Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Inauguration de l’abri vélo de la gare d’Arles ...

6 Septembre 2015, 08:21am

Publié par jeanyvespetit

Inauguration de l’abri vélo de la gare d’Arles ...

Les principaux éléments de mon intervention …

Dans le cadre de ses engagements en matière de maitrise des émissions de gaz à effet de serre, la Région agit pour encourager et faciliter l’utilisation du vélo.

Dès 2010, la Région a voté un cadre d’intervention visant à accompagner les collectivités locales souhaitant implanter des stationnements vélos sécurisés à proximité des gares.

Désormais, la Région souhaite aller plus loin dans les services offerts aux usagers du TER, en prenant l’initiative, de doter, à titre expérimental, certaines gares d’abris vélos sécurisés.

Dans le cadre de cette expérimentation, des abris vélos sont ainsi mis en service près des gares de Briançon, Villeneuve-Loubet, La Garde, La Pauline, Saint-Chamas, et Arles.

Au cours de l’automne, deux nouvelles gares seront équipées : Montfavet et Morières les Avignon.

Le coût d’investissement, de l’ordre de 50 000 € par abri est entièrement financé par la Région, les charges d’entretien et de fonctionnement étant partagées entre la Ville d’Arles et la Région.

Les abris sont modulables et pourront être, si nécessaires doublés pour atteindre 32 places et plus. Ce service s’adresse aux utilisateurs des transports en commun munis de cartes Optima (exemple : cartes ZOU) qui peuvent gratuitement s’inscrire sur le site PACAMOBILITE.FR pour obtenir l’activation de leur carte et ainsi pouvoir utiliser un abri. .

Cette démarche expérimentale dont la gare d’Arles bénéficie aujourd’hui, constitue la première étape d’une démarche plus large.

La loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire prévoit en effet que SNCF Mobilités établira un plan de stationnement sécurisé des vélos d’ici août 2017.

Ce plan est élaboré par SNCF Mobilités, en concertation avec les collectivités territoriales, dont la Région.

Ce plan fixera le nombre et l'emplacement des équipements de stationnement des vélos et les modalités de protection contre le vol, en tenant compte de la fréquentation de la gare, de sa configuration et des possibilités d'y accéder selon les différents modes de déplacement.

Un travail collaboratif doit donc s’engager entre la SNCF Gares & Connexions, la Région, et les Villes concernées pour travailler sur l’élaboration de ce plan qui devra comporter un programme de travaux et comportera un plan de financement.

L’intervention de la Région sur le stationnement des vélos en gare, constitue une des facettes de ses interventions en faveur du vélo.

La Région a en effet adopté un cadre d'intervention en faveur des déplacements à vélo qui permet de soutenir la réalisation de véloroutes (itinéraires cyclables longue distance), de liaisons urbaines pour relier des équipements publics régionaux, de stationnements pour vélos en gare.

Les véloroutes permettent de doter un territoire d'un itinéraire principal, bien identifié, sur lequel des boucles de desserte locale peuvent se greffer. Un maillage destiné aux déplacements du quotidien, vers les lieux d'emploi ou scolaire, et aux déplacements de loisirs peut alors se mettre en place.

Le schéma régional des véloroutes et voies vertes est l’outil de planification établi à l’initiative de l’État et de la Région. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il a été adopté en 2007, sa révision est en cours pour s’achever début 2016. La Région est particulièrement impliquée dans la réalisation deux itinéraires : l’EuroVelo 8 et la ViaRhôna.

La Région est chef de file pour la réalisation de l'EuroVelo 8 en France. Cet itinéraire prévoit 5888 km entre la Grèce et l’Espagne. Les 700 km en France seront mis en service d’ici 2020. Le contrat de plan 2015-2020 prévoit un soutien à l’EuroVelo 8 à hauteur de 3 M€ de la Région.

La Région participe également à la réalisation de la Via Rhôna qui reliera fin 2016 le lac Léman à la Méditerranée sur 800 km. Elle soutient financièrement les investissements des aménageurs.

De 2011 à 2015, la Région aura contribué au financement de près de 200 km d’itinéraires, dont 160 km de véloroutes et 36 km d’itinéraires urbains pour un total de 12 M€.

Concernant Arles.

Avec une desserte ferroviaire importante, par TGV, TER, et Intercités, la gare d’Arles accueille plus de 620 000 voyageurs par an. Mais elle constitue désormais également une véritable plateforme intermodale puisqu’elle est accessible à vélo mais aussi en voiture et en cars et bus régionaux, départementaux et urbains. Aujourd’hui toutes ces modes se juxtaposent et les fonctionnalités et échanges restent confus. Aussi, pour la Région, il est fondamental que le site mute en pôle d’échange urbain de qualité. Des premières études ont été engagées en ce sens il y a quelques années. Il est maintenant nécessaire de travailler à la concrétisation d’un partenariat entre tous les acteurs autour des projets de pôle d’échanges et d’aménagements urbains sur le secteur de la gare, afin que ceux-ci aboutissent.

De même, il convient d’agir ensemble auprès de l’Etat et la SNCF pour que les trains d’équilibre du territoire (TET) continuent de desservir Arles.

Inauguration de l’abri vélo de la gare d’Arles ...
Inauguration de l’abri vélo de la gare d’Arles ...
Inauguration de l’abri vélo de la gare d’Arles ...
Inauguration de l’abri vélo de la gare d’Arles ...

Commenter cet article

coulomb 07/09/2015 09:44

super!