Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Plan « Investir pour la France »: un signal positif mais qui doit être précisé sur le plan national et régional …

9 Juillet 2013, 21:00pm

Publié par jeanyvespetit

LOGO EELV fondblanc quadriEurope Ecologie Les Verts se félicite des annonces de principe du Premier Ministre sur le plan « Investir pour la France », dont plusieurs rejoignent les analyses et les propositions des écologistes.

En insistant sur la nécessité de bâtir un nouveau modèle de développement et en introduisant pour la première fois un critère d’éco-conditionnalité dans les investissements publics, le Premier ministre oriente clairement l’action de son gouvernement et les politiques publiques vers la transition écologique.

Sur les transports, EELV approuve que le Premier ministre ait repris les priorités établies par la commission Mobilité 21, en concentrant l’effort sur l’amélioration des lignes existantes, le soutien au fret ferroviaire et la mobilité du quotidien. Il rompt ainsi avec le culte des grands projets pharaoniques et inutiles.

Sur la région Provence Alpes Côte d’Azur, les deux nœuds ferroviaires, la traversée et la gare souterraine de Marseille et Cannes / Nice seront traités en même temps d’ici 2023. Cela permettra la circulation d’un plus grand nombre de trains et une meilleure qualité et fiabilité des TER.

Mais il faut aller encore plus loin pour faire face à la nécessaire modernisation du réseau ferré régional.  Le futur contrat de plan Etat / région, 2014/2020, devra prendre en compte nos projets tels que Marseille / Aix phase 2 ou bien l’augmentation de capacités de la gare de Toulon.

En revanche, EELV regrette la contradiction entre l’ambition affichée et le choix de privilégier le scénario 2 du rapport Duron, dans lequel la part laissée aux investissements routiers (25%) reste bien trop élevée. Ce que nous constatons également sur notre région.

Engager la transition écologique et énergétique implique des choix clairs et assumés.

Les annonces sur le logement, la réduction des consommations d’énergie et la lutte contre la précarité énergétique, pour positives qu’elles soient, mériteront d’être précisées.

Sur les grandes orientations du nouveau Programme d’investissements d’avenir (PIA), les annonces du Premier Ministre amorcent les transitions attendues par les écologistes, indispensables pour la France.

Nous resterons attentifs à ce que ce premier pas soit le déclencheur des grandes transitions qui devront être complétées et clarifiées, à la rentrée, avec l’adoption du budget, y compris du Ministère de l’Ecologie, et la grande loi sur la transition énergétique.

Voir les commentaires

MP 2013, inauguration, à Aubagne, de l’exposition « centre Pompidou mobile …

7 Juillet 2013, 18:00pm

Publié par jeanyvespetit

Encore une belle exposition à visiter à Aubagne … il s’agit, fait nouveau, de l’exposition « centre Pompidou mobile » située le long des berges de l’Huveaune.

Dossier-3-1074.JPG

Inaugurée ce dimanche par la Ministre de la culture, Aurélie Filippetti.

Dossier-3 1082

Une œuvre du peintre F. Léger

Dossier-3-1079.JPG

Voir les commentaires

L'actualisation du Schéma Régional d’Accessibilité des transports publics ...

7 Juillet 2013, 17:34pm

Publié par jeanyvespetit

Actions-Formation pour les conducteurs de bus et personnels d’accueil  des exploitants de réseaux et les associations de PMR le 2 Juillet 2013 à Marseille / siège de la FNTV.             

Rappel du Contexte :

Dans le cadre de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées fixait 2015 comme échéance pour avoir mis en place une pleine accessibilité, la Région a adopté son schéma régional d’accessibilité le 8 février 2008. Il prend en compte le réseau TER, le réseau des Chemins de fer de Provence, les transports routiers LER. 

