Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Osons, nous sommes prêts ! Réponse à Nicolas Hulot par la Région coopérative ...

28 Octobre 2015, 19:09pm

Publié par jeanyvespetit

Osons, nous sommes prêts ! Réponse à Nicolas Hulot par la Région coopérative ...

La Région Coopérative, sociale, écologiste et citoyenne avec Sophie Camard et Jean-Marc Coppola a répondu à l’appel sur le climat lancé aux responsables politiques par Nicolas Hulot il y a quelques jours.

« Osons, nous sommes prêts ! Les écologistes répondent à Nicolas Hulot » a été approuvé et signé par la Région Coopérative. Les « 12 propositions essentielles » de Nicolas Hulot sont en adéquation avec les engagements que veulent prendre les candidats de la Région Coopérative. La Région Coopérative est mobilisée pour l’emploi et pour le climat.

Télécharger les 12 propositions et les actions concrètes pour relever les défis climatiques en cliquant sur le lien plus haut.

Sophie Camard et Jean Marc Coppola, co-têtes de la liste "La Région coopérative" avec Yannick Jadot, député européen

Sophie Camard et Jean Marc Coppola, co-têtes de la liste "La Région coopérative" avec Yannick Jadot, député européen

Voir les commentaires

Nice – Vintimille / Breil / Tende / Coni : Rencontre, à Limone, avec les Régions Piémont et Ligurie ...

25 Octobre 2015, 09:39am

Publié par jeanyvespetit

Nice – Vintimille / Breil / Tende / Coni : Rencontre, à Limone, avec les Régions Piémont et Ligurie ...
avec le Maire de Limone et mes collègues des régions Ligurie et Piémont
avec le Maire de Limone et mes collègues des régions Ligurie et Piémont

Ce fut une excellente réunion de travail et d’échanges sur la situation et le devenir de la ligne Nice – Vintimille / Breil / Tende / Coni avec la participation des vice-présidents transports des Régions Piémont et Ligurie, des maires de Limone, Tende et Saorge, d’associations franco-italiennes et d’élus locaux.

Les principaux éléments de mon intervention et d’information

- Il convient tout d’abord de se féliciter de la situation actuelle avec l’apport financier de l’Etat italien (29M€), de l’Etat français et la Région PACA (9M€ chacun). Ce résultat est du avant tout à la forte mobilisation des éluEs locaux, des associations et des 3 Régions, dont la Région PACA.

- Si ces 47M€ vont permettre de sécuriser la ligne, ils ne suffiront pas à en assurer la pérennité. En effet, pour cela, il faut encore environ 50M€ supplémentaires.

- Il faudra donc que l’Italie, la France et la Région PACA abondent à nouveau à l’horizon 2017. - A noter le refus de Monsieur Estrosi, pour la Métropole NCA et Monsieur Ciotti pour le département des Alpes Maritimes de soutenir financièrement ce projet essentiel pour l’égalité des territoires. A noter également que leur groupe politique à la Région PACA a voté contre ce projet comme celui concernant les Chemins de fer de Provence.

- SNCF Réseau et RFI font actuellement des études, il est important que la concertation avec les 3 Régions, les éluEs locaux et les associations soit effectivement. Il convient donc d’en prévoir une courant janvier 2016 afin de connaître le résultat des études, la nature des travaux à effectuer et de maintenir comme priorité le retrait de la limitation de vitesse à 40lm/h

- De même, il faut que l’organisation ne mette pas en difficulté l’activité touristique des différentes collectivités et tienne compte également des travaux en cours du tunnel routier de Tende

- Aussi, il est urgent que les TER français soient prolongés jusqu’à Limone, gare de correspondance avec les trains italiens, afin de favoriser le tourisme et proposer une alternative à la route. A noter le soutien actif de la Région Piémont et du Maire de Limone qui doivent rencontre l’établissement public de sécurité ferroviaire italien afin d’activité la mise en œuvre. Reste à la SNCF de concrétiser cela avec un coût raisonnable.

