Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Des propositions alternatives contre la LGV-Paca …

23 Septembre 2012, 12:38pm

Publié par jeanyvespetit

DSC04174.JPGC’est le titre de l’article du journal La Provence (édition d’Aubagne) daté du 22 septembre 2012.
http://www.laprovence.com/article/actualites/des-propositions-alternatives-contre-la-lgv-paca


Cet article fait suite à la conférence de presse organisée par Daniel Fontaine, Maire d’Aubagne, et à mon communiqué de presse qui a été publié le jeudi 20 septembre http://jeanyvespetit.over-blog.com/article-que-faut-il-faire-a-la-place-de-la-lgv-paca-110324707.html .


De toute évidence, après la rencontre entre les maires et le préfet de région, le fait de parler, à la place de « feu le projet LGV PACA », de nouvelles infrastructures ferroviaires ne suscite plus un rejet immédiat.


Il va de soi qu’il ne serait pas acceptable de faire une sorte de « copier/coller » en changeant unique le nom d’un projet.


Par contre, la situation sanitaire et sociale de notre région interpelle et ne laisse personne indifférent.


Le fait de proposer également de travailler ensemble sur ce dossier essentiel pour l’avenir de notre région et de ses habitants conforte ma suggestion d’une rencontre des élus et du monde associatif quelque fut leur position sur la LGV PACA.


De même, un certain nombre de propositions ou axes de travail rejoignent totalement la politique entreprise depuis 2010 par le conseil régional :
- Mettre en place un réseau urbain sur notre aire métropolitaine qui s’appuiera sur le réseau ferroviaire avec une sorte de RER adapté à nos besoins avec une tarification harmonisée qui existe déjà en partie et qu’il conviendra d’étendre ;
- En 2013, la Région mettra en service une centrale de mobilité régionale avec l’ensemble des autorités organisatrices de transports qui offrira une information de qualité en vue de facilité l’accès aux transports collectifs et aux aux modes actifs (vélos, covoiturage, auto-partage, …) ;
- Comme je l’indique souvent sur mon blog, la Région, dans le cadre des contrats de projet Etat/région, œuvre en faveur de la modernisation du réseau ferré existant et pour la réouverture au service des voyageurs de plusieurs voies ferrées.


Je proposerais donc rapidement, sur le bassin de vie du Pays d’Aubagne, une rencontre très large afin de faire un point sur la situation actuelle et contribuer à l’élaboration d’un projet correspondant aux enjeux et attentes de nos concitoyens d’aujourd’hui et de demain.

 

Etre uni et soutenir un même projet, c'est ainsi que nous parviendrons à convaincre le Gouvernement et l'Etat de considérer notre région d'intérêt national et débloquer ainsi les moyens financiers nécessaires.

Commenter cet article

S.P 23/09/2012 16:19

Cela ne susciterait pas le rejet de ne plus utiliser les mots "grande vitesse" ? Fort bien, mais puisque vous êtes pour une infrastructure nouvelle où les trains pourront circuler jusqu'à 250 km/h,
de quoi parle-t-on ?

Après tout, soit, changeons le nom "Ligne Nouvelle PACA" ou "Voies Nouvelles PACA" (ce qui couvrira d'ailleurs l'ensemble des voies ferroviaires existantes à re-exploiter, et les voies à double
comme Marseille-Aix, Cannes-Grasse et La Pauline-Hyères).

Mais pour le reste que croyez vous qui va pouvoir être changé, et qui ferait que soudainement, les opposants approuvent l'infrastructure nouvelle ?
-Il faudra un tunnel sous Marseille et une gare souterraine. C'est cher, mais c'est le projet tel qu'il a été voulu en 2009, et c'est le seul moyen de désengorger le noeud marseillais. Et il ne
s'agit pas de grande vitesse puisque le fuseau présenté dans la concertation est à 150 km/h (http://www.lgvpaca.fr/sites/lgvpaca.fr/files/coter/lgvpaca-fiches-fuseaux-secteura-coter13-181011.pdf).
on ne va quand même pas faire rouler les trains moins vite, si ?
-il faudra 2 voies nouvelles depuis la sortie de ce tunnel jusqu'à Aubagne, et depuis que le scénario MDS est sur la table, il est envisagé de le faire le long de la ligne existante et que ce ne
soit pas des voies "grandes vitesses", mais des voies banalisés empruntable par tous les trains. Donc depuis le début, de Marseille nord à Aubagne, on est pas sur de la grande vitesse !
-il faut 2 voies nouvelles entre Aubagne et Toulon, ET CELA NE PEUT PAS ETRE LE LONG DE LA LIGNE EXISTANTE, pour des raisons que chaque habitant de Cassis, La Ciotat, Bandol, Sanary etc... peut
comprendre : la ligne actuelle est bordée de riverain et habitations et on ne peut en élargir l'emprise sans dégat humain et environementaux majeurs
-il faut 2 voies nouvelles dans les Alpes Maritimes et pour les relier à l'Est Var : pour les même raisons, impossible de longer la ligne existante.
Donc comment veut-on que quelque chose change ? il faut à minima un copier-coller... par contre, on peut enrichir le projet pour répondre encore mieux aux besoins et aux attentes. On peut envisager
l'arrêt de relation grande vitesse à Aubagne (pour ne pas subir d'inconvénients sans avantage). De même qu'aux environs du circuit du Castellet ou à Sophia Antipolis (actuellement dépourvu de TC
performant). On peut aussi envisager de desservir le Centre Var, en complémentarité de la ligne Gardanne-Carnoules (qui sur beaucoup de destinations, ne permettra pas un report modal
suffisant).
Plutot que d'abattre un projet, il faut l'améliorer.

jeanyvespetit 23/09/2012 16:46



N'hésitez pas à me contacter au conseil régional pour en parler. Cordialement