Le Schéma s’appuie sur 4 axes de travail:

-          La poursuite du programme d’aménagement des gares

-          Le lancement de programmes spécifiques (ex : écran TFT, guichets PMR …)

-          La Formation des hommes

-          La mise en place d’une Assistance humaine

Dossier-3-1064.JPG

Concernant La réalisation d’Actions-Formations pour les conducteurs de bus et personnels d’accueil  des exploitants de réseaux :

Lors de la concertation avec les associations d’usagers souffrant de handicaps, un point sensible a été soulevé. Les services d’aide à la personne pour la prise en charge des personnes handicapées est parfois défaillant. En effet, le personnel n’est pas habitué à la prise de contacts avec ces usagers dont la communication doit être adaptée. De plus, le matériel ne fonctionne parfois pas, soit parce qu’il n’a pas été vérifié avant, soit parce que les chauffeurs ne savent pas bien s’en servir.  

C’est pourquoi il a ét é proposé des demi-journées de mise en situationavec la participation des transporteurs routiers, des personnels et des représentants des différentes associations du monde du handicap.

Dossier-3-1070.JPG

Il s’agit de mettre en contact et de sensibiliser l’ensemble des acteurs aux bonnes pratiques tant sur l’accueil, la prise en charge des personnes, que pour l’utilisation du matériel (fonctionnement du haillon pour les fauteuils, opérations relatives à l’attache de la ceinture de sécurité, …) ; l’esprit est bien de faire prendre conscience à tous, de la diversité et des contraintes physiques et techniques particulières).

La participation des autorités organisatrices de transports (AOT) locales est aussi le moyen d’afficher la volonté régionale de travailler sur la totalité de la chaine du déplacement et d’éviter l’écueil de la réserve (période électorale).

Il a été proposé de décliner ces demi-journées dans chaque département en s’appuyant sur la logistique des transporteurs.

La représentation régionale de la Fédération Nationale des Transporteurs de Voyageurs (FNTV) a répondu favorablement à cette demande.

J'ai participé à deux manifestations qui se sont tenues cette semaine, à Marseille et à Forcalquier. Les autres sont envisagées en Octobre.

Dossier-3-1068.JPG

Voir les commentaires

La ministre est partie mais les questions demeurent…

4 Juillet 2013, 05:49am

Publié par jeanyvespetit

Alors que s’achève la première année de mandat, beaucoup de questions concernant l’environnement et le développement durable restent en suspens. Suite au départ de Delphine Batho du ministère de l’écologie et surtout, de la forte baisse annoncée des crédits de son département ministériel, des éclaircissements et des engagements clairs s’imposent. C’est la raison pour laquelle, par la voix de Barbara Pompili, les député-e-s écologistes demandent à Jean-Marc Ayrault si la majorité et le gouvernement seront au rendez-vous de l’écologie.

Barbara Pompili : la ministre est partie mais... par ECOLOdep

La réponse du Premier ministre

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre :

Madame la présidente du groupe écologiste,

Je ne crois pas que vous soyez vraiment inquiète, mais je comprends que vous me posiez ces questions. Je vais donc y répondre clairement. L’environnement n’est pas une contrainte pour moi, contrairement à ce que certains peuvent dire ou écrire. La transition écologique, c’est un nouveau modèle de développement que nous devons construire. Loin d’être une contrainte, c’est une chance pour la France. Mais c’est aussi un défi. En effet cela implique des changements, y compris dans notre manière de concevoir les choses.

Sur la fiscalité, par exemple, vous m’avez posé une question précise. Y aura-t-il une réforme de la fiscalité pour la rendre plus écologique et plus incitative ? La réponse est oui. Nous n’attendrons pas la fin du quinquennat de François Hollande : avec le ministre de l’économie, le ministre du budget et le nouveau ministre de l’écologie, Philippe Martin, nous tiendrons les engagements qu’il a pris.

Dès 2014, nous amorcerons cette réforme en profondeur, qui permettra de mobiliser les Français et de leur faire comprendre qu’il y va de leur intérêt économique, social, écologique, mais aussi en termes de santé. C’est le défi auquel nous sommes confrontés, et nous allons nous y attaquer ensemble ! En même temps, il nous faut faire preuve d’une grande pédagogie. Rien n’est simple, et il convient de prendre en compte les habitudes de pensées et les pratiques ; il faut aussi veiller à ne pas aggraver les inégalités sociales. Telle sera la ligne de conduite du Gouvernement.