- D’ailleurs, les 3 Régions, dans le cadre d’un projet européen, souhaitent agir sur des projets opérationnels :

o Assurer l’interopérabilité transfrontalière des trains afin qu’ils puissent passer de part et d’autre de la frontière sans difficulté technique, facilitant ainsi l’existence de trains directs entre Nice et Limone ou Cunéo

o Mettre en place une tarification transfrontalière avec, par exemple, un pass journalier permettant de prendre les trains des 3 Régions

o Un courrier sera fait auprès de la SNCF et de Trenitalia afin qu’ils prennent réellement en compte ces demandes

- J’ai relayé la demande des éluEs et des habitants de Tende, La Brigue, Fontan, Breil pour disposer, en attendant la fin des travaux, de 1 ou 2 nouveaux aller/retour supplémentaires entre Limone et Vintimille … le sujet est discuté en Italie, mais ce n’est pas encore acquis …

- J’ai aussi fait part de notre inquiétude mais aussi de notre colère vis-à-vis des deux Gouvernement Français et Italien qui, de toute évidence, n’avancent pas sur l’actualisation de la fameuse convention de 1970. Cela afin de détermination les conditions de gestion, de financement, de maintenance et d’exploitation de l’infrastructure ferroviaire

- Pour ce qui concerne les travaux sous le tunnel routier de Tende :

o La Région Piémont a indiqué être plutôt réservée sur la nature des travaux en cours et sur leur organisation

o Suite à ma demande concernant l’évacuation par le train des déblais, comme le prévoit la convention entre les différents partenaires de ce projet, il en ressort que le mode routier serait utilisé sans en connaître la véritable raison. Cela n’est pas acceptable !

o A ce jour, il n’existe aucune concertation franco/italienne pour information sur les conséquences liées à l’augmentation du nombre de voitures et camions pouvant utiliser cet axe routier. Il est demandé, dès maintenant, la mise en place d’une régulation des flux et une limitation du nombre de camions transitant pas ce tunnel

A suivre donc ... tous ensemble !

La gare de Limone avec, derrière les montagnes, la vallée de la Roya, un arrêt à Tende pour faire un compte rendu aux élus et associations, un regard sur Tende ... et un chat tendasque :-)La gare de Limone avec, derrière les montagnes, la vallée de la Roya, un arrêt à Tende pour faire un compte rendu aux élus et associations, un regard sur Tende ... et un chat tendasque :-)
La gare de Limone avec, derrière les montagnes, la vallée de la Roya, un arrêt à Tende pour faire un compte rendu aux élus et associations, un regard sur Tende ... et un chat tendasque :-)La gare de Limone avec, derrière les montagnes, la vallée de la Roya, un arrêt à Tende pour faire un compte rendu aux élus et associations, un regard sur Tende ... et un chat tendasque :-)

La gare de Limone avec, derrière les montagnes, la vallée de la Roya, un arrêt à Tende pour faire un compte rendu aux élus et associations, un regard sur Tende ... et un chat tendasque :-)

Voir les commentaires

11,5% pour "la Région coopérative", c'est un bon début, on continue ! ...

21 Octobre 2015, 10:02am

Publié par jeanyvespetit

11,5% pour "la Région coopérative", c'est un bon début, on continue ! ...

Un sondage IFOP vient de sortir ce mercredi 21/10, la liste "la Région coopérative" conduite par Sophie Camard et JM Coppola est créditée de 11,5%, c'est un bon début mais il faut continuer de convaincre tous les déçus de la politique nationale.

Nous représentons l'avenir contrairement aux femmes et hommes politiques du passé à l'image de Mme Maréchal Le Pen qui porte des idées nous rappelant la période sombre des années 1930 ou M. Estrosi qui veut créer ce qui existe déjà et fait la course à l'échalote avec les idées du FN.

Nous sommes des, acteurs du quotidien dans ce territoire régional, "La Région coopérative" représente une opportunité pour changer le quotidien, créer une nouvelle gouvernance de la Région au service du bien commun et de sa population diverse, redonner parole et vie aux expériences, actions, idées de tous les citoyens. Cette liste doit permettre d’empêcher la mise en place de politiques du pire et de l’exclusion grâce à une majorité de Gauche et des Ecologistes.

