Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

NOSTERPACA "hors cadre" pour recevoir une subvention de la Région PACA ... soutenez son action !

26 Juin 2017, 07:17am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

RAMDAM : Un an d’existence et une activité plutôt riche …

10 Juin 2017, 18:10pm

Publié par jeanyvespetit

Ce samedi 10 juin, nous avons tenu notre 1ère assemblée générale du Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence - RAMDAM, à Aix en Provence, dans l'atelier de l'association ADAVA.

 

Rappelons-nous, dans la roue de la création de la Métropole Aix-Marseille-Provence nous avons décidé d’agir ensemble pour que soit intégrés les modes de déplacements actifs (piétons et vélos) dans les politiques publiques relatives à l’aménagement et au développement de ce vaste territoire.

Les associations qui agissent en faveur de l’usage du vélo et des modes alternatifs à la voiture individuelle des territoires d’Aix-en-Provence, d’Aubagne, de Marseille, de l’Ouest - Etang de Berre et de Salon ont décidé, le 18 juin 2016, de se fédérer et de créer l’association RAMDAM pour être l’interlocuteur de la Métropole qui a la compétence transport et mobilité.

Cette coordination d’associations « s’est bougée les mollets et les méninges » durant 1 an pour que la Métropole Aix-Marseille-Provence, le Département et la Région prennent en compte les besoins et les propositions des cyclistes et autres pratiquants de modes alternatifs dans ce nouveau territoire.

1 an après, notre association métropolitaine est connue et reconnue par ces trois collectivités territoriales mais aussi par le secteur professionnel de la mobilité, notamment la SNCF et la FNTV (routiers voyageurs) et par le réseau associatif dont FNE, AF3V, FUB (article annonçant la création de RAMDAM dans la revue Vélocité),

1 an après, notre association métropolitaine est connue et reconnue par ces trois collectivités territoriales mais aussi par le secteur professionnel de la mobilité, notamment la SNCF et la FNTV (routiers voyageurs) et par le réseau associatif dont FNE, AF3V, FUB (article annonçant la création de RAMDAM dans la revue Vélocité),

Cette rapide reconnaissance permet à RAMDAM d’être représenté au sein de tout nouveau conseil de développement métropolitain, mise en place le 6 avril 2017 et ainsi d’être présent au sein de la commission « Grande accessibilité, Mobilité et Infrastructures ». Une occasion supplémentaire de faire connaître nos propositions et nos constats mais aussi de suivre l’orientation de la Métropole en matière de mobilité.

Tout au long de cette 1ère année d’existence, nous avons porté les objectifs de notre association métropolitaine qui consistent à :

- promouvoir la création d'un réseau cyclable métropolitain (stationnement sécurisé et itinéraires protégés ou aménagés notamment pour les accès aux collèges, aux lycées, ...) ;

- faire des gares (ferroviaires et routières) de véritables lieux de l'intermodalité facilitant l'usage du vélo, développer les possibilités de mettre son vélo dans les cars ;

- aller vers un code de la rue métropolitain et une rupture en matière de gestion de la mobilité (stationnement, trottoirs et place des piétons et des vélos, réduction de la vitesse, transports collectifs, ...) ;

- développer la formation à l'usage du vélo dans les écoles et via les plans de déplacements inter entreprises ;

- poursuivre la réalisation des véloroutes et voies vertes sur le territoire métropolitain en lien avec le Département et la Région ;

- favoriser la création de maisons du vélo et de la mobilité, disposant d'ateliers vélos participatifs et mettre en place une coopération entre les différents ateliers ;

- instaurer une prime à l'achat de vélo sur l'ensemble du territoire métropolitain ;

- assurer la continuité et l'accessibilité de la chaîne de déplacement aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.

 

Et, durant l'année à venir !

Nous allons poursuivre le développement du réseau associatif visant à assurer la plus grande présence sur le territoire métropolitain

Nous allons agir en faveur de notre projet « un tour cyclable métropolitain », ossature d’un réseau cyclable vivement attendu et proposer des boucles familiales métropolitaines sur des itinéraires sécurisés pour inciter à la pratique du vélo dès le plus jeune âge.

