Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Consultation relatif au renouvellement du matériel roulant du TET Bordeaux / Marseille / Nice ...

23 Juin 2016, 08:13am

Publié par jeanyvespetit

Consultation relatif au renouvellement du matériel roulant du TET Bordeaux / Marseille / Nice ...
Photo Jérémy B
Photo Jérémy B

A l’attention de Monsieur le Préfet,

Région Provence-Alpes-Côte d’Azur


Dans le cadre de la consultation relatif au renouvellement du matériel roulant du TET Bordeaux / Marseille / Nice, vous trouverez, ci-après, la contribution des associations AF3V PACA (Vélos routes et voies vertes), RAMDAM (Rassemblement d’Associations pour les Modes de Déplacements Alternatifs dans la Métropole Aix-Marseille-Provence), ADUGARE (usagers de la gare d’Arles), ConviBicy (usagers du vélo - Arles) et AUGAD (usagers de la gare des Arcs).

Nous nous réjouissons de cette commande d’un matériel neuf qui va changer le vécu actuel des usagers, confort, prestation à bord (wifi, prise de courant, ...), propreté (dans un premier temps …) et des personnels.

Le choix de ces rames réversibles est un bien pour l’exploitation de tous les jours et une gestion optimisée des sillons horaires mais le revers est, à l’avenir, la disparition des locomotives, engins aptes à tout faire pour assurer la traction des trains de voyageurs, de fret mais aussi pour porter le secours à tout type de circulation ferroviaire.

Pour autant, plusieurs questions‎ se posent :

- Ces automotrices permettront-elle d’assurer la même capacité et le même confort que les trains corail, actuellement en service sur la transversale Sud, les voyageurs effectuant des trajets de plusieurs heures.

- Les normes d’accessibilité seront complètement intégrées le long de ces nouvelles rames, c’est une évolution positive. Par contre, nous sommes pour le moins inquiet pour ce qui concerne l’accès des vélos non démontés à bord de ce nouveau matériel, notamment le nombre. En effet, il est important de rappeler que le long de la transversale Sud, entre Bordeaux, Toulouse, Sète, Arles, Marseille, Toulon, Les Arcs Draguignan et Nice, des gares assurent la connexion avec des vélos routes et voies verte (vers la Vélodyssée, l’EV3 et la V80 à Bordeaux, la V80 à Toulouse jusqu’à Sète puis l’EV8 jusqu’à Nice, la Via Rhôna à Arles, …). Ce sont donc, en plus des cyclistes du quotidien, des randonneurs, avec des vélos chargés, de plus en plus nombreux. Il convient donc de s’assurer que le nombre de vélos à bords de ces rames soit au moins équivalent à celui possible à bord des trains corail actuels.

- Vu la longueur des trajets, il convient de s’assurer qu’un service de restauration, au moins égal à ce que l’on trouve dans les TGV, sera possible à bord de ce matériel.

- Il nous parait important que l’entretien et la maintenance de ce nouveau matériel puisse se faire, pour des raisons liées à la proximité et à la réactivité, sur la région PACA qui assure déjà la maintenance des Régiolis et des Regio2N. Reste à vérifier si le cahier des charges a pris en compte les lieux de maintenance et les investissements tenant compte de la longueur de ces rames. A noter également, qu’il faut tenir compte, contrairement aux voitures corail, que les opérations de maintenance nécessitent l’immobilisation de la rame entière et donc son impossibilité d’assurer un service commercial. Le nombre de rames commandé intègre t-il cet aspect là ?

- Vu la densité d’habitants et de touristes le long de la transversale Sud, pontuée de capitales régionales, il nous semble nécessaire d’augmenter le nombre de trains dans le cadre d’un service cadencé tout au long de la journée et donc de commander le nombre rames nécessaire pour assurer un tel service.

- Cette consultation est l’occasion pour nos associations de réaffirmer auprès de l’Etat, l’autorité organisatrice des TET, notre demande :

  • les trains de la transversale Sud doivent continuer d’assurer un service sur la totalité du parcours entre Bordeaux / Marseille /Toulon / Les Arcs et Nice ;

  • de même, la gare d’Arles doit continuer d’être desservie par ces TET.

    Monsieur le Préfet, en plus de leur contribution, les associations vous demandent de bien vouloir les recevoir afin d’avoir un échange sur le devenir des TET de jour et de nuit desservant la région la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

    Vous en souhaitant bonne réception,

    Pour les associations AF3V PACA, RAMDAM, ADUGARE, ConviBicy, AUGAD

Commenter cet article