Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Les raisons de ne pas renouveler le mandat du député sortant UMP, Bernard Deflesselles … « l’homme qui dit se battre » !

29 Mai 2012, 21:47pm

Publié par jeanyvespetit

DSC04173Bernard Deflesselles brigue un nouveau mandat … il est élu depuis 1999, cela fait donc 13 années qu’il est le député UMP de la 9ème circonscription.

 

S’est-il vraiment battu ?

Il est permis d’en douter ….

 

Comment se fait-il, par exemple, que « «l’homme qui dit se battre » ne soit pas parvenu, durant plus de 600 jours, à faire avec le Gouvernement UMP ce que le Ministre Montebourg vient de réaliser :

-       Unilever accepte de participer à des discussions avec la délégation des salariés de Fralib,

-       Unilever s’engage à ne pas mettre en application les termes de l’Ordonnance rendue par le TGI de Marseille, aux termes de laquelle l’expulsion des salariés avait été prononcée,

-       Unilever confirme que les machines ne quitteront pas l’usine. Sur ce point, le Ministre se porte garant d’un acquis syndical essentiel.

-       Un processus de discussions et de négociations va s’ouvrir sous l’égide du Ministère du Redressement productif, du Ministère de l’Economie sociale et solidaire, du Ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et du Ministère du Travail.

Tout simplement faire ce que demandaient explicitement depuis des mois les salariés de l’usine Fralib de Gémenos, en proposant la tenue « d’une table ronde ».

Comment se fait-il, par exemple, que « l’homme qui dit se battre » demande une table ronde au nouveau ministre des transports du Gouvernement Ayrault à propos du projet de la LGV PACA, alors que ce dossier existe depuis plusieurs années sous la maitrise du Gouvernement ?

-       Pourquoi durant les 10 années de majorité UMP à l’Assemblée Nationale, et alors que Thierry Mariani était Ministre des transports, n’a-t’il pas pu faire modifier ce projet en faveur du développement des trains régionaux ?

-       Pourquoi, au contraire a-t’il agit contre les transports publics en votant l’augmentation de la TVA de 5.5 à 7%, pénalisant ainsi les bas revenus ?

Non décidément, nous n’avons pas besoin « d’un homme qui s’est battu » seulement en faveur du « bouclier fiscal » destiné à réduire la fiscalité des plus riches.

Je soutien et je voterai, dès le 1er tour, le 10 juin en faveur de Denis Grandjean et Martine Cuccaroni, candidats de l’unité Parti Socialiste / Europe Ecologie afin de donner une nouvelle majorité « au changement ».

Legislatives2012.jpgDenis Grandjean et Martine Cuccaroni, le 29 mai, entrain de signer la charte anti-corruption en présence des salariés de Fralib.
Denis grandjean et Martine Cuccaroni sont soutenus par :
- Michel Vauzelle, Président du Conseil régional
Marie Arlette Carlotti, ministre en charge des handicapés
Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif
Cécile Duflot, ministre de l’égalité des territoires et du logement
Pascal Canfin, ministre délégué au développement
Jean Yves Petit, vice président du conseil régional, délégué aux transports et à l’éco-mobilité
Et beaucoup éluEs, militantEs et citoyens (liste à venir)

Commenter cet article