Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

SNCM : La Région PACA demande à rencontrer les commissaires européens ...

6 Décembre 2014, 08:11am

Publié par jeanyvespetit

SNCM.jpg

« Comme nous le redoutions, c’est un message très négatif de Bruxelles que nous a transmis hier le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies, à propos du dossier de la SNCM », indique le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Michel Vauzelle, à la suite de la réunion qui s’est tenue jeudi 4 décembre à Paris avec des parlementaires de la région marseillaise, des représentants des collectivités locales et le préfet de Région Michel Cadot. Michel Vauzelle était représenté à cette réunion par Bernard Morel, vice-président délégué à l’Emploi, au développement économique, à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation.

 

« Le secrétaire d’Etat s’est montré en effet plus que pessimiste quant à la transmissibilité de la délégation de service public à un éventuel repreneur. Malgré ses efforts, la négociation avec les commissaires européens n’a pas abouti, poursuit Michel Vauzelle. Dans ces conditions, nous devons tous interpeller avec vigueur les responsables de la commission européenne sur la gravité des conséquences d’une analyse qui condamnerait la SNCM à la liquidation judiciaire. Quel opérateur pourrait se déclarer devant le tribunal de commerce pour une reprise de la compagnie sans cette garantie ? J’entends donc saisir au plus vite de la gravité de cette situation Jean-Claude Junker, le Président de la Commission, Violetta Bulc, la commissaire aux Transports, Margrethe Vestager, la commissaire à la Concurrence, et Pierre Moscovici, en charge des Affaires économiques et financières. Je suis prêt à aller défendre ce dossier devant eux à Bruxelles avec une délégation de conseillers régionaux. Leur décision peut avoir des conséquences dramatiques non seulement pour le personnel de la SNCM et des entreprises sous-traitantes, mais aussi pour le climat économique et social de Marseille et de notre région. A travers ce dossier, c’est notre rayonnement dans le Bassin méditerranéen qui est en jeu ».

Commenter cet article

Gilles06 06/12/2014 17:40

Bonjour Mr Petit

Il faudra en dire autant pour les lignes aériennes entre Nice ou Marseille et la Corse où l'opérateur public Air Corsica envisage de réduire la voilure, surtout avec une diminution du nombre de
sièges. Information à vérifier sur le site de France 3 corse.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/2014/12/04/air-corsica-veut-reduire-la-voilure-de-65000-sieges-par-sur-les-liaisons-bord-bord-606550.html

Cordialement

adrien 06/12/2014 10:58

Franchement, fallait pas être devin pour comprendre qu'un changement d'enseigne et un coup de peinture ne suffiraient pas à effacer miraculeusement l'ardoise de plus de 400 millions que la SNCM
doit aux collectivités au titre des aides jugées illégales... on savait bien qu'il n'y avait pas de négociation possible et cela aurait d'ailleurs été un scandale pour les concurrents lésés. L'Etat
et la collectivité corse (avec des appels d'offres qui ont scandaleusement avantagé la SNCM) ont vraiment fait n'importe quoi sur ce dossier depuis au moins 10 ans. Avec la mauvaise gestion de
Veolia/Transdev (qui essaient en vain de se dépétrer de cette participation pesante depuis quelques années) et l'acharnement des syndicats (tout-puissants à Marseille) à bloquer toute évolution, on
en arrive là : une liquidation dramatique mais probable pour cette société qui n'a plus que 7 navires actifs et .... plus de 2000 salariés (ratio catastrophique).
Tout le monde a tout faux sur ce dossier, à tous les niveaux.

Bon courage aux salariés, car l'année d'agonie à venir va être triste et pénible à supporter pour eux et leurs familles. Bon courage aussi à la Corsica Ferries qui devra continuer (sans subventions
!) à assumer la continuité territoriale (elle assure déjà plus des 2/3 du trafic Provence-Corse) avec la rigueur et la régularité qui la caractérisent, n'en déplaise aux détracteurs qui lui
préfèrent la calamiteuse filiale de Veolia et Transdev.

Adrien