Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

MP 2013 … Mon intervention lors du vernissage de l’exposition de Mona Hatoum à Aubagne …

15 Janvier 2013, 21:29pm

Publié par jeanyvespetit

Hatoum---1.jpg

 

Je suis très heureux de représenter, ce soir, Michel Vauzelle, Président du conseil régional.

 

C’est parti pour Marseille Provence 2013, désormais, NOUS sommes Capitale européenne de la culture durant un an !

Ce WE, plus de 600 000 provençaux et marseillais se sont appropriés cette inititative européenne !

A Marseille et dans les différentes communes dont Aubagne, ce fut une déferlante humaine, heureuse de vivre cet évènement. Cela nous rend optimiste pour la suite !

C’est un symbole fort pour notre territoire métropolitain vis-à-vis de la France, de l’Europe et des pays de la Méditerranée.

De par son histoire et sa situation géographique, sa double appartenance à l’espace méditerranéen et à l’espace européen, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est une terre d’échanges, ouverte sur le monde, et sur la Méditerranée en particulier.

La Méditerranée, cette belle bleue qui rassemble tant de peuples, d’histoires et de cultures ! 

La priorité donnée par la Région à la Méditerranée se fonde sur la conviction que les peuples de cette région constituent une communauté de destin, et sur la volonté de créer une Méditerranée de solidarité et de paix.

La Région a ainsi conclu des accords de coopération avec la Tunisie, la Palestine (Hébron et Yan Khounis), le Liban et d’autres pays portant sur les thématiques d’aménagement du territoire, de développement local durable, de décentralisation, d’économie sociale et solidaire, …

Cette année, un nouvel espace entièrement dédié à la Méditerranée sera inauguré par la Région à Marseille : la Villa Méditerranée, lieu de rencontres, de synergies, où penser et inventer la Méditerranée au XXIème siècle.

MP 2013, c’est l’occasion de montrer, en France et en Europe, que notre territoire n’a pas l’image de violences, caricaturale, véhiculée ici ou là mais, au contraire, notre territoire est une terre où la mixité de son peuple est une source d’énergie, d’accueil et de solidarité.

 

MP 2013 est donc l’occasion de démontrer notre capacité à créer et à réaliser.

 

La région a souhaité apporter une attention particulière en terme de contenu dans la programmation à :

-     La création,

-     La démocratisation et le partage des productions

-     L’ouverture au monde et à la diversité culturelle

-     L’aménagement du territoire

-     Aux projets et actions éducatives en lien avec les publics prioritaires de la Région (lycéens, apprentis),  (des missions locales, milieu carcéral, milieu hospitalier…) ainsi que le jeune public en général

RTEmagicC penitents-noirs-crepuscule jpg

 

Les Pénitents noirs à Aubagne – lieu de l’exposition

 

La région est donc heureuse d’être, ce soir, au côté d’Aubagne pour le vernissage de la très belle exposition de Mme Hatoum dont le directeur du FRAC PACA dit qu’elle ne nous laissera pas indemne.

RTEmagicC_mona-hatoum-globe_jpg.jpg

Je voudrais remercier le FRAC PACA de ne pas avoir organisé cette exposition d’importance internationale dans son nouveau bâtiment à Marseille mais, au contraire, d’avoir proposé qu’elle puisse se tenir ici, à Aubagne. 

C’est bien ainsi que MP 2013 sera une véritable réussite !

Commenter cet article

PERRIER Fred 20/01/2013 17:28

Il est vraiment dommage que ce lieu superbe à Aubagne, la chapelle des Pénitents Noirs, ne soit plus ouvert à des artistes locaux, certes moins prestigieux, mais qui néanmoins à leur niveau
contribuaient à dynamiser la culture et l'art contemporain. En effet pendant quinze ans l'exposition Reg'art de la MJC d'Aubagne s'est déroulée dans la chapelle et connaissait un succès de plus en
plus vif avec des taux de fréquentation toujours plus importants. A ce projet, participaient chaque année environ 80 artistes régionaux en art contemporain, sur des thèmes différents et originaux.
La culture c'est aussi du lien social, ce n'est pas seulement attirer des foules sur des noms prestigieux pour remplir les terrasses et les cafés. Il faut que les lieux de ce type s'ouvrent aussi
aux artistes de moins grande renommée mais qui contribuent fortement, au quotidien, à la création artistique et sa diffusion.

jeanyvespetit 20/01/2013 18:31



Bien d'accord !