Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Droit de réponse au sénateur honoraire UMP, Monsieur Balarello, qui qualifie les comités de ligne « de ramassis de gauchos » dans Nice Matin...

30 Avril 2012, 07:47am

Publié par jeanyvespetit

logo paca

 

 

 

 
Le Vice-président,
 
Délégué aux Transports et à l’éco-mobilité
 
                                                                  Marseille, le 26 avril 2012
 
Droit de réponse de Jean-Yves PETIT, Vice-Président du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, délégué aux transports et à l’éco-mobilité et de Philippe MUSSI, Conseiller Régional, président du Comité de ligne Roya/Bevera, aux propos tenus (voir ci-dessous) dans le journal Nice-Matin du jeudi 26 avril 2012 par M. José BALARELLO, Sénateur Honoraire et Vice-Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes
 
Dans l’article paru dans l’édition de Nice-Matin du 26 avril 2012, M.BALARELLO, a tenu des propos pour le moins surprenant à l’encontre des élus, usagers, cheminots et représentants des associations qui participent aux comités de ligne, qualifiant ces derniers de « de ramassis de gauchos ».
 
Ce type de propos n’est pas du tout constructif alors que dans le dernier Comité de ligne Roya/Bevera, le 18 avril la Région a confirmé son action pour pérenniser la desserte ferroviaire au sein de cette vallée en annonçant l’augmentation du nombre de TER qui passera de 12 à 19 à partir du 08 juillet, ce qui constitue une augmentation très importante. L’ensemble de ces trains desservira la nouvelle halte du lycée de Drap à la rentrée scolaire de septembre.
Ces avancées sont le fruit du travail de concertation au sein des Comités de ligne. Lieux de démocratie participative, ceux-ci contribuent grandement, par leur éclairage avisé, à une meilleure prise en compte des besoins et des attentes des usagers par la Région.
Mais, il reste un point faible qui n’est pas été pris en compte par le Gouvernement. En effet, le Ministre des transports refuse de solutionner le problème du financement des nécessaires travaux sur la voie ferrée entre Breil / Tende et la frontière italienne.  Monsieur Balarello, qui représente la majorité UMP n’a, à ce jour, rien fait pour intervenir auprès du Ministre des transports contrairement au Président de la Région.
Jean-Yves PETIT
Philippe MUSSI
presse Balarello

Commenter cet article