Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Contrat de plan Etat/Région 2015/2020: Le Président de la Région s’est étonné de l’absence totale des élus des Alpes Maritimes ...

23 Janvier 2015, 20:52pm

Publié par jeanyvespetit

logo Région 

… Assez surprenante l’attitude du Président du CG13 et des Présidents des collectivités du 06 dont celui du conseil général …En effet, alors que le Préfet de région et le Président de la Région sont en pleine concertation pour élaborer le contrat de plan Etat / Région 5015/2020 avec les collectivités de chaque département, alors que toutes sont représentées par des PrésidentEs ou leurs réprésentantEs … celles des Alpes Maritimes ont fait le choix délibéré de n’envoyer que des techniciens face au Préfet de Région et au Président de la Région accompagné de vices président … façon de transmettre un message d’humiliation à la République et à la Région !

 

Quant au Président du conseil général des Bouches du Rhône qui était bien présent, outre ses propos agressifs vis-à-vis des deux représentants de l’Etat et de la Région, il indique vouloir refuser de financer tous les projets proposer dans le cadre du contrat de plan , bien qu’élaborés, pendant des mois ou des années, avec chacune des collectivité dont le CG 13 … Il est bon de rappeler que le contrat de plan Etat / Région 2015/2020 prévoit la réalisation de projets essentiels pour le développement et l’aménagement de nos territoires et de leurs habitants dans les domaines universitaire, de la recherche, de l’emploi, de la transition énergétique et de la mobilité. Pour le volet de la mobilité, ce sont des millions d’euros qui sont envisagés pour des projets tels que la ligne Nice/Coni, la ligne Mandelieu / Vintimille, la ligne Aix/ Marseille, la banalisation du service voyageurs sur la ligne Aix / Etang de Berre avec la connexion ferroviaire d’Aix à l’aéroport de Marseille Provence, la ligne des la Côte Bleue, les voies littorales entre Marseille / Arenc et l’Estaque, …

 

Alors, face à ces postures politiciennes au sens très triste du terme … il est temps que la posture républicaine et le sens de l’intérêt général prennent le dessus ! 

 Jean Yves Petit

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
Réunion de concertation sur le Contrat de plan Etat-Région 2015/2020
dans les Alpes-Maritimes : réaction de Michel Vauzelle
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Cet après-midi avait lieu, après les Hautes Alpes, le Vaucluse, le Var et les Bouches-du-Rhône, la cinquième réunion départementale de concertation pour le futur Contrat de plan Etat-Région 2015-2020, avec les élus du département des Alpes-Maritimes. Le Président de la Région s’est étonné de l’absence totale des élus de ce département :
« Le Contrat de plan, a-t-il déclaré, est un acte majeur de solidarité républicaine au service des habitants et des territoires. Son élaboration, toujours concertée, est un temps fort pour notre République décentralisée. Il engage l’aménagement de notre région pour les six années à venir.
Alors que les réunions organisées ces derniers jours avec les élus du Var, du Vaucluse et des Hautes-Alpes se sont déroulées dans un état d’esprit constructif et responsable, je déplore l’absence des élus qui ont manifesté leur mépris de l’Etat et de leur Région.
Bien qu’un important travail a été mené depuis plusieurs mois, ils mettent en péril, pour des raisons difficiles à comprendre, des réalisations aussi importantes que celles proposées en matière de transports ou d’enseignement supérieur qui engagent des centaines de millions d’euros dont les habitants des Alpes-Maritimes comme les autres ont grand besoin.
Comme je m’étonnais de cette attitude, certains fonctionnaires, réalisant qu’ils n’étaient pas à leur place, ont quitté la salle. Le préfet de région a donc du lever la séance.
En tant que Président de la Région, je reste persuadé que nous pourrons tenir, dans les prochaines semaines, une nouvelle réunion. Ce dialogue républicain est indispensable au développement des Alpes-Maritimes comme de l’ensemble du territoire régional. Notre population l’attend».

Commenter cet article