Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Lettre à la Région et à la SNCF sur les désagréments occasionnés par le changement d’horaires TER au 11/12/16

21 Décembre 2016, 19:02pm

Publié par jeanyvespetit

Monsieur Christian Estrosi

Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Hôtel de Région

27 place Jules Guesde

13002 MARSEILLE

 

Monsieur Jean-Aimé Mougenot

Directeur Régional de la SNCF

Rue Léon Gozlan

13003 MARSEILLE

 

Marseille, le 15 décembre 2016

 

Objet : Désagréments occasionnés par le changement d’horaires TER au 11/12/16

 

 

Monsieur le Président, Monsieur le Directeur,

 

 

Depuis la mise en ligne des nouveaux horaires des trains régionaux du service annuel 2017, nous sommes saisis par des usagers du TER via notre application nos ter paca et par courriels, en effet, ces nouveaux horaires occasionnent de réelles difficultés de déplacements.

 

Nous tenons à vous en faire part pour que, dans la mesure du possible, certains de ces horaires puissent être réajustés au plus tôt, ou fassent l’objet d’une concertation, même tardive, avec les autres organisateurs de transport, aux fins d’une meilleure coordination, entre eux, des services.

 

Axe Marseille – Aubagne – Toulon – Hyères

 

- Les utilisateurs déplorent la suppression d’un certain nombre de navettes Marseille – Aubagne et retour , portant une atteinte supplémentaire à la crédibilité de ce service, alors même que les travaux de construction de la 3ème voie ont coûté plus de 250 M€ ; nous nous permettons ici de rappeler que la desserte des gares urbaines concernées n’a de sens que si la fréquence est régulière tout au long de la journée, ce que permet normalement l’indépendance de ce service vis-à-vis des autres circulations TER, y compris en gare St-Charles. A l’opposé, ce sont les gares de La Penne sur Huveaune, La Barasse, St Marcel et de La Pomme qui sont de moins en moins desservies. Vu l’augmentation surprenante et importante de la congestion routière après de la mise en service de la L2, il faudrait augmenter le nombre de TER sur cet axe pour des raisons de santé publique.

    • La suppression de ces navettes fait que certains TER Marseille / Toulon / Hyères doivent desservir les gares de la Penne sur Huveaune et Saint Marcel, entre Marseille et Aubagne. Ce qui provoque de nouveaux désagréments pour les usagers dont une sur-fréquentation et un allongement du temps de parcours.

 

  • Les utilisateurs déplorent également que, plus encore qu’au service précédent, les navettes Aubagne – Marseille et retour, quand elles circulent réellement, partent d’Aubagne ou de Marseille à la même heure (1mn de différence) que les trains en provenance ou au départ de Toulon ou Hyères, ce qui diminue d’autant leur attrait pour les usagers de la gare d’Aubagne et n’offre pas un meilleur cadencement au quart d’heure.
    • Sur cet axe, les navettes devraient donc, également, pour être "plus attractives" toujours partir avant les circulations directes dans les deux sens. Dans le même sens, ces navettes devraient partir quai A afin d’être directement accessible par tous les usagers y compris les personnes à mobilité réduite contrairement au quai de la voie 3 qui est éloigné et non accessible aux PMR. Par ailleurs il convient de noter une limitation à 80 km/h qui est imposée entre Aubagne - La Barasse et retour alors que la circulation des navettes de la 3ème vois devraient avoir un temps de parcours plus réduit

 

Axe Marseille - Toulon - Nice

  • Les utilisateurs déplorent également un allongement de temps de parcours, lié à la desserte d’un nombre plus important de gares entre Les Arcs et Nice.

 

  • Parallèlement, les utilisateurs de la gare de Carnoules, qui subissent la suppression de 6 arrêts de trains Intervilles, se trouvent désormais empêchés d’aller travailler ou étudier en direction de Nice ou de Marseille en train.