Mais aussi demander l’accès des vélos à bord des cars, tramways, trains, … et la sécurisation des itinéraires cyclables et du partage de la voirie

Nous poursuivrons nos démarches auprès de Gares et Connexions pour la mise en service de parkings à vélos sécurisés et faciliter l’accessibilité dans les gares et nos rencontres thématiques avec des acteurs locaux et le réseau associatif.

 

L'assemblée générale composé des associations adhérentes (CVV, LVDE, ADAVA, Action Vélo, APROVEL et Vélos Sapiens) a renouvelé son conseil d'administration, (Président : Jean Yves Petit, Trésorier : Olivier Domenach, Co-secrétaires : Alain Michel et Benjamin Clasen, administrateurs: Philippe Buffard, Olivier Jourdan, Pascal Bazile, Olivier Creutzer).

 

Voir les commentaires

Les candidats sont unanimes (quand ils répondent ...) : la France doit changer de braquet ...

8 Juin 2017, 07:56am

Publié par jeanyvespetit

Association métropolitaine RAMDAM
(Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence)

Bonjour,

Dans le cadre de l'initiative "Parlons Vélos" portées par les fédérations FUB et AF3V, vous trouverez via le lien https://www.parlons-velo.fr/resultats la liste, par département, de celles et ceux qui ont pris la peine de répondre mais aussi prendre connaissance de leurs réponses.
Ci-dessous, vous trouverez le communiqué national de la FUB avec les différents résultats aux questions posées.
Quand on constate le peu de réponse sur la région PACA, il devient effectivement impératif de "changer de braquet !".
 
Vous en souhaitant bon lecture
 
Jean Yves Petit
Président de RAMDAM
0614899628
 

Les candidats sont unanimes : la France doit changer de braquet

7 juin 2017

 

Inédit : près de 500 candidats aux élections législatives ont donné leur avis sur la politique cyclable de la France.
 

Le 14 avril dernier était lancé le site parlons-velo.fr qui interpellait les politiques sur leurs projet de politique cyclable au plan national en leur proposant 10 mesures faisant l’unanimité dans le monde du vélo. L’initiative a tenu ses promesses, puisque sept candidats, qui ont totalisé en tout 75% des suffrages au premier tour, ont répondu très favorablement à l’enquête. Parmi eux : Emmanuel Macron.

La FUB et ses partenaires ont renouvelé l’opération dans le cadre des élections législatives. Près de 500 candidats, issus de toutes les tendances politiques ont répondu favorablement à l’appel et ont rempli le questionnaire proposé.

On notera que : 98 % de répondants, dont seuls 8 % ne font pas de vélo, se prononcent en faveur d’un plan vélo, 96 % en faveur de la création d’un fonds national vélo, 94 % souhaitent lancer un appel à projet «Territoire Cyclable», tandis que 92 % reconnaissent comme pertinent de rendre systématique l’apprentissage de la mobilité à vélo à l’école primaire ! La généralisation de la ville 30 (avec axes principaux qui resteraient à 50 km/h), proposition la moins plébiscitée, obtient le score important de 69 % des votes.
Les résultats complets sont sur parlons-velo.fr/resultats

Nous demandons donc à Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire et à Elisabeth Borne, Ministre des Transports, de mettre en œuvre une politique cyclable volontariste.

Cela tombe bien, le Conseil National de la Transition Écologique vient d’adopter un avis(1) qui est une feuille de route consensuelle et applicable immédiatement. Après Nantes en 2015, la grande conférence internationale Velo-city se tient le semaine prochaine à Arnhem (Pays Bas) : une occasion pour nos responsables d’y découvrir des solutions qui ont fait preuve de leur efficacité ailleurs dans le monde.

Pas de temps à perdre, la France est à la traîne... mais elle peut rejoindre rapidement le peloton de tête, si seulement elle s’en donne les moyens !

Voir les commentaires

Manifestation pour un véritable réseau cyclable à Marseille ...

6 Juin 2017, 06:38am

Publié par jeanyvespetit

Dimanche 4 juin, une très belle et dynamique manifestation organisée par le Collectif Vélos en Ville pour demander l'existence d'un véritable réseau cyclable à Marseille
Je représentais le rassemblement d'associations de la Métropole Aix Marseille Provence, RAMDAM

 

Voir les commentaires

Trains de nuit : une mobilisation citoyenne pour les maintenir ! ...