Pour nous, habitués à être au contact, chaque jour, avec les habitants de ce territoire, cette liste doit permettre de :

- Contribuer à construire une alternative politique à plus long terme;

- Faire reculer l'abstention et le discrédit de la Politique;

- Redonner un nouveau souffle à une région ouverte, apaisée, respectueuse de la nature et des hommes

Alors on continue, tous ensemble, pour gagner !

11,5% pour "la Région coopérative", c'est un bon début, on continue ! ...

Voir les commentaires

Gestion publique de l'eau, tramway, vélo, la Région accompagne Aubagne !...

19 Octobre 2015, 05:40am

Publié par jeanyvespetit

Gestion publique de l'eau, tramway, vélo, la Région accompagne Aubagne !...

Dans le cadre du Contrat de développement entre la Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile et la Région, trois opérations ont été votées par l'assemblée plénière de notre collectivité régionale :

- l’accompagnement pour un retour à la gestion publique des services de l’eau et de l’assainissement (contribution Région : 50 000 €) ;

- la réalisation de la ligne de Tramway d’Aubagne (contribution Région : 1 600 000 € pour la 1ère phase) ;

- la mise en place d’abris de vélos collectifs sécurisés ainsi que l’étude de faisabilité d’une maison de la mobilité en gare d’Aubagne (contribution Région : 36 000 €).

Ce soutien de la Région à ces trois projets confirme notre volonté politique :

- de faire de l'eau un bien commun dans le cadre d'une gestion publique

- d'agir contre le réchauffement climatique et la pollution de l'air par un développement des transports collectifs et de l'usage du vélo

La aussi, la présence d'un groupe d'éluEs écologiste a favoriser l'orientation de la Région PACA dans ce sens.

Gestion publique de l'eau, tramway, vélo, la Région accompagne Aubagne !...

Voir les commentaires

Etre écologistes et disposer d'une politique régionale en faveur de la création d’emplois et d’entreprises, c'est possible ... la preuve !...

18 Octobre 2015, 18:21pm

Publié par jeanyvespetit

visite à Fos du projet d'éoliennes flottantes ...
visite à Fos du projet d'éoliennes flottantes ...

Une politique régionale en faveur du soutien à la création d’emplois et d’entreprises dans le champ du recyclage des filières, de valorisation des déchets, d’économies de ressources et d’économie circulaire, ainsi que la valorisation et le développement économique en matière d’énergie est active. Les opérations dans ce domaine sont menées dans le cadre du partenariat avec l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) pour promouvoir des modes de production et de consommation responsables, formalisé par le Contrat de plan Etat-Région et l’accord-cadre pluriannuel 2015-2020 Etat-Région-ADEME.

La Région souhaite accompagner les acteurs régionaux dans leurs actions pour la lutte contre le changement climatique et la création d’activités et d’emplois en matière d’énergies renouvelables, de maîtrise de la demande en énergie, de construction et de réhabilitation de bâtiments durables et d’une économie de la sobriété.

A titre d'exemple, la Région vient d’approuver les termes de la convention entre la Région et Athélia Entreprendre, relative à la « Mise en place d’un système de management de l’énergie avec actions collectives pour la zone d’activité Athélia », De même la Région a approuvé les termes de la convention entre la Région et le GERES, relative au "Développement de serres solaires passives en PACA".

La confirmation sur l'utilité d'avoir des écologistes élus au sein du conseil régional afin de peser fortement pour avoir ce types d'engagements financiers en faveur de l'économie circulaire.

Voir les commentaires

Bonne nouvelle pour l'agriculture de proximité à Puget Théniers ...

18 Octobre 2015, 17:02pm

Publié par jeanyvespetit

Bonne nouvelle pour l'agriculture de proximité à Puget Théniers ...

L’association « Montagnes Paysannes » souhaite installer un point de vente collectif de produits agricoles locaux au rez-de-chaussée de l’ancienne halle à marchandises de Puget-Théniers. En accord avec ce collectif d'agriculteurs et producteurs de produits locaux, il est proposé une redevance de 400 €, inférieure à celle prévue par le barème en vigueur afin de soutenir le démarrage de cette activité.

