Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

L’amélioration des relations ferroviaires transfrontalières ... mon intervention lors de l'assemblée plénière ...

14 Décembre 2014, 11:18am

Publié par jeanyvespetit

                                         

Mon intervention …

 

Assemblée Plénière du 12 décembre 2014

 

 

Déclaration d’intention suite au projet Alcotra – Inforailmed – Poursuite de la coopération avec la Région Ligurie et Monaco en vue de l’amélioration des relations ferroviaires transfrontalières

 

Tous les jours, plus de 2300 voyageurs ferroviaires français et italiens effectuent un trajet transfrontalier pour se rendre à leur travail ou pour des motifs personnels (loisir, études…). Cela représente 6.5 % des usagers du TER sur la zone Côte d’Azur. Sur l’axe Nice Vintimille, Monaco est la gare origine ou destination pour 43.3 % des passagers, dont 67% sont des abonnés du TER PACA. Le trafic lié à Monaco représente 8.9 % du trafic de la région PACA.

 

Il convient de souligner l’importance de ces échanges transfrontaliers, qui contribuent au développement économique et culturel de nos régions, et au-delà à l’intégration européenne des peuples.

Pour répondre au besoin de déplacements, la gare frontière de Vintimille est desservie tous les jours par environ 80 TER PACA et par 40 trains régionaux de la Région Ligurie, tandis que la gare de Monaco est desservie par 100 trains.

Depuis 2009 et l’entrée des services ferroviaires transfrontaliers dans le champ concurrentiel, il n’y a plus de train assurant une continuité de parcours entre la Région Provence Alpes Côte d’Azur et la Ligurie, tous les voyageurs sont donc obligés de subir une correspondance en gare de Vintimille, avec ses conséquences en matière de temps de parcours et de confort de voyage.

 

Le projet ALCOTRA – INFORAILMED vise à améliorer les relations ferroviaires transfrontalières entre la Ligurie, Monaco et la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

Il comporte 3 volets opérationnels :

-          Information voyageurs (Création d’un module d’échange entre la centrale PACA Mobilité et la centrale de mobilité ligure, publication de fiches horaire Marseille Gênes et Cannes Albenga, publication d’une fiche touristique transfrontalière et affichage en gare).

-          Amélioration de l’offre (suppression de la rupture de charge à Vintimille, élaboration d’un plan transport coordonné, amélioration de la gestion des situations perturbées).

-          Coopération institutionnelle avec la recherche d’un cadre pérenne de gouvernance et de financement de l’offre ferroviaire transfrontalière.

 

Le projet s’achève en décembre 2014 avec de premiers résultats opérationnels tangibles en matière d’information voyageurs, de coordination des services à la frontière et de gestion des situations perturbée. Les études juridiques ont identifié des modalités de coopération renforcée, soit par la voie conventionnelle, soit par la création d’un Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT).

Le cadre juridique de cette coopération renforcée permettra en outre à court terme un meilleur partage des charges d’exploitation du réseau TER, en particulier avec la Principauté de Monaco.

 

La Ligurie, Monaco et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur souhaitent s’accorder pour poursuivre les actions engagées pendant la période de transition entre le Projet Alcotra-Inforailmed et le futur cadre juridique de coopération institutionnelle.

 

Pour marquer la volonté des trois partenaires à poursuivre la démarche et à pérenniser les actions engagées auprès des usagers transfrontaliers, il convient donc de signer une déclaration d’intention de poursuite de coopération avec la Ligurie et Monaco qui sera le premier acte politique vers une coopération renforcée au bénéfice des usagers.

Commenter cet article