Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

….et toujours la LGV PACA…à Aubagne cette fois-ci !

4 Décembre 2011, 15:27pm

Publié par jeanyvespetit

LOGO_EELV_fondblanc_quadri.jpgJ’ai participé le jeudi 24 novembre, sur l’invitation du collectif « Tout Aubagne contre la LGV » à leur réunion publique qui rassembla plusieurs centaines de personnes.

Ci-après, les principaux éléments de mon intervention :

- Rappel de la position d’Europe Ecologie / les Verts lors des élections régionales : « nous n’avons pas besoin d’une ligne à grande vitesse, quelque soit le tracé, par le Centre Var ou bien par les Métropoles. La priorité doit être donnée aux TER » ;

- En ce sens, la position du collectif « Tout Aubagne contre la LGV » correspond bien à l’action que je mène en faveur du transport public régional. Nous avons besoin d’un projet qui apporte des améliorations conséquentes aux habitants de notre région et de réduite le temps de parcours entre Paris et Nice;

- C’est bien pour cela que le conseil régional, en décembre 2010, a adopté un plan de transport régional à l’horizon 2015, 2020 et 2040. Il s’agit bien d’avoir une vision à long terme et d’anticiper les besoins à venir en matière d’aménagement de notre territoire et de déplacements ;

- De même, c’est bien aussi pour cette raison que nous avons demandé un « scénario 0 » qui consiste à étudier ce qu’il faudrait faire sur la ligne existante si la LGV ne se faisait pas et de disposer d’une base de référence afin de mieux pouvoir comparer ;

- Nous devons donc travailler tous ensemble pour aller dans cette direction. Les financements prévus pour la LGV doivent être utilisés pour le réseau ferré régional ;

- Il faut continuer d’expliquer cela à l’Etat, principal décideur de ce projet et à l’ensemble des éluEs.

Je suis à la disposition du collectif pour travailler sur des propositions alternatives.

Commenter cet article

S.P 17/12/2011 12:19

contactez moi par mail, il n'y a pas de souci (le mail est aussi sur mon blog)

jeanyvespetit 17/12/2011 16:27



Merci, mais ce sera plus simple en mon contactant sur jypetit@regionpaca.fr


Cordialement



S.P 14/12/2011 22:11

Je ne suis pas si sur que ce soit moi qui mélange un certain nombre de choses, et qu'en l’occurrence, c'est vous qui n'êtes pas très clair sur le sujet. Vous avez donc mon mail pour expliciter vos
positions.
Peut-être que le fait de bien devoir reconnaitre que pour développer le TER, il faut cette LGV, mais que cela ne va pas dans le sens de l'idéologie "écologiste" vous chagrine.

En l'occurence, c'est bien sur ce blog que j'ai lu que vous souhaitiez la mise en place de TER à 200 km/h. Je pose une question bête, avec les seules voies existantes, même quadruplées, comment
faites-vous ?

Que signifie donc « nous n’avons pas besoin d’une ligne à grande vitesse, quelque soit le tracé, par le Centre Var ou bien par les Métropoles. La priorité doit être donnée aux TER ». Comment donner
la priorité au TER sur un réseau ferroviaire, qui sans LGV, doit également accueillir des TGVs ? (sauf à considérer que les TGVs ne devraient pas aller au delà de Marseille, mais il vous faudra
alors assumer cette position vis-à-vis de Toulon, Nice...).
Le scénario 0 ? il n'y a pas besoin d'etre bac+18 dans le domaine ferroviaire pour constater que "le plan de transport régional à l’horizon 2015, 2020 et 2040", avec par exemple en 2040 entre
Aubagne et Toulon, par heure, 7 TER avec des vitesses differentes et 8 TGVs ne s'arretant dans aucune gare intermédiaire... nécessite de porter à 4 voie le réseau existant. Question bête, comment
faites vous pour que cela ait moins d'impact que la LGV ?

Alors peut-être que vous songer à la réutilisation de Gardanne Carnoules. Ca peut résoudre partiellement les temps de parcours Paris-Nice, mais quid du Marseille-Nice (ça a quand même son
importance de relier rapidement entre elles les 2 plus grandes villes de la région, non ?). Mais dans ce cas, ne feignez pas de croire que rien n'a été étudié sur le sujet. Cela l'a été en 2008
dans le cadre de la "famille des solutions alternatives", et le résultat a été jugé catastrophique pour les riverains, dans la traversée des centres urbains (Trets, St Maximin, Brignoles, ...), que
cela ne permettait pas la moindre économie, mais faisait par contre perdre du temps par rapport à une LGV.... de telle sorte qu'une LGV était préférable. Alors on peut toujours contester le
résultat de cette étude, mais pas la peine de faire reculer le débat de 10 ans comme si elle n'existait pas.

