Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Rencontre avec la Région Piémont et la Province de Cunéo ...

13 Mai 2013, 15:41pm

Publié par jeanyvespetit

Lundi 13 mai, déplacement à Turin afin de rencontrer la vice-présidente transports de la Région Piémont et le vice-président transports de la Province de Cunéo.

Rappel de l’importance de la ligne CUNEO – NICE y compris pour le Piémont mais constat d’une relation déséquilibrée sur la gestion de cette ligne au détriment de la partie italienne.

Volonté de la région Piémont de réorganiser son service ferroviaire, amorcé par la mise en place d’une desserte centrée sur l’aire métropolitaine de Turin et mettant en priorité les liaisons les plus fréquentés. Orientation pour le maintien des lignes qui atteindraient un ratio recettes / charges  de 35 % au moins.

Stagnation des aides de l’Etat italien et accroissement des charges de la région.

La Région Piémont fait le constat de la faible fréquentation de la desserte de la vallée de la Roya et Bévera.

Nécessité d’une rénovation importante de l’infrastructure.

Enfin, mise en place d’un ralentissement à 40 km / h sur des sections importantes de la partie française de la ligne qui péjore gravement le service, 40 % des circulations sont aujourd’hui dégradées.  De plus, RFF envisage d’étendre sur toute la partie française ce ralentissement faute de travaux.

De ce fait, la stratégie de la région Piémont, qui a été communiquée aux élus locaux et associations reçus il y a 15 jours (lors du rassemblement de TURIN) est la suivante :

-      Si l’Etat italien ne prend pas en charge, avec l’Etat Français,  la remise à niveau de  l’infrastructure et n’octroie pas de financement supplémentaire à la Région Piémont,  celle – ci demande que la gestion de la ligne soit reprise par l’Etat, comme prévu pour les lignes transfrontalières et prévoit une  diminution sensible  du nombre de trains entre Cuneo  et Vintimille, pas finalisé à ce jour.

-          Un projet de lettre adressée par la Région Piémont à l’Etat italien et signé par plusieurs entités locales et provinciale portant deux demandes :

o    Activation des négociations entre Etat français et Etat Italien pour l’actualisation de la convention de 1970 et demande d’associer les   régions aux négociations.

 

o    Demande de transfert au ministère des Transports italien de la responsabilité administrative de la ligne, aujourd’hui assurée par la Région.

dossier-2-0934.JPG 

Avec le vice-président transports de la Province de Cunéo

La position exprimée par Jean Yves PETIT pour la région PACA

Nous partageons le constat : urgence d’un accord entre les Etats, stagnation des financements régionaux, souhait d’être plus associé aux discussions en cours.

Concernant le projet d’une diminution de l’offre que nous regrettons, il nous parait essentiel au moins de veiller aux points suivants :

-          Assurer la desserte du matin des pendulaires allant travailler vers Nice et Monaco (et retour)

 

-          Optimiser toutes les correspondances en gare de Breil.

 

-          Travailler sur une meilleure intégration de nos services mais aussi de ceux des transports par bus, notamment avec le département du 06. A ce propos la Région Piémont italiens nous indique que le premier train du matin (avancé à notre demande) CUNEO – VINTIMILLE serait concurrencé par un service en parallèle des bus du Conseil Général des Alpes Maritimes.

 

De plus, nous proposons de faire une démarche commune des deux régions vers les opérateurs ferroviaires pour étudier la mise en place d’une relation directe NICE – CUNEO, déjà tracée avec les 2 trains existants aujourd’hui  en correspondance à BREIL (étude coût interopérabilité technique sur le matériel roulant).

Concernant le projet de courrier, nous partageons l’essentiel du constat et des propositions mais nous ne pouvons souscrire à la demande de transfert de la ligne de la région à l’Etat, s’agissant d’une affaire qui relève uniquement de la partie italienne.

 

La synthèse entre nos deux régions suite à cette rencontre :

1.    Projet d’une lettre commune envoyée à l’Etat Italien demandant l’activation des négociations pour une nouvelle convention et l’invitation des régions à ces discussions. La partie sur le transfert de gestion est supprimée et fera l’objet d’un courrier séparé de la région Piémont.

 

2.    Organisation d’une vidéo – conférence entre les régions, les gestionnaires d’infra et les opérateurs ferroviaires avant le 25 Mai (date de la manifestation de Breil)  sur la modification de service côté italien et la complémentarité avec notre offre. La partie italienne insiste fortement toutefois  pour connaître la date prévue du ralentissement général sur tout le haut de  ligne, qui viendrait encore remettre en cause le service mis en place en  Juin.

 

3.    Volonté de prendre en compte par la région Piémont de nos demandes concernant l’acheminement des salariés sur NICE et MONACO  et sur les correspondances à BREIL avec les TER

 

4.    Vérification par la région PACA de la non-concurrence des transports par bus du CG 06  concernant la circulation du matin vers VINTIMILLE.

 

5.    Au cours de cette réunion sera demandée aussi par les deux régions l’étude par SNCF et TRENITALIA de la mise en place d’une relation directe NICE – CUNEO et son coût.

Commenter cet article