Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

La qualité du service des TER durant le mois de janvier 2012 ...

9 Mars 2012, 19:47pm

Publié par jeanyvespetit

L1070810-copie-1

- Le taux de suppression est le rapport du nombre de trains.km supprimés sur le nombre de trains.km du plan de transport commandé par la Région

- Le taux d'irrégularité est le rapport du nombre de trains arrivés avec un retard de plus de 5mn sur le nombre de trains circulant.

Ces taux sont donnés ici en valeur brute, c'est-à-dire tous aléas confondus, correspondant à la perception des usagers.

- Le taux de non conformité est la somme des taux de suppression et d'irrégularité.

Suite aux demandes formulées lors des derniers comités de ligne, il apparait nécessaire de revoir les critères déterminant la régularité et la fiabilité des TER. L’idée de déterminer ces critères dans des tranches horaires, notamment durant les périodes de pointe semble mérite d’être étudiée. De même, faire le lien avec le nombre d’usagers impactés par les aléas parait judicieux. Un retard, une suppression récurrente sur un ou plusieurs trains bondés durant les heures de pointe va générer un plus grand nombre de problèmes pour les usagers. De même, il faut vraiment intégrer tous les aspects liés à la propreté des TER et des gares.

Faire évoluer ces critères, cela fera partie des demandes que je souhaite  proposer à la SNCF dans le cadre de la révision de la convention d’exploitation des TER.

Commenter cet article

Adrien 29/03/2012 22:40

Bonjour Mr Petit,

deux points dont le 1er est inspiré de ces statistiques :
En tant qu'usager régulier de la ligne TER Toulon-Marseille je constate un certain relâchement de la part de la SNCF (suppressions, retour des retards généralisés), le plan priori-T (et son effet
d'annonce) semblent déjà bien loin.... Sans doute faudra-t-il revoir les critères de suivi et affiner en effet par tranche horaire.

second point : je sais que vous rencontrez ces jours-ci le vice-Pdt de Toulon-Prov.
Méditerranée en charge des transports; j'espère que cette rencontre sera suivie de nombreuses autres et qu'un jour, l'aire toulonnaise (que je situe grosso modo de BAndol à Hyères et Cuers voire
Carnoules) sera considérée à part entière, avec ses besoins spécifiques (et non plus comme une ligne au départ de MArseille parmi d'autres). L'aire toulonnaise qui flirte désormais avec 500.000
hab. n'a pas la moitié de la qualité de desserte qu'ont des agglos moins peuplées comme Saint-Etienne, grenoble, Clermont-Ferrand, Rouen, Dijon. Quelques adaptations rapides seraient les bienvenues
!

Merci de votre action à la fois pour l'écologie, la politique et la qualité de vie en PACA.

Adrien