Donc voila, c'est tres bien de faire de la politique, de dire "non" avec tout ceux qui le disent, mais il serait bien de savoir à quoi vous vous opposez (si vous vous opposez à une LGV à 300
km/h... vous devez savoir que ça n'est nulle part le cas pour le projet qui nous concerne), et pourquoi, et d'établir de façon claire et crédible les contre propositions.
Car sinon, la défense du ferroviaire (que vous prônez très justement à longueur d'articles) ne me paraitra être que du vent... ce qui ne me serait d'aucune importance si vous n'étiez pas
vice-président au transport de la région.
On peut toujours réflechir pendant 10 ans à la question : "est-ce bien une LGV qu'il nous faut ?". Mais comme on y réfléchit depuis 10 ans, et que quiconque de bonne foi ne peut répondre que oui.
Attendre encore 10 ans avant de prendre une décision, c'est attendre encore longtemps avant de pouvoir avoir un véritable saut qualitatif pour les TER dans notre région

jeanyvespetit 17/12/2011 08:22



Bonjour,


Encore une fois, je pense que vous vous méprenez sur nos propositions et que avez une image qui me semble fort simpliste des écologistes.


Je vous renouvelle donc ma proposition de vous rencontrer ainsi que votre associaition afin d'avoir un échange plus précis sur ce sujet. D'ailleurs, il serait appréciable, pour moi, de savoir à
qui je m'adresse.


Excellente journée



S.P 12/12/2011 11:00

Le scénario 0, ie ce qu'il faudrait si on ne faisait pas la LGV, pour atteindre les objectifs 2040 dont vous parlez vous meme, c'est quadrupler sur place l'ensemble de la ligne de Marseille à
Nice.
Est-on sur que sur le plan environnemental, cela est moins impactant ? En particulier dans toutes les villes et villages traversées ?
Cela pourrait-il même être moins cher ? On peut en douter d'apres le rapport Cousquer, il faudrait 7 milliards d'euros sur le réseau classique... et sans que cela ne resolve la saturation de Cannes
à Nice !
Et malgré cela, on aurait toujours Marseille-Nice en 2h30... et donc beaucoup de gens qui continueront de prendre leur voiture.
Est-ce si difficile à admettre pour un écologiste que c'est bien d'une LGV dont nous avons besoin ? (on peut toujours discuter du tracé apres, en l'occurence, il en existe un qui soit un mixte
entre Metropole du sud et Centre Var, en passant par Marseille en souterrain comme cela est nécessaire pour désaturer le noeud, puis entre Cuges/Signes, en remontant vers Brignoles et suivre l'A8,
avec optionnellement une branche vers Toulon)
Et il n'est pas necessaire de faire peur au population avec la "grande vitesse dont nous n'aurions pas besoin". L'objectif, c'est Marseille-Nice en un peu plus d'une heure, soit une vitesse moyenne
de ~200km/h.... on est pas vraiment dans la grande vitesse, personne ne le réclame !

Faire rever les gens en proposant des TER qui rouleraient à 200 km/h sur les infrastructures classiques, alors que c'est bien pour atteindre cette vitesse "modeste" qu'une LGV ou Ligne Nouvelle est
nécessaire, c'est de mauvaise foi ? Surtout que pour faire rouler des trains à 200 km/h au milieu de TER omnibus, 2 voies nouvelles sont de toutes façon nécessaire, dès lors quel intérêt y a-t-il à
les mettre le long des voies existantes particulièrement sinueuses et ne permettant pas d'atteindre ces vitesses ?

Vous appelez au débat, à l'explication etc....
Je suis tout disposer à en discuter, débattre, expliquer, avec vous.

jeanyvespetit 14/12/2011 09:00



Bonjour


Il me semble que vous mélanger un certain nombre de choses ou bien que vous vous méprenez à propos de nos propositions. Les écologistes ne sont pas plus naïl, ni bêtes et encore moins de mauvaise
foi que les autres. Je suis d'accord pour en discuter avec vous et votre association. Cordialement