Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Pour un accès des usagers sur les TGV et TET durant la période de travaux sur Montpellier / Nîmes /Arles / Marseille / Nice …

3 Février 2013, 13:03pm

Publié par jeanyvespetit

bandeau LGVCe n’est pas un sujet nouveau, mais depuis l’augmentation des chantiers sur l’infrastructure ferroviaire sur la transversale Sud, entre Bordeaux / Toulouse / Montpellier / Marseille et Nice les conséquences sont importantes sur la régularité et  sur le nombre de trains mis à la disposition des usagers.

 

C’est bien le cas pour l’offre de transport entre :

Montpellier / Nîmes / Tarascon / Arles / Marseille

et entre Marseille / Toulon / Les Arcs / Nice

 

A plusieurs reprises la SNCF a indiqué à la Région qu’elle ne serait pas en mesure de faire circuler tous les trains (TGV, TET, TER et Fret) dans de bonnes conditions.

 

J’ai toujours répondu à la SNCF, notamment à Guillaume Pépy lors de sa venue à Marseille le 7 décembre voir ici , qu’une adaptation de l’offre, avec un nombre de trains inférieur, était possible tout autant que le nombre de place offerte aux usagers reste le même. Pour cela, il convient de permettre l’accès à certains TGV et TET aux usagers avec la tarification régionale.

 

A titre d’exemple, nous demandons à la SNCF, l’accès des trains suivant :

 

le TGV de 17h30 au départ de Marseille, en direction de Montpellier

le TET de 18h35 au départ de Nîmes, en direction d’Arles et Marseille

le TET de 17 h 01 au départ de Marseille, en direction de Nice (correspondance à Toulon pour desservir les gares entre Toulon et Les Arcs et correspondance aux Arcs pour desservir les gares vers Nice)

l’accès à tous les trains existants entre Marseille et Nice après 18 h 30 du lundi au jeudi et après 20 h 30 les vendredis, samedis et dimanches

l’accès à tous les trains réguliers entre Toulon et St Raphael et Toulon et les Alpes Maritime

 

Nous attendons une réponse rapide de la part de la SNCF, que nous espérons positive, afin d’améliorer la fiabilité de l’offre de transport et permettre aux usagers de continuer à se déplacer dans les meilleures conditions possibles.  

 

A suivre donc !

Commenter cet article