Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Comité de ligne de l'Etoile De Veynes ...

6 Juin 2013, 15:19pm

Publié par jeanyvespetit

012.JPG

Avec la présence de mon collègue, Didier Jouve, de la Région Rhône Alpes

 

Un comité de ligne qui fut attentif et passionné sur l’évolution de l’offre de transport avec ses contraintes récurrentes :

La nécessité d’une meilleure coordination de l’offre TER et des travaux entre notre région et la région Rhône Alpes. Un constat, l’information passe mal entre RFF de ces deux régions, notamment dans le cadre des interruptions de la voie. De toute évidence, on oublie que fermer la voie ferrée sur la partie basse impact les déplacements des habitants des Hautes Alpes ?

Répondre aux besoins des pendulaires des parties basses, plus urbaines (Valence, Grenoble et Manosque / Aix en Provence) et aux habitants de la partie haute de la ligne des Alpes. Les premiers souhaitant des TER adaptés pour aller travailler ou étudier, les autres souhaitant des TER leur offrant des correspondances adaptées au réseau TGV mais aussi pour leurs déplacements quotidiens entre Briançon / Gap / Veynes / Sisteron.

Enfin, il faut prendre en compte la baisse des ressources de la Région et donc faire en sorte de ne pas augmenter les dépenses sans pour autant réduire l’offre de transport.

 
 
 

Courant 2013:

La fermeture Valence TGV - Valence Ville a engendré des modifications horaires sur plusieurs TER Briançon - Paris afin d'assurer une corespondance à Valence Ville.

C’est le cas du TER n°17366 qui circule à titre exceptionnel en 2013 à 14h56, départ de Gap à la place de 16h21 en 2012. Le retour vers la Drôme pour les internes de Gap n’étant plus assuré dans de bonnes conditions le vendredi, la Région a mis en place depuis le 8 février un autocar départ de la gare SNCF de Gap à 15h30. Il dessert les gares SNCF de Veynes et Luc en Diois pour une arrivée à Die à 17h20. Les élèves qui poursuivent leur parcours peuvent emprunter le TER routier départ 17h32 de Die qui dessert toutes les gares jusqu’à Valence ville.

 

Depuis le 3 juin 2013:

Suite à la demande d'usagers de Veynes, un car LER effectue le trajet Gap / Veynes quotiennement au départ de Gap à 16h30

017.JPG

 

Décembre 2013:

La réouverture de la ligne Valence-Grenoble à l’issue des travaux de modernisation et d’électrification permet de rétablir les liaisons ferroviaires entre Briançon et Valence TGV/Romans, interrompues en 2013.

Des négociations sont en cours avec la Région Rhône Alpes concernant la desserte Veynes-Valence dont la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur assure seule la commande et la couverture en matériel roulant.

 

La grille de desserte de principe visée est la suivante :

- Briançon 4 h 52 – Romans 8 h 39 les lundis sauf en été ;

- Veynes 6 h 21– Romans 8 h 39 du mardi au vendredi

- Briançon 5 h 36 – Romans 9 h 48 tous les jours ;

- Briançon 9 h 45 – Romans 13 h 47, tous les jours ;

- Briançon 15h05 – Romans 19 h 06, tous les jours.

 

- Romans 10 h 12 – Briançon 14 h 10, sauf les dimanches

- Romans 14 h 15 – Briançon 18 h 17, les samedis et dimanches

- Romans 16 h 24 – Briançon 20h21, tous les jours

- Romans 18 h 13 - Veynes  20 h 27 du lundi au vendredi, dans un horaire éventuellement retardé de 20 minutes si accord de la Région RA

 

- Romans 19 h 48 – Briançon 0 h 03 soit les vendredis et dimanches, soit tous les jours en fonction de l’horaire du train précédent et du coût proposé par la SNCF.

 horaires.JPG

En sus de ces adaptations entre Valence et Veynes, la Région souhaite ramener le terminus du TER Marseille 17 h 35 – Gap 20 h 59, très peu utilisé sur la partie haute de la ligne du lundi au jeudi, en gare de La Brillanne, sachant qu’une offre TER Marseille-Gap est proposée une heure plus tôt et une heure plus tard, et qu’une liaison rapide par autocar régional LER existe à 18h 00 au départ de Marseille.

Cette évolution permet techniquement (remisage du train durant la nuit en gare de La Brillanne) de proposer une nouvelle relation matinale entre La Brillanne, Manosque, Meyrargues et Aix/Marseille (La Brillanne 5 h 51 – Manosque 6 h 00 – Aix 6 h 48 – Marseille 7 h 23).

