Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

TER: le service annuel 2015, mes rencontres avec les usagers … et la mise en cause de la Région à bord des trains et dans les gares …

17 Janvier 2015, 17:09pm

Publié par jeanyvespetit

DSC04173Chaque jour qui passe, lors de mes rencontres avec des usagers ou en lisant les messages reçus, ce sont des plaintes contre la mauvaise qualité de l’offre, les trains en retard ou supprimés. A cela s’ajoute l’impréparation de la SNCF, notamment la non prise en compte des travaux (pourtant programmés de longue date) du tunnel de Monaco et de ceux, annulés cet automne, sur Cannes-Grasse et, bien entendu un défaut d’information des voyageurs lors de mise en place du service TER pour l’année 2015.

 

Sur les modifications de l’offre TER, quatre types de problèmes rencontrés lors de ce changement de service 2014/2015 sont à distinguer :

·         Des problèmes ponctuels classiques (rencontrés à chaque changement de service) qui relèvent tous de problèmes individuels (rupture de correspondance, déplacement de quelques minutes du trajet, retrait en raison de trop faible fréquentation, etc…) qui sont étudiés au cas par cas;

·         De réelles difficultés de cohérence d’offre qui sont pour la plupart concentrées sur la Côtes d’Azur et sont en cours de règlement.

·         Sur Aubagne, où il convient de traiter, par une demande, en cours, de prolongement à st Charles, les circulations origine/terminus à Marseille Blancarde qui sont, aujourd’hui, fortement perçues comme une diminution d’offre.

·         Entre Toulon et les Arcs où un train de la contre pointe a été substitué, unilatéralement, par la SNCF, là aussi pour des raisons de production, par un car l’omnibus Toulon/Les Arcs.

 

De plus, les usagers nous rapportent, chaque jour, les messages donnés à bord des trains ou dans les gares, reportant sur la Région la responsabilité des dysfonctionnements constatés, retards et suppressions de trains…C’est non seulement injuste face à une Région qui assume pleinement son rôle d’autorité organisatrice des transports en augmentant le nombre de TER et en multipliant les investissements (modernisation des voies ferrées, rénovation et accessibilité des gares, achat de trains neufs, …) mais totalement déloyale et inacceptable.

Il est évident que ce type de propos doit cesser immédiatement, que la SNCF doit rétablir la vérité des faits et assumer ses difficultés à assurer la fiabilité et la régularité des TER. Je comprends que cette situation doit être difficile à vivre pour les cheminots, plus particulièrement pour celles et ceux qui sont en contact quotidien avec les usagers. Pour autant mettre en cause la Région n’est pas la solution qui permettra un retour de la qualité et de la fiabilité des TER.

Commenter cet article

Adrien 20/01/2015 20:16

Bonjour,
Une petite précision suite à ce topic, pour le point concernant la liaison omnibus vers le Centre Var (Toulon/la Garde/La Pauline/Solliès-Pont/Cuers/Puget-Ville/Carnoules/Pignans/Gonfaron/Le Luc et
le Cannet/Vidauban/Les Arcs Draguignan) : dans le sens Toulon->Les Arcs on est bien passés de 2 omnibus le matin (ce que vous appelez la "contrepointe") à zéro train. Je comprends donc que l'un
des deux a du être supprimé par décision de la Région et que l'autre aura été substitué par autocar par décision unilatérale de la SNCF. Bilan des courses : zéro train avant midi pour les "gares
intermédiaires" du Var, dont des villes de 10.000 hab (Solliès-Pont ou encore Cuers dépassent 10.000hab). Je ne parle même pas de La garde et la pauline (La Garde = 25.000hab) privées de trains
encore plus pendant les travaux de la ligne de Hyères.
Au-delà des TER Intervilles (qui ne desservent que Carnoules comme gare intermédiaire et ne peuvent faire mieux sauf à devenir omnibus), les TER ont donc fondu comme neige au soleil à l'Est de
Toulon. On n'a finalement pas laissé le temps à cette desserte omnibus de se développer et seules ne restent que les dessertes en pointe dans chaque sens. Ce retour en arrière (pour récupérer du
matériel et du personnel sur Marseille-Aubagne-Toulon sans doute ?) est vraiment dommage, il est difficile de fidéliser (ou plutôt de conquérir) des voyageurs dans ces circonstances, même si on
comprend que des arbitrages sont évidemment nécessaires en des temps de budgets contraints.
Espérons tout de même que feue la ligne Toulon-Les Arcs Draguignan aura à nouveau sa chance. Bonne fin de journée.

Morin 20/01/2015 19:01

Je confirme la perte de desserte pour Bandol où nous sommes passé sur la plage horaire matinale de 2 trains entre 7H00 et 7H30 (7H05 et 7H12); Ce qui permet d'arriver à marseille entre 8H00 et 8H30
à un seul (7H14). Ceci consitue une régression majeure.

Adrien 18/01/2015 10:30

Bonjour Mr Petit,

Tenez bon (comme nous les usagers) dans ce combat permanent visant à offrir une offre de transports collectifs dense, fiable, cohérente et écologique en PACA. Les facteurs de dégradation de l'offre
sont multiples et variés et en particulier sur les 2 principaux segments de la "ligne du littoral" Marseille-Aubagne-Toulon (...) Cannes-Antibes-Nice-Monaco-Menton.

J'ajouterai à votre diagnostic très réaliste que votre partenaire SNCF n'hésite pas à mentir délibérément sur les motifs de retard ou suppressions, l'ayant constaté plusieurs fois (notamment quand
il y avait encore les travaux de la 3ème voie sur le dos desquels on pouvait mettre des retards ou suppressions qui quelques fois avaient des motifs de production pure, internes à la SNCF). Bref,
face au mécontentement des usagers (je devrais plutôt écrire "usagés") la SNCF n'hésite pas à "charger" RFF (désormais de retour dans son giron) ni l' "Autorité Organisatrice" (notamment lors du
changement de service, ou encore sur l'insuffisance de la substitution oar cars à certaines heures sur Toulon-Hyères durant les travaux de cette portion de ligne).
Je crois qu'en 2015 vous n'avez pas fini de prendre votre bâton de pèlerin et d'aller à la rencontre des usagers pour rétablir certaines vérités (notamment l'accroissement des moyens alloués par la
Région).
NB : outre les rames neuves en cours de livraison, il faut aussi je crois rappeler les 16 motrices rénovées (1ME chacune) achetées par la Région en 2012 pour suppléer les machines déficientes et là
encore pour sécuriser l'offre sur les rames tractées encore nombreuses dans notre région.
Les moyens sont là et bien là, il appartient au délégataire d'en faire bon usage.

Bien cordialement,

Adrien

jeanyvespetit 19/01/2015 05:58



Merci



Florent 17/01/2015 18:15

Merci la Région pour tous ces efforts.
Un encouragement à la SNCF pour affronter les problèmes sans les faire porter sur les autres...

Il faut savoir dire aussi quand ça marche, merci le TER pour une balade en traversée et sans bagnole entre Bandol et Saint Cyr cet après midi !

jeanyvespetit 18/01/2015 08:39



Merci et bon dimanche