Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Contrat de projet Etat/Région 2007/2013 - Mon intervention lors de l’assemblée plénière…

25 Octobre 2013, 18:11pm

Publié par jeanyvespetit

pleniere-regionpacaLe CPER 2007-2013 était ambitieux financièrement, avec un volet ferroviaire important. Il est réalisé à plus de 90%, C’est donc un très fort taux !

Ceci est à saluer avec un grand merci aux services du conseil régional, et notamment – pour ce qui concerne ma délégation - la direction des transports qui a assuré un suivi très actif !

Il faut aussi souligner la part importante consacrée au ferroviaire avec une participation de l’Etat à hauteur de 250M€, ce que nous ne retrouvons pas, dans le contrat de plan 2014/2020 (à ce jour la participation de l’Etat est estimé à 120M€ environ)

Et il n’y avait pas de volet routier (qui était dans le PDMI) ce qui ne sera pas le cas dans le contrat de plan 2014/2020

 

Cependant, sur ce CPER 2007-2013, on peut regretter le manque d’effectifs en termes d’ingénieries mais aussi de compétences ferroviaires. Cela  est à l’origine d’un retard important pour certains projets ou études, par exemple:

L’augmentation de capacité sur l’axe Aix Manosque / Pertuis.

Ou bien les études menées sur le projet Aix-Marseille phase 2. Un projet important et urgent sur ce territoire métropolitain

 

On peut regretter aussi que le taux de réalisation soit moins bon en ce qui concerne le fret ferroviaire et fluvio - portuaire. Le report modal du trafic de marchandises est pourtant un élément essentiel de la transition écologique. Mais incontestablement, il manque un pilote pour mettre en synergie la logistique régionale.

 

Nous sommes également confrontés à une inflation des coûts et des surcoûts mais aussi de certaines réglementations (par exemple pour les passages à niveau) qui, à terme, vont devenir un frein pour la réalisation de projets (Carnoules / Gardanne, Digne St Auban) pourtant utiles pour l’aménagement durable et solidaire de notre territoire régional.

 

En vue de la préparation du CPER 2014-2020, il convient d’en tirer un bilan afin de mieux optimiser nos moyens financiers sans pour autant réduire notre capacité d’investissement. Nos priorités doivent prendre en compte les compétences de la Région.

Nous saluons la place centrale de la transition écologique et énergétique dans le futur CPER, l’ensemble des secteurs thématiques devant y contribuer.

Dans ce sens, il n’est pas acceptable que l’Etat veuille consacrer 200M€ pour les routes et seulement 120M€ pour le ferroviaire. On ne peut s’en satisfaire dans une région où l’Etat a accumulé trop de retards sur l’entretien et la régénération  des lignes  et qui souffre de la pollution de l’air et de la saturation de ses axes ferroviaires

 

Dans notre réflexion collective, il serait intéressant d’étudier l’éventuelle implication de la Régie Régionale des Transports sur certains projets dans le cas où le retrait de l’Etat et de RFF serait annoncé.

Commenter cet article

SP 30/10/2013 22:46

peu importe où la réponse sera, elle sera surement intéressante et sera lue.

SP 30/10/2013 09:18

Alors peut-être faut-il faire réévoluer la législation dans un sens qui soit réellement favorable à la sécurité des usagers.... et pas démagogiquement comme actuellement en refusant toute remise en
service d'un passage à niveau nécessaire à la rouverture d'une ligne. Décide-t-on la dénivelation de tout carrefour routier à feu ou sa transformation en rond point dès qu'il y a un accident ?
Je croyais par ailleurs que la constitution interdisait aux parlementaires de voter des lois déséquilibrant les comptes publics sans prévoir de recettes nouvelles. N'est-ce pas le cas ici ?

Enfin, comment comprendre qu'avec un vice président régional aux transports EELV dans une région dont le président est PS, les discussions sur le CPER soient si infructueuses avec un gouvernement
socialistes comprenant des ministres EELV ?

Surtout quand plusieurs rapports ont dit en gros : "ok, on arrête les grandes infrastructures, mais ne vous inquiétez pas, on va mettre le paquet sur les CPER !"

Sommes nous censé n'avoir aucune mémoire ?

jeanyvespetit 30/10/2013 22:23



Tiens, enfin SP se dévoile ... et écrit des propos très similaires à un autre blog où les commentaires n'apparaissent pas !