Cela confirme notre volonté politique de développer une agriculture paysanne de proximité et de qualité. Loin de la production intensive que l'on voit trop souvent, notre politique régionale contribue également à maintenir une vie rurale, notamment le long des Chemins de fer de Provence.

Bonne nouvelle pour l'agriculture de proximité à Puget Théniers ...

Voir les commentaires

Bonne nouvelle pour les usagers des Chemins de fer de Provence ...

18 Octobre 2015, 16:20pm

Publié par jeanyvespetit

Bonne nouvelle pour les usagers des Chemins de fer de Provence ...

Ca y est, la 1ère moitié du 1er automoteur sur les 6 achetés par la Région va prendre le bateau à Palma de Majorque pour être transportée, ensuite, par camion jusqu'aux ateliers de Lingostière. Un nouveau pas de franchi dans la course d’obstacles...

Bientôt nous pourrons découvrir ce nouvel autorail qui, après les nécessaires adaptations, sillonnera la ligne des CP entre Nice et Digne.

Les CP disposeront, alors, d'un parc d'automoteurs récents correspondant à l'offre de transport mise en place chaque jour par la Régie Régionale.

Bonne nouvelle pour les usagers des Chemins de fer de Provence ...

Voir les commentaires

Bonne nouvelle pour le train à vapeur des Chemins de fer de Provence ...

18 Octobre 2015, 16:00pm

Publié par jeanyvespetit

Bonne nouvelle pour le train à vapeur des Chemins de fer de Provence ...

L’association Groupe d’Etude pour les Chemins de fer de Provence (06), (GECP) est une association sérieuse animée par des passionnés du ferroviaire qui, chaque année, transporte plus de 12 000 personnes à bord de son train à vapeur à partir de Puget Théniers. Le GECP souhaite restaurer sa seconde locomotive à vapeur numérotée E327, datant de 1909. La Région octroi une subvention de 257 000 €.

Bonne nouvelle pour le train à vapeur des Chemins de fer de Provence ...

Voir les commentaires

Lettre ouverte: mon bilan et ma candidature ...

12 Octobre 2015, 10:58am

Publié par jeanyvespetit

Lettre ouverte: mon bilan et ma candidature ...

Madame, Monsieur, CherEs amiEs,

J’arrive donc au terme de mon premier mandat au sein de la Région Provence-Alpes Côte d’Azur.

Elu conseiller régional en mars 2010, sur la liste d’union de Gauche et des Ecologistes conduite, au second tour, par Michel Vauzelle, j’ai assuré la fonction de Vice-Président en charge des transports et de l’éco-mobilité.

Durant tout ce temps, vous avez pu suivre mon activité et mon agenda sur mon blog et via ma lettre hebdomadaire.

Faire le bilan de ces presque six années de mandat serait trop long, il peut être résumé avec quelques mots clés :

  • Faciliter l’accès aux transports collectifs avec la carte Zou! qui offre une tarification attractive pour tous et avec PACAmobilité.fr qui permet de disposer d’une information de tous les modes de transports existants sur un itinéraire choisi ;
  • Garantir l’égalité des territoires :
    • en assurant la pérennité de lignes ferroviaires telles que la Ligne des Alpes, Nice/Sospel/Breil/Tende/Coni ou Nice/Digne
    • en permettant la réouverture de Carpentras/Avignon et celle, à venir, d’Aix/Rognac/Etang de Berre, et l’augmentation de l’offre entre Toulon et Hyères ;
    • en maillant le territoire régional avec les lignes routières (LER) et en assurant les connexions avec les aéroports, les ports et le réseau à Grande Vitesse ;
    • en développant l’intermodalité par le financement des gares routières et ferroviaires mais aussi et surtout des Pôles d’Echanges Multimodaux ;
    • en prenant en compte le « dernier Kilomètre » afin de poursuivre son trajet au-delà des gares avec l’autopartage, le vélo et ses parkings, le covoiturage, le transport urbain, …
  • Augmenter le nombre de trains et la fiabilité des circulations avec la modernisation du réseau ferré régional et celui des Chemins de fer de Provence ;
  • Assurer en priorité les investissements sur les transports collectifs et non sur les routes ;
  • Créer la Régie Régionale des Transports qui a pris en gestion directe les Chemins de fer de Provence sur la ligne Nice / Digne. Ce qui donne une plus grande expertise à la Région sur le ferroviaire ;
  • Développer l’usage du vélo avec le réseau des vélos routes et voies vertes.
  • Soutenir les associations qui font circuler des trains touristiques et gèrent des musée du rail (GECP, Eco Musée Breil, ATTCV, locomotive 6570, ...).