 

Axe Grasse – Cannes – Nice - Vintimille

  • Les utilisateurs déplorent l’absence de trains entre St-Laurent-du-Var et Nice entre 13h38 et 14h42 (suppression du train de 14h08 aux précédents services).

 

Axe Marseille – Miramas - Avignon

- Les utilisateurs déplorent que l’horaire de plusieurs trains ait été avancé, rendant délicates voire impossibles les correspondances avec les transports locaux : exemple du 17724 avancé à 17h21 au départ de Vitrolles, alors que la navette Airbus arrive au mieux à 17h23 ;

- Sur cet axe, les utilisateurs continuent à déplorer :

o les très nombreux retards ou suppressions de train

o le fait que de nombreux TER sont en sous-capacité, ou trop rafraîchis même en hiver

o la suppression de bancs (à Miramas) ou le peu de protection offert par les abris au vent et à la pluie (Miramas, Vitrolles).

Axe Marseille – Aix – Manosque – Veynes – Gap – Briançon

  • La ligne domicile-travail Gap-Briançon : plus de train à 18h30 pour rentrer à Briançon
    • Depuis la mise en place par la SNCF avec l’accord de la Région d’un plan de transport allégé (faute de conducteurs en nombre suffisant), les services domicile-travail Gap-Briançon mis en place lors de la précédente mandature sont à la peine. Concrètement, le service était constitué de 2 trains partant à 6h00 et 6h52 de Briançon pour Gap à l’aller, 2 trains au retour à 17h31 et 18h37 au départ de Gap. le service 2017 supprime le Gap (18h37)- Briançon (19h48) et le remplace par un car qui arrivera à 20h20 à Briançon (30 mn plus tard… quand il ne neige pas !).
  • Ligne Briançon Valence : des trains plus lents, avec des temps de parcours majorés pour 2 d’entre eux de près d’une heure !
    • La mise en place de ralentissements sur la portion Rhône alpine de la ligne Valence- Gap-Briançon devait imposer quelques minutes de temps de parcours supplémentaires pour tous les trains. Mais c’était sans compter sur le fait que le matin et le soir, la SNCF ne dispose pas d’agent en gare de Luc en Diois (Drôme) pour effectuer les croisements. La solution aurait pu être de détacher un agent en gare de la gare de Die à cette fin mais la SNCF a fait un autre choix, celui d’un report de croisement dans une autre gare. Ainsi le train partant de Briançon à 6h00 pour Valence (qui permettait une bonne liaison vers Paris 12h16) est avancé à 5h20 ! Et le soir le TER Valence (16h36) Briançon (20h19) relevant le TGV parti de Paris à 14h07 arrivera à 21h02 à Briançon.
  • Suppression des trains supplémentaires qui offraient une offre complémentaire les week-ends au départ de Marseille 6h45 / Briançon 11h28 et au départ de Valence TGV 14h26 / Briançon 18h 17 : un coup dur pour le tourisme !
  • Le service le long du val de Durance se dégrade
    • le nouveau TER 17413 (8H25) a une heure d’arrivée qui convient mieux pour les correspondances. La grosse critique des usagers alpins à propos de ce train est qu’il sert d’omnibus entre Aix et Marseille. Il rend le parcours un peu plus pénible au quotidien pour les alpins sans apporter la pertinence et la performance nécessaire à l’équilibre du territoire. Il faut rapidement améliorer l’offre pour les Alpins et retrouver une attractivité qui est entrain de s’effriter. Le nombre de places sur ce bus pour Marseille est souvent insuffisant, notamment le lundi et les lendemains de fêtes.
    • Pour le train du samedi matin de Marseille vers les Alpes (17410) et le train des neiges il semble nécessaire que la composition soit suffisante pour que ce train puisse, en plus du billet combiné existant pour les stations de ski, accueillir les autres voyageurs.

 

Vous remerciant par avance pour vos réponses, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, Monsieur le Directeur, en l’expression de nos sentiments distingués.

Pour le bureau de Noster PACA

Gilles Marcel

 

Commenter cet article