Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

RAMDAM - lettre au vice président transports de la Métropole AMP relative à l'agenda métropolitain de la mobilité ...

13 Novembre 2016, 09:45am

Publié par jeanyvespetit

Ci-joint, le document de travail des maires de la Métropole du 24 octobre

Association métropolitaine RAMDAM

(Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence)

1005 Chemin du Viaduc

13090 Aix en Provence

 

associationramdam@gmail.com

 

A l’attention de Monsieur Jean Pierre Serrus

Vice Président

Métropole Aix Marseille Provence

58, boulevard Charles Livon
13007
Marseille

 

 

Marseille le 11 novembre 2016

 

Objet : l’agenda métropolitain de la mobilité

 

 

 

Monsieur le vice Président,

 

Des associations, membres de RAMDAM, ont pu prendre connaissance du document de travail du 24 octobre, relatif à l’agenda métropolitain de la mobilité, suite à leurs contacts réguliers avec les élus locaux.

 

Nous nous permettons donc de vous transmettre nos réflexions et remarques, ci-après, sur la base de ce document de travail de la Métropole.

 

Ce qui manque le plus, c'est un (des) " GESTE(s) FORT(s) " qui montre(nt) à tous, dont les élus, que la cause du déplacement vélo est un véritable enjeu stratégique du 21ème siècle au sein de la Métropole.

 

 

  1. Tout d’abord, nous pensons qu’il n’y a pas que des déplacements métropolitains ; il y a aussi des déplacements entre la métropole AMP et Arles, Avignon, Toulon, Nice, les Alpes, …
  2. Il conviendrait de mettre l’accent sur une politique de rabattement vers les corridors ferroviaires et routiers en créant des liens avec les communes, les quartiers et les zones d’activités ou d’enseignements en s’appuyant sur le réseau stratégique des gares (ferroviaires et routières), les pôles d’échanges multimodaux et les parcs relais
  3. Il n’apparaît pas sur les schémas ferroviaires la création de relations diamétrales, ni du « Ring », cela afin de disposer de liaisons directes entre des territoires sans changement de trains à St Charles comme, par exemple, la desserte actuelle entre Toulon / La Ciotat / Cassis / Aubagne / Marseille Blancarde / L’Estaque / Vitrolles Aéroport / Rognac / St Chamas / Miramas / Avignon

4.      La « NOUVELLE APPROCHE DES PROJETS ROUTIERS » n’est-elle pas trop ressemblante  avec les pratiques actuelles ? Cet agenda ne serait-il pas l’occasion d’afficher une rupture pour aller vers plus de mobilité durable ?

  1.       « Investir dans les espaces publics et le partage de la voiture", vu le texte qui suit "favoriser le piéton et cycle", les sous chapitres listent comme moyens : le stationnement dans les pôles d'échanges et parc-relais + aide des communes à aménager des cœurs de villes et villages apaisés et améliorer la sécurité routière :
    1.        Ne serait-il pas opportun d’écrire « DES AMENAGEMENTS CYCLABLES SECURISES POUR TOUS LES USAGERS ».
    2.       Pourquoi pas une "AUTOROUTE VELO" de Aix à la zone des Milles mais on pourrait décliner cela vers Plan de Campagne, la Valentine, Aubagne ... et tous les pôles de vie à déplacements intensifs ?
    3.        Le stationnement doit également être prévu près des équipements publics, des établissements scolaires et autres lieux de chalandise
    4.       La création de couloir bus en milieu urbain doit être envisagée afin de rendre plus attractif les TC

 

  1. Il conviendrait d’intégrer l’existence d’un réseau cyclable métropolitain dans les différentes étapes qui sont indiquées. En effet, entre l'aide à l'acquisition ou la location de vélos (bonnes idées) et les stationnements dans les pôles d'échanges (bonne idée aussi), il manque le maillon essentiel : la rue et la route  accueillantes pour le vélo
    1. Ce serait bien que les modes actifs disposent de cartes et de calendriers similaires aux transports collectifs
    2. La proposition "Aider les communes à aménager des cœurs de villes et villages apaisés" est intéressante. Pour autant, n'oublions pas les abords et le périurbain avec des pénétrantes cyclables efficaces vers les centres plus des rabattements vers les transports collectifs, sur 5 à 10 km, notamment avec les Vélos à Assistance Electrique,  sont souhaitables
  2. Mettre en évidence la coordination entre les différents modes de transport : chacun dans son domaine de pertinence.
  3. Le document parle du Pilote, alors qu’il y a également un outil, pacamobilite.fr, qui a été développé sur le territoire régional et intègre les trains. Il semblerait judicieux de coordonner les deux pour ne pas demander, deux fois, les mêmes prestations
    1. Nous aurions la même suggestion concernant la billettique
  4. Il est nécessaire de créer un abonnement mensuel et un ticket uniques pour se déplacer sur tous les « réseaux ». Il faut que le billet unique la possibilité de faire un trajet train+réseau métro / train + vélo libre service /accès parkings …
  5. Concernant l’ensemble du document :  
    1. « BUS PREMIUM et METROEXPRESS PREMIUM »  sont-ils les mêmes avec une dénomination différentes ?
    2. De même, dans la partie « INVESTIR DANS LES LIGNES PREMIUM LOCALES » il n’est pas évoqué  les « TRAINS PREMIUM » ?
    3. Il semble manquer une continuité entre la carte 2020 et celle 2030 sur Aix/Marseille ?
    4. Ne manque t’il pas une carte 2030 à l’échelle métropolitaine ?
    5. Que signifie "premium" ? haute fréquence ? grande amplitude horaire ? …

 

Comme le dit la conclusion du document, les pistes évoquées vont coûter très cher.
Nous souhaitons donc, quand le temps du chiffrage financier sera venu, qu’au moins 5% du budget global soit consacré au vélo, alors serait amorcée une véritable transition et le paysage de la mobilité changerait !

 

 

En étant à votre disposition, veuillez agréer, Monsieur le vice Président, l’expression de notre considération.

 

Pour l’association RAMDAM

Jean Yves PETIT

Président

 06 14 89 96 28

 jeanyvespetit@sfr.fr

 

 

 

« Le  vélo : bon marché, bon pour le moral et la santé, bon pour la planète et bien plus rapide qu’une voiture en ville »

Commenter cet article