J’ai été un élu à 100% de mon temps pour ce mandat, avec mes deux coéquipiers et amis, Jean Claude Alberigo et Stéphane Coppey. Cela m’a permis d’assurer une proximité la plus grande et régulière possible sur notre grand territoire avec les usagers, les associations, les élus locaux, les collectivités, les conseils de développement, les syndicats, les entreprises, les salariés, …

La démocratie participative a été très soutenue avec deux réunions annuelles de chaque comité de ligne (TER, LER et CP) et les multiples concertations organisées avec les associations ou les comités de quartier.

Nous avons tenu à être le plus réactif possible pour apporter des réponses, des solutions, des décisions, … à toutes les sollicitations qui nous ont été soumises. J’ai été aidé, pour cela, par la très compétente et disponible Direction des transports de la Région que je tiens à remercier vivement.

J’ai également fait le nécessaire pour que tous les grands dossiers soient traités par notre collectivité régionale avec tous les acteurs concernés par tel ou tel projet, et cela, quel que soit la position des uns et des autres ; je pense à la percée ferroviaire sous le Montgenèvre, à la Ligne Nouvelle PCA, au tunnel routier de Tende, au contournement autoroutier de Fos/Salon, au contournement d’Orange, …

Bien entendu, dans ce bilan, il y a un point faible, c’est la difficulté récurrente de la SNCF à assurer la qualité, la régularité et la fiabilité de l’offre TER. Même si globalement les résultats sont meilleurs qu’avant 2010, il y a encore beaucoup trop de trains supprimés et en retard. L’absence d’un dialogue social de qualité génère chaque année trop de grèves, cela est inacceptable alors que dans le même temps, le nombre d’usagers augmente en ayant besoin d’avoir confiance dans le service public ferroviaire.

Cette carence de la SNCF est d’autant plus inacceptable que la Région a plus qu’assuré son rôle d’autorité organisatrice en investissant lourdement dans l’achat de 26 nouveaux trains, dans les gares, sur les voies ferrées et dans les lieux qui assurent le remisage et la maintenance des trains. Il s’agit bien là d’une politique volontariste de la part de la Région, en effet les voies ferrées et les gares appartiennent à l’Etat.

Et nous allons continuer de le faire durant le prochain mandat avec, je l’espère, votre soutien.

Je suis candidat, en 2ème position sur les Bouches du Rhône, sur la liste « La Région Coopérative, sociale, écologique et citoyenne » conduite par Sophie Camard et Jean Marc Coppola.

L’objectif de cette liste citoyenne soutenue par Europe Ecologie - Les Verts et le Front de Gauche, présente au 1er tour, est de se donner les moyens de gagner au second tour avec l’ensemble de la Gauche. Le scrutin proportionnel à deux tours rend possible la présence de plusieurs listes au 1er tour. Cela permet d’avoir des élus qui porteront des projets et des priorités que d’autres ne partagent pas.

M. Estrosi, candidat à la Présidence de la Région, Maire de Nice + Président de la Métropole Nice Côte d’Aur + député, … veut créer ce qui existe déjà, une police régionale des transports ou mettre en place la vidéo surveillance à bord des trains par exemple. Et il veut supprimer la carte Zou ! qu’il juge inefficace, bien que plus de 160 000 personnes en détiennent une.

Il veut financer la réalisation des grands projets routiers comme le tunnel de Tende, la déviation d’Orange ou l’A51 alors qu’il refuse de cofinancer, en tant que Maire et Président de la Métropole, l’accessibilité de la gare de Nice Riquier, la modernisation de la ligne Nice/Breil/Tende, celle des Chemins de fer de Provence et celle, très importante pour les 50 000 usagers quotidiens, de la ligne de la Côte d’Azur entre Mandelieu et Vintimille.

