.

Pour répondre à cette demande toujours plus importante de desserte ferroviaire, l’augmentation de capacité de la ligne avec la création d’une troisième voie entre Marseille Blancarde et Aubagne était la meilleure solution technique pour permettre une augmentation significative de la fréquence des TER.

5-20150130_095615_339.jpg

Conscients de l’enjeu, l’État, la Région, le Conseil général des Bouches-du-Rhône et SNCF Réseau, les partenaires de l’opération, ont inscrit le projet aux Contrats de Plan et Projets État-Région 2000-2006 et 2007-2013. Accroître la capacité de l’axe tout en faisant cohabiter les dessertes régionales (TER) et les circulations ferroviaires des autres activités (grandes lignes nationales et internationales, TGV et fret) sur cette ligne principale de l’arc méditerranéen constituaient les enjeux du projet.

Les études socio-économiques ont démontré que la mise en service de cette infrastructure permettra d’augmenter de 53% le nombre d’usagers quotidien (soit 22 000 usagers /jour contre 14 000 sans la 3e voie).

Ainsi, la création de cette 3e voie, aujourd’hui opérationnelle, répond à plusieurs besoins: assurer une meilleure desserte régionale sur l’axe Marseille-Aubagne-Toulon, avec une augmentation de l’offre voyageurs, réorganiser la desserte Marseille-Aubagne-Toulon tout en confortant la fiabilité du service, augmenter la sécurité des personnes et des équipements, offrir une accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) et un meilleur confort aux voyageurs, permettre le développement de nouveaux quartiers, limiter la congestion routière aux abords des agglomérations, permettre l’exploitation de la ligne par les activités voyageurs (TER, Grandes lignes, TGV) et FRET.

Avec cette 3e voie, le service ferroviaire de cet axe est rendu plus sûr, plus fiable (ce qui reste à être confirmé par la SNCF, notamment pour ce qui concerne la maintenance du matériel roulant, comme l’a indiqué Michel Vauzelle dans son intervention), tout en étant respectueux de l’environnement, il devient ainsi une vraie alternative à la route en optimisant la desserte des trains de la vie quotidienne.

5-20150130_095548_752.jpg

Commenter cet article