Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Percée ferroviaire sous le Montgenèvre: invitation au conseil de développement ...

15 Novembre 2013, 11:49am

Publié par jeanyvespetit

COPIL MGN 1
Sans-titreCOPIL-MGN-2.JPG

Commenter cet article

sylvie roman 18/11/2013 09:08

bonjour Jean-Yves
j'imagine que la future percée du Montgenèvre intéresse en premier lieu, les.........dignois ! ? ou Briançon était trop éloigné pour certaines personnes ? Je trouve cela plutôt cocasse, c'est comme
organiser une réunion à Nouatchok sur un projet à Alger, en imaginant que dans la salle il y aura beaucoup de personnes concernées ! et beaucoup de maires....

jeanyvespetit 18/11/2013 10:58



Le CG04 cofiance les études comme le CG05 donc nous alternons les lieux pour organiser le CD ... après Montgenèvre, Marseille, Gap ... et Digne ! Bonne journée



Gilles06 17/11/2013 22:34

Bonjour

Le Conseil Général des Alpes de Haute Provence a décidé de privilégier l’option routière à l’option ferroviaire pour désenclaver Digne les Bains, ce qui hypothèque toutes chances pour la
réouverture dans des délais à court ou moyen terme de la liaison Digne – St Auban appelée « Val de Durance ». Voici la raison évoquée par le président du CG04 recueilli sur le site Haute Provence
Info.com

" Ma position est claire, même si elle peut ne pas être partagée, je considère que c'est par la route que nous pourrons être les plus réactifs en ce qui concerne le désenclavement de
Digne-les-Bains"

http://www.hauteprovenceinfo.com/article/03/11/2013/pas-davenir-immediat-pour-la-ligne-ferroviaire-digne-saint-auban/3352

On peut regretter très fortement ce choix, mais en même temps cela pose une question plus globale concernant le désenclavement des Alpes Provençales.

Voilà une très importante information qui ne fait que renforcer les doutes par rapport à la pertinence de la Ligne du Cheval Blanc, de la Virgule d’Avignon et du Tunnel du Montgenèvre à désenclaver
les Alpes de Haute Provence. Comment leurs partisans, qui imaginent pouvoir faire venir des TGV à Digne les Bains, vont-ils s’y prendre suite à cette nouvelle donne ?

De son côté le Conseil Général des Hautes Alpes tente de réactiver le projet d’extension de l’Autoroute A51 entre Gap et Grenoble pourtant désavoué par le Rapport Parlementaire Mobilité 21 présidé
par le député du Calvados, Philippe Duron. Là aussi, la Ligne du Cheval Blanc, de la Virgule d’Avignon et le Tunnel du Montgenèvre ne sont d’aucune efficacité face à cette réelle menace. La raison
est qu’étant donné leurs médiocres performances, au niveau du temps de parcours supérieur à 4 heures avec un coût certainement élevé des trajets pour relier Paris aux Alpes Provençales, ces
alternatives offrent un boulevard aux partisans de l’A51.

Peut-on encore apporter de la crédibilité aux projets de la Ligne du Cheval Blanc, de la Virgule d’Avignon et du Tunnel du Montgenèvre pour désenclaver les Alpes Provençales avec de telles menaces
? Il ne s’agit pas d’incriminer ces projets, ils peuvent avoir leur rôle à jouer, mais uniquement à un niveau local, mais à eux seuls ils sont loin de suffire pour faire face à cette donne
alarmante pour les Alpes Provençales. Avec une NLF Lyon – Grenoble – Nice, on positionne les Hautes Alpes et Alpes de Haute Provence en plein sur un axe ferroviaire grande lignes Londres – Paris -
Lyon – Grenoble – Nice – Gênes – Rome. Ainsi on écarte ses deux menaces d’un seul coup en proposant une alternative crédible par rapport au tout routier dans les Hautes Alpes et Alpes de Haute
Provence assurant un nouveau souffle.

Cordialement