Il souhaite donc, comme sous la présidence de JC Gaudin, assurer 90% des investissements sur les routes alors que la compétence des routes relève des départements.

C’est un homme politique du passé !

A l’opposé, nous sommes celles et ceux qui représentons l’avenir en:

  • étant des éluEs à plein temps ;
  • investissant en priorité dans le développement de tous les modes de déplacement durables ;
  • facilitant l’accès à l’emploi, aux études, aux loisirs, à la culture, à la santé, à l’habitat, … et agir pour l’égalité des territoires ;
  • agissant contre le réchauffement climatique et en faveur de la qualité de l’air ;
  • rendant notre région attractive aux entreprises qui souhaitent venir s’installer sur notre beau territoire et aux millions de touristes qui contribuent à l’essor économique et à la création d’emploi.

Voilà, c’est parti pour l’écriture d’une nouvelle page commune !

Nous allons gagner !

Et ainsi pouvoir poursuivre ce que nous avons commencé de mettre en œuvre.

Pour cela il faut le soutien et l’implication de chacune et chacun, n’hésitez pas à me contacter !

jeanyvespetit@sfr.fr

Très amicalement,

Jean-Yves Petit

Voir les commentaires

Chefs d'Etat, osez relever le défi climatique ! Signons l'appel de N. Hulot ...

12 Octobre 2015, 05:31am

Publié par jeanyvespetit

Chefs d'Etat, osez relever le défi climatique ! Signons l'appel de N. Hulot ...

https://formulaires.fondation-nicolas-hulot.org/fra/osons/

Signez l'appel aux chefs d'Etat !

Nous, citoyennes et citoyens du monde, appelons les responsables politiques des pays les plus riches et les plus émetteurs de gaz à effet de serre à enfin relever le défi climatique.

Chefs d’État, osez !

Osez reconnaître que la lutte pour le climat conditionne l’avenir de notre monde : la santé, l’économie, l’emploi, la solidarité et l’égalité, l’agriculture et l’alimentation, la paix.

Osez admettre que les engagements actuellement sur la table des négociations ne sont pas suffisants pour limiter le changement climatique à 2 °C, mais que vous pouvez changer la donne en revoyant à la hausse vos ambitions : le G20 compte pour trois quarts des émissions mondiales !

Osez en finir avec les beaux discours et les déclarations d’intention, avec la tentation de remettre à plus tard les décisions : agissez !

Osez vous astreindre à des moyens financiers, des indicateurs de contrôle, des réglementations et à des feuilles de route précises qui vous engageront dès aujourd’hui.

Dans tous les territoires du monde, les acteurs se mobilisent, chaque jour un peu plus. Conscients de la responsabilité de tous, nous nous engageons aussi personnellement, chacun à notre niveau. Mais cela ne suffira pas.

Vous, responsables politiques, avez une responsabilité historique.

La force de l’accord de Paris tiendra d’abord dans les mesures que vous mettrez en œuvre.

Nouvelles réglementations, prix du carbone, taxe sur les transactions financières, changement de modèle agricole... Ce qu’il faut faire est connu et ne dépend que de votre courage politique.

Chefs d’État, soyez à la hauteur. Entrez dans l’histoire. Osez !

Pour faire entendre votre voix et faire pression sur les chefs d’État, signez cet appel.

12 propositions essentielles pour les décideurs politiques

  • 1. Réguler enfin la finance
  • 2. Mettre l’économie au service des humains
  • 3. Mettre fin aux abus des multinationales
  • 4. Produire et consommer dans un cercle vertueux
  • 5. Démazouter les investissements
  • 6. Intégrer la pollution au prix de vente
  • 7. Garder sa couleur bleue à la terre
  • 8. Préserver les sols, supports de la vie
  • 9. Nourrir sans détruire
  • 10. Renforcer la justice sociale pour combattre le dérèglement climatique
  • 11. Réinventer la démocratie
  • 12. Donner une gouvernance mondiale à l’environnement

Voir les commentaires

1 2 > >>