Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Desserte ferroviaire de Nice-Breil-Tende-Cuneo, la sanction est tombée !...

19 Novembre 2013, 13:57pm

Publié par jeanyvespetit

LOGO EELV fondblanc quadriLa Région Piémont vient d’annoncer un service entre Cuneo/Tende/Breil et Vintimille réduit à 2 Aller/Retour par jour au lieu de 15 actuellement. La raison évoquée, outre la question financière, est le ralentissement à 40km/h mis en place à partir du 15 décembre sur la Haute-Roya qui entraine une perte de 20mn sur le trajet. Il faudra aujourd’hui plus de 50 mn entre Tende et Breil en train contre 20 mn en voiture par exemple.

 

Pourtant, depuis le 26 août 2013 la Région a mis 4 A/R en circulation, entre Breil et Tende, desservant toutes les gares de la Haute Roya.

 

Aujourd’hui, je demande en urgence à la SNCF d’adapter à nouveau nos horaires en complémentarité avec lanouvelle offre de la Région Piémont qui sera mise en place le 15 décembre.

 

Il est nécessaire de trouver des solutions d’ici le 15 décembre pour permettre aux usagers de Tende, La Brigue, St Dalmas, Fontan/Saorge et Breil de venir travailler ou étudier sur Nice et Monaco.

 

Je ne peux que regretter, sur ce dossier, la passivité de l’Etat, de RFF et SNCF infrastructures face à une situation connue depuis de nombreuses années.

 

Il est urgent de programmer la remise à niveau de la voie ferrée dans le prochain Contrat de Plan Etat / Région 2014/2020.

 

La région PACA s’est déclarée prête à cofinancer ces  travaux. Il faut maintenant, en complément de la partie italienne, que l’Etat et RFF, qui a encaissé des péages sans faire de travaux durant les 8 dernières années, prennent eux aussi leurs responsabilités.

 

A la demande du Président du Conseil Régional mais aussi d’autres élus du territoire, le Gouvernement a accepté de mettre ce dossier à l’ordre du jour de la rencontre franco-italienne du mercredi  20 novembre.

Le préfet des Alpes-Maritimes a pris l’initiative, suite à ma demande, de réunir au titre de l’Etat l’ensemble des collectivités le 31 Octobre à Nice. Il a entendu à cette réunion  la volonté de la Région, du département et des maires de la Roya de tout faire pour sauver la ligne.

 

Nous ne comprendrions pas, que le 20 novembre, l’Etat ne s’engage pas à son tour et aux cotés de l’Etat italien à contribuer à la pérennité de cette ligne.

 

 

Jean Yves Petit

Vice-Président, délégué aux transports et à l'éco-mobilité

Président de la Régie Régionale des Transports

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur 

 

Mobile: 07 86 14 61 55

Commenter cet article

Gilles06 03/12/2013 15:09

Bonjour

Voilà la bouffée d'oxygène pour l'avenir de la ligne ferroviaire Turin-Cuneo-Nice que vient d'annoncer le gouvernement Italien, en attribuant 29 Millions d’Euros pour son financement. Pour plus
d'infos voici le lien

http://www.ccinice.org/index.php/fr/agenda/attualita/item/904-pronti-29-milioni-per-la-cuneo-nizza

Espérons qu'une électrification intégrale de la ligne puisse voir le jour. Une mise à double voie de la ligne serait encore mieux, il faut savoir que les principaux tunnels sont déjà prévus pour
cela. Cette ligne a un potentiel majeur pour désenclaver les Alpes Maritimes.

Cordialement

Gilles06

Gilbert SOULET 24/11/2013 09:58

Bonjour,
Mon soutien plein et entier à ton action.
Il faut mobiliser et activer les réseaux, la presse et tous les services de Com.
Mon amitié et ma colère,

Gilbert de Pertuis et de NOSTER PACA