Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Cela bouge côté SNCF et du côté des élus de la ligne Nice / Tende ...

28 Février 2017, 17:57pm

Publié par jeanyvespetit

Si du côté de la Région, le silence demeure, les 32 associations et collectifs ont eu connaissance du courrier de Guillaume PEPY , Président de SNCF, adressé à Christian ESTROSI, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Cette lettre (ci-jointe), en lien avec l'ouverture des Assises des transports du 02 février décrit l'historique des relations Région-SNCF. Une version un peu différente que ce qui nous est généralement permis de connaître et d'entendre de la part de l'institution régionale et de son Président ...
Pouvons-nous espérer le retour d'un dialogue constructif entre la Région et la SNCF et qui intègre les usagers et leurs associations ?

C’est en tout cas ce que demandent les 32 associations et collectifs de défense des usagers et de la promotion du rail sont à l’origine de la pétition « Ne remplaçons pas les trains par des cars, optons pour la complémentarité ! » et qui a recueilli, à ce jour, 6000 signatures.
L'urgence:
- apporter, enfin, des solutions aux difficultés vécues quotidiennement
- construire un véritable plan de transport sur la base d'une complémentarité entre trains, cars et autres moyens de déplacement dont le vélo.

Avec une belle unanimité, dans les Alpes-Maritimes, tous les maires français de la ligne Nice - Tende - Cuneo ont adressé une lettre commune (ci-jointe) à Christian Estrosi pour lui faire part de leur attachement à leur chemin de fer transalpin et leur refus de voir les TER remplacés par des bus. Ils demandent une coopération plus étroite entre les trois régions franco-italiennes (Piémont, Ligurie et PACA) pour une valorisation de cette desserte.

Continuons de faire connaître et signer la pétition !

Les 32 associations et collectifs

Voir les commentaires

Réponse de G. Pépy aux propos d'Estrosi tenus le 2 février lors des assises des transports ...

24 Février 2017, 17:08pm

Publié par jeanyvespetit

Ci-joint, la lettre de G. Pépy datée du 8 février 2017

Un extrait de la réponse (voir la lettre ci-jointe) de Guillaume Pépy à C. Estrosi suite à ses propos contre la SNCF à l'occasion des assises des transports du 2 février (voir son discours ci-joint).

Aux usagers de continuer de dire à la Région et à la SNCF qu'ils veulent des réponses immédiates à leurs difficultés quotidiennes. Continuez de signer la pétition

Voir les commentaires

Soutien à la ligne ferroviaire Nice-Vintimille-Cuneo ... une belle vidéo !

24 Février 2017, 08:41am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

ADAVA (pays d'Aix) CLCV PACA et NOSTERPACA vont animer une conférence de presse ...

22 Février 2017, 17:56pm

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires

Bravo à vous toutes et tous, le cap des 5 000 signataires est franchi ! On continue notre action !

19 Février 2017, 09:53am

Publié par jeanyvespetit

Le discours du Président de Région qui indique cette volonté politique d'un transfert de TER vers la route ...

 

Notre pétition est désormais portée par 32 associations et collectifs locaux, régionaux et transfrontaliers avec nos amis italiens des régions Piémont et Ligurie.

Liens transfrontaliers, sujet essentiel pour :

- le haut de la ligne des Alpes, pour la vallée de la Roya et pour la Riviera.

- la libre circulation des personnes et le maintien d’un service public sur des bassins de vie transfrontaliers.

Comment accepter, dans l’Europe d’aujourd’hui, qu’il soit plus difficile de se déplacer de part et d’autre d’une frontière que par le passé ?

Plus de 5 000 signataires, c’est une belle étape de franchie qui conforte et dynamise notre action collective.

C’est aussi plus de force pour convaincre l’autorité organisatrice des transports, la Région Provence Alpes Côte d’Azur et son Président, Christian Estrosi, de :

- faire le choix du développement des transports collectifs sur tout le territoire régional, en n’opposant pas le car au train
- ne pas transférer les trains vers les cars sur les axes, Aix - Pertuis, Avignon - Orange, Tende - Breil et Gap - Briançon
- faire des gares ferroviaires et routières de véritables pôles d’échanges multimodaux (trains, cars, transports urbains, voitures, vélos, piétons, …)
- mettre en œuvre une harmonisation des tarifications
- améliorer immédiatement les conditions de transport des usagers (TER supprimés, régularité, correspondances, capacité des trains adaptée à la fréquentation, …) ;
- remettre en place les trains et les arrêts supprimés (Gap / Briançon, Aubagne / Marseille, gare de Carnoules, …) dans le service annuel 2017.