Pour vous rassurez, le Président et le Vice président tirent dans le même sens depuis le début du mandat, en 2010, que ce soit sous Sarkozy ou sous Hollande ... avec des résultats négatifs ou
positifs selon les cas ... pour ce qui concerne le CPER 2014/2020, sauf si SP est capable de lire les pensées de l'Etat, nous ne savons pas encore ce que sera son contenu pour notre région.


Bonne soirée



SP 29/10/2013 11:24

@Patrick DEMADE,
L'Etat ayant annoncé une DUP pour les seules extrémités de la LN PCA en 2017 et leur réalisation d'ici 2030 (ou pire seulement l'engagement des travaux), j'ai un gros doute que cela entraine une
quelconque "économie" pour le CPER 2014-2020.
Au contraire, ces échéances lointaines devraient impliquer un gros effort pour l'augmentation de capacité de la ligne existante entre Aubagne et Toulon, entre Mandelieu et Vintimille. 120MM€ de
l'Etat y suffiront-ils compte tenu de l'effort de maillage ferroviaire régional qu'il faut faire ailleurs (Gardanne-Carnoules, St Auban Digne, modernisation des lignes Alpines vers Briançon et
Tende etc...) ? Il doit plutôt manquer un 0...

La désinvolture doit cesser, car on ne peut pas dans le même temps critiquer les projets de LGV, soit disant au profit des trains du quotidien... pour en arriver à un résultat aussi pingre sur le
CPER. Au final, la région y perd sur tous les tableaux et n'a ni l'un ni l'autre !

Bien d'accord que ce n'est pas à la région de payer pour l'infrastructure de la LN PCA, surtout que c'est elle qui devra financer l'augmentation de l'offre TER... et payer beaucoup de péages à RFF
(ou la structure qui lui succédera), qui doit donc payer une partie de l'investissement.

Bien d'accord aussi que si volet routier il y a, il doit être orienté sur la suppression des PN nécessaires par exemple à la rouverture de Gardanne Carnoules : pourquoi serait-ce au ferroviaire de
payer l'élimination de croisement avec la route ? Chaque accident à un passage à niveau est un drame, mais combien d'accidents éviterait-on ailleurs sur le réseau routier, si plus de gens pouvaient
prendre le train ? et donc s'il y avait des lignes pour cela...

jeanyvespetit 30/10/2013 07:16



La question relative à la suppression des Passages à Niveau est un vrai sujet qui, j'en ai de plus en plus l'impression, sert avant tout à bloquer des projets tels que Digne / St Auban, Carnoules
/ Gardanne, Rive Droite du Rhône, ...


A titre d'exemple, le coût lié à la suppression des PN sur Carnoules / Gardanne, représente 50% du coût du projet (environ 250M€ sur un coût global de 500M€ environ).


Le volet routier du CPER ne prévoit pas une prise en compte de la suppression des PN ...



DEMADE 28/10/2013 11:44

Bonjour Mr PETIT,

effectivement l'engagement de l'état semble à premiere vue plus faible que lors du précedent CPER concernant le volet ferroviaire. Mais si on y reintègre les sommes qui vont être (je l'espère)
engagées sur la période par l'état pour les premières réalisations de la LGV PACA (4éme voie huveaune, doublement noeud marseillais et niçois,réamenagement de Marseille surface) c'est autant que la
région ne devrait pas (ne doit pas) engager au titre du CPER comme ce fut le cas lors du précedent contrat (3ème voie huveaune et Antibes). Ces réalisations étant des éléments structurant du réseau
national la région ne devrait donc n'y apporter aucune contribution. Ces 120M d'Euros peuvent dès lors être entiérement consacrés au réseau régional "pur". Mais rien n'empêche de demander beaucoup
plus pour obtenir un peu.
D'autre part, les engagements sur le volet routier étant plus important, l'ensemble du traitement des PN pour les projets de réouverture doit alors être prioritairement porté sur cette part de
budget en accord avec les collectivités concernées bien sur.

Bon combat !!

Bien cordialement

Patrick DEMADE

Gilbert SOULET 27/10/2013 19:10

Bien d'accord Jean-Yves.

J'ajoute que Pertuis-Meyrargues doit avoir son infra renouvelée au plus tôt pour des circulations performantes :
9'& 10' sur moins de 7km en 2013 et 8' en sens inverse !?!

Mes encouragements,

Gilbert SOULET