S’agissant des choix budgétaires, je vais, le 9 juillet prochain, annoncer des investissements, dont vous verrez qu’ils sont ambitieux, qu’ils concernent le domaine des transports préservant l’environnement, l’efficacité énergétique, l’innovation et la recherche, ou encore l’organisation d’une filière industrielle de l’écologie.

Oui, madame la présidente, je le répète ici : les engagements du Président de la République seront tenus, malgré les contraintes budgétaires, qui s’imposent à toutes et à tous. Chaque budget fait des efforts, et je vous demande de juger sur pièces nos priorités. Qu’avons-nous déjà décidé l’an dernier et cette année ?

Nous avons agi en faveur de l’efficacité énergétique dans le logement et, dès la rentrée, une nouvelle loi relative à l’urbanisme et au logement visera à limiter l’usage du foncier en concentrant davantage les constructions, pour éviter l’étalement urbain et préserver les terres agricoles. Parallèlement, une loi d’orientation agricole ira exactement dans le même sens, privilégiant les alternatives à une agriculture ultraproductiviste.

C’est un nouveau modèle, conforme aux engagements du Président de la République et aux convictions que je défends depuis des années. Je vous demande de me juger sur les actes et non sur les paroles ! Je compte sur vous et sur le concours de toute la majorité !

Voir les commentaires

Modernisation des Chemins de fer de Provence ... on continue !

2 Juillet 2013, 07:19am

Publié par jeanyvespetit

Lundi 1er juillet, inauguration de la modernisation de la ligne Nice-Digne...
L’infrastructure a fait l’objet d’un premier plan de modernisation décidé en 2001 pour un montant de 22 M€. Il s’agissait notamment de sécuriser la ligne et d’augmenter sa capacité. Ce premier plan a été prolongé par un second plan de modernisation plus ambitieux dans le cadre du Contrat de Projets Etat-Région 2007-2013.
 Dans ce cadre, la Région aura investi 60 M€ sur l’infrastructure avec ses partenaires et 20 M€ sur les autorails. Ainsi en quelques années, plus de 80 M€ auront été consacrés à la modernisation de la ligne.
Les travaux sur la partie urbaine
Le développement de la ligne des Chemins de fer de Provence entre Nice et Plan-du-Var s’inscrit dans une logique de report modal en zone urbaine et périurbaine de l’agglomération niçoise, tout en visant à créer des conditions favorables à un aménagement équilibré de ce territoire. 
Les travaux effectués sur la partie urbaine de la ligne posent les conditions de l’amélioration des performances de la ligne des Chemins de fer de Provence et permettront à terme de réduire la congestion urbaine et de faciliter les déplacements au sein de la métropole azuréenne, notamment par une meilleure intégration avec les autres réseaux de transports.
Les opérations réalisées dans ce cadre sont :
  • renouvellement intégral de la voie ferrée sur 25 km et reprise des ouvrages d’art,
  • mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite des quais
  • sécurisation des passages à niveau,
  • mise en sécurité des tunnels.
... et, nous voulons continuer ...

 Un comité de pilotage de l'étude de développement de la ligne entre Nice et Plan du Var s'est tenu le même jour avec l'Etat, le CG06, la Métropole NCA et, bien entendu, la Région.
Banaudo 6812 vduc Guillaumasse 11-2-2011
Vers un scénario de développement ... avec une fréquentation estimée à 4500 usagers / jour au lieu de 1500 actuellement.
Le  scénario,  à ambition croissante, a été retenu, il permettra:
- un service cadencé à 15 minutes, avec 5 pôles d'échanges multimodaux ,qui nécessite le doublement de la voie de Nice à Gambetta,
- l'électrification sur 25 km, à moyen/long terme,
- permettant ensuite un cadencement à 10 minutes
- nécessite également l'acquisation d'automotrices électriques et la construction d'un atelier situé, si possible, à Lingostière.
Ce scénario va être étudié durant les mois à venir. Un nouveau comité de pilotage est prévu à la fin de cette année. Il a été demandé aussi de mieux définir le rôle de chacun des pôles d'échanges.
Il est à noter une volonté politique des cofinanceurs d'améliorer les conditions de l'intermodalité (tarification, information, complémentarité  de l'offre, ...). 
 NM02-07-13.JPG

Voir les commentaires

<< < 1 2