Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

SOS d’un collègue de la Région Ligurie à propos de la ligne Vintimille / Breil / Tende / Cunéo …

30 Mars 2013, 06:54am

Publié par jeanyvespetit

Vous trouverez, ci-dessous, un message de mon collègue, Sergio Scibilia, conseiller régional de la Région Ligurie, à propos d’un risque de diminution, voire d’un arrêt de toute desserte ferroviaire entre Cunéo, Tende, Breil et Vintimille suite aux importantes contraintes financières de la Région Piémont.

A cette occasion, Je souhaite préciser :

- que je partage la crainte de mon collègue Sergio mais aussi sa volonté de développer cet axe ferroviaire essentiel pour assurer l’égalité entre ces territoires ;

- qu’au sein de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, nous suivons l’évolution de cette situation très attentivement et que nous sommes en contact régulier avec la Région Ligurie.

Nous aurons l’occasion d’en reparler.drapeau européen

« La Région Piémont a annoncé la possibilité de fermer la ligne ferroviaire Cuneo-Vintimille aux motifs de la réduction des transports publics et de la situation préoccupante du budget régional.


Il s’agit d’une ligne ferroviaire internationale historique qui permet de connecter deux villes européennes comme Turin et Nice et de relier Cuneo et Vintimille par la vallée de la Roya, en bonne partie sur le territoire français.


C’est une ligne qui connecte la Méditerranée et les Alpes et relie le Piémont, la Ligurie et PACA.
C’est une ligne qui connecte la Province de Cuneo et d’Imperia, où sont situées des stations de ski et des villages touristiques de grande importance comme Limone et tout ce que ça compte d'entrées financières.


C’est une ligne ferroviaire qu’utilisent beaucoup de touristes pour des excursions, trekking, vélo, visites culturelles et à la découverte des Alpes.

Conséquences de la fermeture.

-      Isolement de la population de la vallée de la Roya italienne et française et de tous les petits pays qui ne bénéficieront plus de communications publiques.

-      Augmentation du nombre de véhicules individuels dans la région, avec augmentation des coûts pour les citadins, les touristes, les piétons, les étudiants.
Augmentation de la pollution avec des dommages sur l’environnement.

-      Conséquences énormes sur le secteur économique du tourisme et du commerce.

-      Conséquence directe sur le secteur touristique/sport d’hiver.

-      Déjà aujourd’hui le tunnel du Col de Tende ne peut supporter le trafic automobile : cette situation risque d'empirer.


Nous avons besoin de l’intervention du gouvernement italien pour empêcher la fermeture de cette liaison internationale, à l’architecture prestigieuse et écologique.
Nous avons besoin de relancer cette infrastructure existante, avec des trains directs entre Nice et Turin, et qui pourraient poursuivre en Suisse.

Une ligne européenne a faible impact environnemental, à faible coût de gestion, qui nécessite d’en faire une ligne d’intérêt national et non régional.
Le traité international entre les Etats italien et français sur la manutention et la gestion de la ligne devrait être actualisé.

Cette ligne ne doit pas être fermée, elle doit être développée. »

scibiliaSergio Scibilia

 

 

 

 

 

vintimille-cuneo.jpg

Commenter cet article