On continue de partager, de faire connaître et signer la pétition !

Les 32 associations et collectifs

Voir les commentaires

Pays d'Aubagne - Pour une réalisation en une seule fois du Val Tram dans un réseau express métropolitain

7 Février 2017, 08:43am

Publié par jeanyvespetit

Pays d'Aubagne - Pour une réalisation en une seule fois du Val Tram dans un réseau express métropolitain

Les associations ASDEL, Action Vélo, NOSTERPACA, RAMDAM regrettent la décision de la Métropole Aix Marseille Provence de ne pas réaliser le Val Tram jusqu’ à La Bouilladisse.

Quelques rappels :

Le projet Tram Train initialement étudié, a été abandonné pour utiliser les rames du Tram Aubagnais jugées excédentaires, et pour faire une économie d'environ 30 M sur un coût estimé de 90 M.

Le nouveau projet de Val Tram initialement évalué à 91 M (hors taxes), a aujourd'hui un coût prévisionnel de 127,7 M (hors taxes).

A l'origine, l'objectif de la réouverture de la voie de Valdonne était double :

  1. Permettre à terme de relier par le rail Marseille sans rupture de charge.
  2. Favoriser la réalisation de la Zac de La Chapelle et du lycée de La Bouilladisse.

Le projet devait avoir une dimension métropolitaine et territoriale.
Il répondait au besoin urgent de désengorgement autoroutier de la haute vallée de l'Huveaune.

Aujourd'hui, la jonction directe avec Marseille sera seulement possible par le Tram (dans quels délais ?) et des projets sur La Bouilladisse risquent d'être remis en cause. La réduction de circulation routière à travers les villages de Pont de l’Étoile, Roquevaire, La Destrousse et La Bouilladisse sera minime.

Pas d'information sur le calendrier de la phase de réalisation du Val’tram entre Pont de Joux et La Bouilladisse, hormis la demande d'engagement financier et de Déclaration d’Utilité Publique sur l'ensemble du projet.

Et les aménagements cyclables ?

Par ailleurs, les documents relatifs à l'insertion du Val Tram sur Aubagne montrent un aménagement cyclable restreint depuis Campagne Valérie jusqu’au quartier des Solans. Cela inquiète les associations signataires sur les priorités de la Métropole en matière de développement des déplacements actifs.

Néanmoins, nous attendons les propositions du CD13 qui s'est engagé à réaliser des aménagements cyclables. Nous espérons que dans le cadre des travaux de la voie de Valdonne, mairies, Métropole et CD13 pourront travailler conjointement sur ces aménagements cyclables.

Sur quelles bases s’établissent les priorités budgétaires de la Métropole pour financer les projets ?

Le caractère métropolitain de projets tels que le Val tram des anciens EPCI devraient être plus affirmé avec des délais de réalisation raccourcis et des sources de financements pérennes ;

Il convient de donner une priorité aux transports collectifs et aux modes actifs avant les projets routiers afin de faire face aux enjeux socio-économiques:

· Sociaux, dès lors que l’on sait que la principale cause de la précarité énergétique est due aux coûts des déplacements en voiture et induit des conséquences néfastes sur le budget des ménages. Mais aussi en facilitant l’accès à l’emploi et le développement des entreprises en réduisant les congestions routières quotidiennes ;

· environnementaux et sanitaires en renforçant l’action politique et en réduisant les délais dès lors que l’on sait que les émissions de particules fines dépassent, sur notre territoire, les seuils de tolérance européens et proviennent des transports routiers. Sans parler de la qualité de vie....

Les associations expriment le besoin d’avoir une vision stratégique globale, cohérente et complémentaire dans le cadre d’un Plan de Déplacements Urbains métropolitain.

La récente annonce de la réalisation du Val Tram jusqu’à Pont de Joux au lieu de La Bouilladisse, l’absence de calendrier pour la réalisation jusqu’à La Bouilladisse et les conséquences que cela peut avoir à long terme inquiètent les associations qui demandent à ce que le projet se fasse au plus vite et dans sa totalité.

Voir les commentaires

Assises régionales des transports - le retour de l'association Noster PACA ...

4 Février 2017, 09:38am

Publié par jeanyvespetit

Voir les commentaires