 

En conséquence, les évolutions d’offre sur les Alpes représenteront un développement compris entre 120 000 t.km et 190 000 t.km, dont 80 000 t.km de remise en service au niveau de 2012, soit une création nette de 40 000 à 110 000 trains km, sous réserve de faisabilité technique et selon les résultats des négociations avec Rhône-Alpes.

Commenter cet article

Luobeou 26/06/2013 14:18

Je prends tous les jours le train de meyrargues / Marseille et contrairement à "CHRISTINE" j'espère que ce train sera mise en place au plus tôt.Enfin un train pour arriver à Marseille avant 7h30
!!! C'est super. L'atout de ce train sera qu'il est semi direct. En effet, le nombre des personnes qui empruntent le train au départ de Meyrargues et qui descendent aux arrêts des quartiers Nord de
Marseille sont très peu nombreuses et l'offre pour ces trajets le matin étaient répartis en nombre égale, mais non égale sur la fréquentation. Ce train sera donc une bonne chose.Félicitation pour
cette initiative. D'autre part, avez-vous des informations sur une future modernisation de la ligne, afin de d'accélérer la vitesse des trains. Merci d'avance pour votre réponses.

brucker 21/06/2013 09:55

Merci à JYP pour sa réponse pertinente...encore que je m'interroge toujours sur le rapport coût-utilité....
Certes faire des travaux crée de l'emploi....

Christine 17/06/2013 18:37

Bonjour,
Encore une desserte supplémentaire La Brillanne-Marseille, qui s'ajoute à l'aller-retour supplémentaire mis en place en décembre 2012 à la fin des travaux sur la ligne ; et toujours rien
d'intéressant pour la desserte Pertuis-Marseille! le retardement du 7h41 à 8h01 fait que ce train est moins emprunté qu'avant mais il arrange certaines personnes parait-il (dixit la responsable de
la ligne Mme Crapon! comment le sait-elle? mystère! les usagers de Pertuis ont fait savoir que cela ne les arrangeait pas mais personne n'en tient compte!). Les usagers des quartiers Nord de
Marseille ont demandé le rétablissement des arrêts du 6h41 Pertuis-Marseille dans les gares de Saint-joseph, sainte-Marthe et Picon (initialement supprimés dans la nouvelle grille)en décembre 2012
et ils ont obtenu satisfaction! Que doit-on faire à Pertuis pour être entendu?

jeanyvespetit 24/06/2013 07:19



je regarde et vous tient informé.


Bonne journée



brucker 10/06/2013 21:16

Interessant mais laisse le lecteur sur sa faim, notamment
"sous réserve de faisabilité technique et selon les résultats des négociations avec Rhône-Alpes."

a priori techniquement tout est faisable...mais le coût est raisonnable ou non selon les prévisions de trafic crédibles avec ou sans l'investissement envisagé.
Or il semble curieusement que ce raisonnement, basique pour tout investisseur privé, brille par son absence dans ce Comité, comme d'ailleurs dans nombre d'instances de concertation.Il serait
interessant d'avoir des chiffres précis sur le trafic actuel en passagers-km, et en recettes, et des projections avec les modifications diverses envisagées pour juger du bien-fondé des
décisions..espérons que le comité a eu ces chiffres permettant une réflexion responsable...ou qu'au moins les décisionnaires réels ...
Personnellement je crains que si le rail dans nos montagnes dépend de subventions croissantes , nos gares modernisées bling bling comme celle de Veynes ne servent plus guère plus ou moins
prochainement qu'à annoncer "le TER dans la cour de la gare...."

jeanyvespetit 11/06/2013 06:24



Le terme de gare "bling, bling" pour désigner celle de Veynes me semble excessive et injuste ... rénover un bâtiment pour une meilleure qualité d'accueil des usagers et des touristes, pour de
meilleures conditions de travail des personnels et pour permettre l'accessibilité de la gare et des quais pour les personnes à mobilité réduite est tout simplement une nécessité.


Ensuite, le ratio fréquentation / coût des trains mais aussi l'égalité des territoires et le droit à l'accès aux services publics est un vrai débat ... Pour ce qui me concerne, je ne
remplacerai jamais les trains par des cars mais par contre je suis pour un cadencement intermodal de l'offre de transport trains et cars entre Marseille et Veynes / Gap / Briançon en
supprimant les doublons et en favorisant la complémentarité.


Bonne journée


JYP