Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Présentation des projets d’infrastructures en région PACA à Bruxelles, le 4 novembre 2014...

11 Novembre 2014, 08:23am

Publié par jeanyvespetit

drapeau européen

dossier-2 0977-copie-1Les enjeux de la démarche

  • Les coordinateurs des corridors RTE-T (réseau transeuropéen de transports) Mer du Nord Méditerranée et Méditerranée travaillent actuellement à l’achèvement de la rédaction des programmes qu’ils devront remettre à la commission le 22 décembre 2014.

    Ces programmes comportent une liste de projets qui seront éligibles aux financements RTE-T (appelés CEF « Connecting European Facilities » ou MIE « Mécanisme pour l’interconnexion en Europe ») dont l’enveloppe pluriannuelle s’élève à  11,9 Mds€. Dans ce contexte, la Région a mené en lien avec RFF, VNF, le GPMM et les services de la DREAL PACA un recensement des projets éligibles de façon la plus exhaustive possible.

    Pour pouvoir être opérationnel, le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe est décliné en programme de travail annuel et multi-annuel. C’est sur la base de ces programmes de travail que sont élaborés les appels à propositions.

    Puis, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, s’est lancée dans une démarche de lobbying afin de s’assurer que le maximum de projets d’infrastructures prévues dans la région d’ici 2030 soient inscrits dans les listes de projets éligibles aux financements RTE-T… C’était l’objectif de ma présence à Bruxelles le 04 novembre en compagnie de représentants de l’Etat, de GPMM (grand port de Marseille / Fos), de VNF (voies navigables de France) et de RFF (réseau ferré de France).

     

    Des actions fortes ont été menées par la Région pour que notre territoire et le port de Marseille/Fos soient intégrés au sein du RTE-T. C’est chose faite !

    L’occasion de rappeler, à Bruxelles, que notre région est à la fois la porte d’entrée Sud du corridor Mer-du-Nord Méditerranée et au cœur du corridor Méditerranéen

    La Région PACA Un espace économique majeur, dynamique et attractif

             -  3ème   région de France avec plus de 5 millions d’habitants 

    • 3 des 10 plus grandes agglomérations françaises

      • Marseille / Aix-en-Provence, Nice et Toulon

    • Plus de 7% du PIB français

      • une économie dynamique et innovante: aéronautique, télécommunications, défense, transports et logistique, agriculture…

      • 37 millions de touristes chaque année

    • Une porte d'entrée naturelle au Sud de l'Europe, où circulent plus de 134 M de tonnes de marchandises chaque année

       

      En Région Provence-Alpes-Côte d’Azur,  des ambitions dans le cadre de la politique européenne pour le RTE-T

      Les orientations communes pour le développement du réseau transeuropéen de transport dressent un diagnostic et des objectifs au niveau européen : réduire l’impact des transports tout en répondant aux besoins croissants de mobilité et d’échange.

      Ce diagnostic et cette politique européenne sont partagés par les acteurs locaux, aussi bien les institutions,  que les opérateurs locaux et la société civile.

      Aussi, cette convergence entre le niveau européen et le niveau régional se manifeste par la déclinaison aisée des actions prioritaires de la politique RTE-T.

      • L'amélioration et la modernisation du réseau de transport transeuropéen

        Améliorer la connexion de la région au RTE-T  en supprimant les goulets d’étranglement tout particulièrement autour du port

         

      • L'intégration des différents modes de transport dans une chaîne logistique fluide  favorisant le report modal

        Développer les chantiers de transport combiné et les points de massification pour fluidifier  et augmenter le trafic tout en s’inscrivant dans un développement durable de la région

         

      • De supprimer les principaux obstacles techniques et administratifs

        Construire l’arc méditerranéen pour rayonner dans le sud de l’Europe en supprimant les nœuds ferroviaires marseillais et lyonnais

         

        La déclinaison pratique de ces orientations se traduit par trois grands types de projets, que l’on retrouvera dans le cadre du contrat de plan Etat/Région 2015/2020 :

      •  
      • Ceux qui visent à supprimer les goulets d’étranglement et à moderniser l’accès au port

      • Les projets en faveur du report modal

      • Les projets qui visent à supprimer les nœuds ferroviaires européens.

       

        Commenter cet article