Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Retour sur la rencontre avec le conseiller spécial du Secrétaire d’Etat aux transports à propos de l’Etoile de Veynes et de la ligne des Alpes …

30 Novembre 2014, 19:33pm

Publié par jeanyvespetit

P1020336.JPG     

… après la rénovation de la gare de Veynes …. La modernisation et la rénovation de l’Etoile ferroviaire ?

 

Rencontre avec Jean Mallot, Conseiller spécial transports du Secrétaire d’Etat aux transports et Eliane GIRAUD, vice-Présidente de la Région Rhône Alpes, Joël GIRAUD, député du 05 et Jean Yves PETIT


Points abordés :

1 - Etoile de Veynes :
Réaffirmation des Régions du caractère vital de l’étoile de Veynes et souhait de voir figurer au Contrat de plan Etat / Région 2015/2020 des crédits d’études (7M€) au 1er triennal et des crédits de travaux au 2nd triennal (25 M€) sur l’étoile de Veynes en plus des 22 M€ de l’axe Montdauphin-Briançon.
Demande conjointe d’un pilotage unique sous l’égide du Préfet

Demande de voir un niveau d’implication financier de l’Etat et de RFF plus important que celui envisagé (autour de 15% sur Montdauphin / Briançon et rien sur le l’Etoile de Veynes …).
La Région Rhône Alpes a eu un discours relativement pro Ligne des Alpes

Réponses de l’Etat relativement peu satisfaisantes :
àL’Etat souligne les évolutions positives entre le pré-mandat PACA de septembre du Préfet et le mandat PACA transmis récemment qui identifie très clairement l’étoile de Veynes. A priori pas d’allocation supplémentaire possible mais possibilité de bouger les crédits entre les lignes des différents projets.
àL’Etat indique qu’une ligne globalisée « petites lignes régionales » vient d’apparaitre dans le mandat du Préfet Rhône Alpes.
àL’Etat renvoie donc à une négociation entre Régions et à des négociations au niveau local avec le Préfet de région.

2 – TET (trains d’équilibre du territoires) :
Regret que l’Etat fasse la politique de la chaise vide sur la question des TET (non-participation à la rencontre sur la transversale sud du 14/11).
Souhait que la Commission Duron « avenir des trains d’équilibre du territoire » nouvellement mise en place associe la Région

Rappel que le train de nuit Briançon / Paris est le seul lien direct entre les Hautes Alpes et la Capitale. Il convient de garantir l’égalité des territoires.


Pas de réponse très claire de la part de l’Etat

3 – Retard des travaux par RFF/SNCF :
Il a été fait part des importants retards ou reports de travaux de RFF/SNCF avec des conséquences négatives sur les deux régions.

Pas de réponse de l’Etat en dehors de « cela ne nous avait pas échappé et qu’un recensement est en cours »

 

Vu la grande incertitude qui demeure …

il convient donc de continuer d’agir ensemble ….

Commenter cet article

Marie 03/12/2014 12:24

Bonjour,
La ligne des Alpes c'est non seulement le seul lien direct des Hautes-Alpes avec la capitale mais c'est aussi, via le réseau ferré associé, le moyen pour des étudiants, lycéens, apprentis etc.. qui
n'ont pas leur formation , école ou lycée à Briançon ou sur les communes des Hautes Alpes de se rendre en toute sécurité dans leurs écoles de l'Argentière, d'Embrun, de Gap et plus loin. Pour des
personnes âgées également de se déplacer plus facilement (et l'on sait que le vieillissement des populations atteint durablement nos territoires !). L'opportunité de développer de l'activité
économique (via peut-être du fret à mettre en place?) et touristique, part importante de l'économie, qui permet de faire vivre directement et indirectement un territoire en maintenant un tissu
cohérent. En attendant on empile des cars (bien pour l'environnement et la sécurité- et notamment en période hivernale.. combien de cars voit-on coincés au col du Lautaret ?!), qui vont contribuer
à faire baisser les statistiques de fréquentation des trains (en plus des travaux) et justifier à terme des fermetures de lignes ?Et on déploie toutes les embûches destinées à décourager la
fréquentation des trains (ouvertures tardives des réservations et manque de cohérence entre les autres ouvertures de réservations sur d'autres lignes, existence du train au guichet... mais pas sur
internet, billet de train vendu... mais non existence du train, suppression d'un train au dernier moment remplacé par un car... refus à des groupes scolaires d'utiliser le train de nuit !!! !!!
(tous ces faits sont vécus et véridiques), déficit de communication etc... Le train est l'affaire de tous, habitants, professionnels, vacanciers, élus, de toutes les communes concernées.
Il est vital pour le territoire, qui ne doit pas être perçu par les institutions et décideurs nationaux comme un territoire de vacances et de terrain de jeu, mais comme un territoire de vie,relié,
et non content d'être un train d'équilibre il est également un train de services. Sa rénovation et sa promotion peuvent le développer totalement et durablement, à condition de le vouloir très très
fortement et de se mobiliser. Merci pour votre écoute et votre action.