Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Plus d’impulsion à la transition énergétique de la région ! ...

21 Janvier 2014, 14:14pm

Publié par jeanyvespetit

EELVPaca bandeau site OKOK 2011Une Conférence régionale pour la transition énergétique (CRTE) pour soutenir la dynamique.

Ce lundi 20 janvier s’est tenue la première Conférence régionale pour la transition énergétique, avec de nombreux représentants de l’Etat, des collectivités locales, de partenaires sociaux, du monde de l’entreprise et associatif.

Cette transition énergétique, impérative pour faire face aux défis climatiques et énergétique, est également un facteur fort de croissance et de développement économique pour les territoires.

 

Des objectifs clairs…

Le Schéma régional climat Air Energie, élaboré conjointement par la Région et l’Etat et adopté en juin 2013, fixe des objectifs ambitieux pour lutter contre le changement climatique et maîtriser efficacement notre facture et notre consommation énergétique. Il prévoit d’ici 2050 de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre, de diviser par 2 les consommations d’énergie et de produire de manière renouvelables les deux-tiers des besoins énergétiques restants.

 

…mais des consommations d’énergie qui continuent d’augmenter !

Les données de l’observatoire régional de l’énergie (ore.regionpaca.fr) montrent cependant que nous ne sommes pas sur la bonne trajectoire : les consommations d’énergie continuent d’augmenter.

 

Pour des engagements chiffrés de réduction des consommations d’énergie et de développement des énergies renouvelables.

Pour résolument changer d’échelle, la Région et l’Etat ont décidé de rassembler le 20 janvier 2014 cette première conférence régionale pour la transition énergétique (CRTE). S’appuyant sur l’importante mobilisation du 1er semestre 2013 à l’occasion du Débat national sur la transition énergétique, la CRTE – qui se réunira tous les six mois –vise à inciter les entreprises et les territoires à prendre des engagements chiffrés de réduction des consommations d’énergie et de développement des énergies renouvelables. Pour les collectivités locales, des Contrats territoriaux de transition énergétiques et écologiques pourront être formalisés afin de bénéficier de financements dans le cadre du Contrat de plan Etat-Région 2014-2020, en cours d’élaboration.

 

Les élu-e-s écologistes sur tous les fronts de la transition

Le groupe initie et porte très volontairement de nombreuses politiques en faveur de la transition énergétique, comme le soutien aux transports collectifs, à la réhabilitation thermique des bâtiments, à une agriculture biologique de proximité et à la préservation des terres agricoles, à la réduction de l’étalement urbain, à la préservation des espaces naturels, à la recherche et l’innovation en matière d’efficacité énergétique et de production d’énergies renouvelables.

 

Tout dernièrement, en matière énergétique, l’assemblée régionale a voté de nouveaux dispositifs et subventions (entre autres…) :

le principe de la création d’une agence qui apportera un soutien technique et financier aux opérations de réhabilitation énergétique des bâtiments publics et des copropriétés, ainsi qu’un soutien au montage des projets locaux d’énergies renouvelables ; elle verra le jour en juin 2014.

Une subvention de 1 M€ (sur un coût total de 30 M€) au réseau de chaleur et de froid à partir de l’eau de mer (thalassothermie) qui desservira des bureaux, commerces et logements sur le périmètre d’Euroméditerranée à Marseille ;

Une subvention de 100 000 € à une installation solaire de 300 kW sur une coopérative fruitière à Laragne ;

Une subvention de 30 000 pour la création d’une plateforme de bois-énergie à Veynes ;

Une subvention de 36 000 € pour un poste d’éco-diagnostiqueur afin d’aider les ménages à sortir de la précarité énergétique dans le Vaucluse ;

Une subvention de 66 800 € pour l’association Energie Partagée, qui aide au montage de projets citoyens d’énergies renouvelables et d’économies d’énergie…

 

 

Mais il faut plus d’efforts et d’actions concrètes de la part de tous (collectivités, entreprises, associations et citoyen-ne-s) pour atteindre des objectifs en matière de transition énergétique, non pas ambitieux mais absolument nécessaires.

Commenter cet article