3 Juin 2017, 16:15pm

Publié par jeanyvespetit

­En cette semaine européenne du développement durable, le réseau France Nature Environnement, l'association NOSTERPACA et les usagers des trains de nuit Nice - Paris et Briançon - Paris ont tenu à réaffirmer ce vendredi soir en gares de Toulon et de Gap leur attachement au train de nuit, et leur opposition à la suppression annoncée à l'automne du Nice - Paris.

Marseille - Paris, c'est certes 3h15 en TGV, mais Toulon - Paris c'est 4h, et Nice - Paris 6h. Cela ne permet pas d'être à Paris le matin (ou inversement à Toulon, à Nice) le matin sans passer une nuit à destination : le TGV ne remplace pas le train de nuit !

Il y a dix ans à peine, une dizaine de trains de nuit reliait Vintimille, Nice et Toulon à la Catalogne, au Pays Basque, au Bénélux, à l'Allemagne, à la Suisse et bien sûr à Paris, avec des renforts le week-end en en période de vacances scolaires : ce ne sont pas les voyageurs qui abandonnent le train de nuit, mais la SNCF !

La SNCF assemble chaque nuit à Valence les trains de nuit Nice - Paris et Briançon - Paris : supprimer le Nice- Paris (comme cela est annoncé à partir d'octobre 2017), c'est fragiliser encore le Briançon - Paris, pourtant seule "ligne de vie" pour ce territoire alpin. Et le train de nuit Nice / Paris est l'un des plus fréquentés avec un nouvel engouement des usagers !

 

La mobilisation des associations et des collectivités territoriales en Occitane a permis que soit rétabli le Paris - Perpignan dès cet été et près de 200 jours par an : pourquoi chez nous ?
 

France Nature Environnement PACA et NOSTERPACA appellent les usagers et les collectivités à manifester auprès de l'Etat et de la SNCF leur attachement au train de nuit. Une pétition est en ligne et des courriers peuvent être adressés aux ministres Hulot et Borne, au préfet Philizot, et bientôt aux nouveaux députés.

Gilles MARCEL, président de NOSTERPACA, conclut : « l’attente citoyenne est grande en matière de consistance et de qualité des services ferroviaires dans notre pays et tout particulièrement en Provence Alpes Côte d’Azur. Nous demandons à tous les candidats aux élections législatives de s’engager sur le développement des transports collectifs.».

 

Voir les commentaires

Evolution de la desserte ferroviaire de la Transversale Sud Bordeaux / Marseille / Nice + l'étoile de Veynes....

1 Juin 2017, 14:43pm

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

COMMUNIQUE de Presse à propos du TUNNEL ROUTIER DE TENDE ...

1 Juin 2017, 13:47pm

Publié par jeanyvespetit

Malversations, détournement d'argent public... la police anti-corruption italienne a mis sous scellés les travaux de doublement du tunnel routier de Tende. Et la fermeture totale du tunnel actuel à la circulation routière serait même envisagée.

Pour NOSTERPACA, une nouvelle preuve est ainsi donnée de l’impérieuse nécessité d’une extrême rigueur dans l‘attribution et l’exécution des grands chantiers d'infrastructures, qui doivent servir les intérêts des usagers et non les intérêts particuliers de quelques-uns ou de quelques grandes entreprises.

Nos associations exigent à nouveau le retour à une exploitation normale de la ligne ferroviaire entre Vintimille, Breil, Tende, et Limone, sans limitation de vitesse et avec une trame de desserte semblable à celle en vigueur avant l’abaissement de la vitesse à 40 km/h. Il convient également de prévoir, en cas de fermeture du tunnel actuel, la possibilité de navettes ferroviaires pour les transports d’urgence, comme cela avait dû se faire il y a quelques années.

Alors qu'il n'a jamais été plus urgent de limiter le réchauffement climatique, les pollutions et la congestion des vallées alpines, NOSTERPACA exige de mener à leur terme les discussions franco-italiennes sur la remise à niveau de la voie ferrée dans la vallée de la Roya, ainsi que sur les conditions de son exploitation. La proposition formulée par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, depuis plusieurs années, de créer un GECT (groupement européen de coopération territoriale) avec les Régions italiennes du Piémont et de la Ligurie doit se concrétiser, au service des habitants des trois Régions.

Marseille le 01 juin 2017
 

Voir les commentaires