Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

« Cars Macron » : la SNCF souhaite-t-elle continuer d’exploiter les TER ?

4 Septembre 2015, 08:56am

Publié par jeanyvespetit

Après la société Transdev au mois de juin, c’est au tour de la SNCF d’annoncer, hier, le lancement de son offre de transport par cars « Ouibus », qui seront en circulation à partir du 16 novembre 2015. Sur la région Provence-Alpes Côte d’Azur, cela se traduit par des cars qui doubleront l’offre publique régionale et inter-régionale de trains et de cars entre Lyon, Montpellier, Toulouse, Bordeaux ou Nice et Marseille.

En effet, la SNCF vient de mettre en vente sur internet des billets de car OUIBUS pour des trajets à 5€ pour :

2 allers-retours quotidiens entre Marseille, Montpellier, Toulouse et Bordeaux

5 allers-retours quotidiens entre Marseille et Lyon

Et surtout 4 allers-retours quotidiens entre Marseille et Nice en 2h30.

Le temps de parcours est le même qu’en train, c'est-à-dire que les cars empruntent l’autoroute de métropole à métropole.

Vu le prix très bas du billet annoncé par la SNCF (5€ contre un tarif normal à 35€ sur les TER entre Marseille et Nice), la SNCF semble disposer d’une capacité financière importante. Ou bien est-ce la contribution des Régions versée chaque année qui lui permet d’offrir des tarifs aussi bas, en dehors de toute réalité économique ?

Ainsi, aux Régions le soin de continuer, malgré toutes les contraintes budgétaires, d’assurer une desserte équilibrée des territoires. Et à la SNCF celui de fragiliser le transport public, là où circulent déjà des cars et trains régionaux, des trains nationaux et des TGV.

L’abandon annoncé par l’Etat, au travers du rapport Duron, de la circulation des trains Corail InterCités entre Marseille et Nice était donc là pour faire de la place à des cars SNCF qui mettront le même temps de trajet que le train !

Alors que la France accueillera et présidera le Sommet Paris Climat 2015 à la fin de l’année, c’est un très mauvais signal que le gouvernement envoie à l’heure de la mobilisation générale contre le changement climatique.

Une autre question demeure : qui prendra en charge l’aménagement des nouvelles et actuelles gares routières ? Les Régions, encore une fois ? Elles qui viennent de signer un contrat de plan Etat/Région 2015/2020, elles qui rénovent les voies ferrées, qui transforment les gares ferroviaires en pôles d’échanges multimodaux, qui achètent de nouveaux trains régionaux ?

Stoppons cette dérive libérale : jouons la carte de l'intermodalité et celle de l'égalité et de l’aménagement de nos territoires !

Jean-Yves Petit, Vice-Président aux Transports et à l’Eco-Mobilité de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Bon à savoir : PACA est l’une des régions de France qui dispose d’un important réseau de lignes routières avec 22 lignes LER (Lignes Express Régionales) complémentaires avec le réseau TER, irriguant le territoire régional avec des cars à haut niveau de confort. Chaque année, ce sont plus d’un million d’usagers qui empruntent les LER.

Carte des dessertes de OUIBUS SNCF

Carte des dessertes de OUIBUS SNCF

Commenter cet article

BLONDEL 17/09/2015 12:21

Bonjour
La région a vraiment du souci à se faire pour cette relation MARSEILLE-NICE qui sera desservie par OUIBUS en .......2h30 , MÊME DUREE DE TRAJET que le train et pour un prix canon de 5 € .Certes c'est un prix d'appel et on peut imaginer des tarifs supérieurs à l'avenir ou pour certaines dates de départ , mais c'est tout de même scandaleux d'organiser une telle concurrence entre train et route par le MÊME EXPLOITANT ( la SNCF) au détriment de recettes pour le TER financé par la Région et ........les impôts des citoyens locaux !!
On peut douter de l'efficacité d'un tel modèle économique avec des prix si bas même si la SNCF n'a pas à payer de droits de sillon pour la route comme avec le train pour SNCF Réseau ( ex RFF)..........!
Que penser des dires de celle ci qui précise qu'elle ne peut plus assumer une péréquation entre le TGV bénéficiaire qui financerait le reste du réseau classique des TET déficitaires et ce parce que le TGV commence à être moins rentable.
Alors où trouve t'elle de l'argent pour assumer un réseau parallèle de transports par cars qui a priori ne sera pas subventionné , aidé par l'Etat où les Collectivités Territoriales ??? Car à voir les résultats déficitaires du modèle ID BUS déjà lancé avant OUIBUS on peut en effet s'interroger sur le financement et la pertinence d'une durabilité du service OUIBUS avec de tels prix bas ....
Je pense que les analyse de Mrs PETIT et AUXIETTE sur ce sujet sont bonnes et posent effectivement question quant au financement des TER !!

jeanyvespetit 17/09/2015 22:03

Merci pour votre message. Il faut se battre !

Gilles06 17/09/2015 11:50

Bonjour Jean Yves Petit

Voici un sondage rapporte par le site web dédié au tourisme basée à Marseille, Tourmag que je consulte régulièrement. Il montre a quel point le train reste le moyen préfère pour beaucoup de nos citoyens en France, et la loi Macron est à côté de la plaque.

http://www.tourmag.com/Le-train-mode-de-transport-prefere-en-France_a75882.html

Cordialement

jeanyvespetit 17/09/2015 22:03

Merci beaucoup

Vince 06/09/2015 21:30

"... la SNCF semble disposer d’une capacité financière importante." En tout cas, elle s'est autorisée une perte de 40 millions d'euros en deux ans sur les seuls iDBUS après le lancement de ceux-ci. La facture qu'elle adresse aux AOT régionales pour les services ferroviaires augmente beaucoup plus que l'inflation, mais pour les services routiers, elle accepte de perdre sans compter !

Didier 04/09/2015 22:40

Bonsoir,

Le 16 novembre, Ouibus lance 2 AR Marseille - Bordeaux, 4 AR Lyon - Nice avec un unique arrêt intermédiaire à Marseille et 1 AR Marseille - Paris avec un unique arrêt intermédiaire à Lyon.

Les horaires complets

Marseille - Bordeaux (à compter du 16.11)

5610 Q Marseille 8h00 - Montpellier 10h10/25 - Toulouse 14h25/40 - Bordeaux 17h45
5614 Q Marseille 13h30 - Montpellier 15h40/55 - Toulouse 19h55/20h10 - Bordeaux 23h15

5611 Q Bordeaux 8h00 - Toulouse 11h05/20 - Montpellier 15h20/35 - Marseille 17h45
5615 Q Bordeaux 13h30 - Toulouse 16h35/50 - Montpellier 20h50/21h05 - Marseille 23h15

Nice - Marseille - Lyon (à compter du 16.11)

5601 Q LYP 7h00 - Marseille 12h00/15 - Nice 14h45
5607 Q LYP 10h00 - Marseille 15h00/15 - Nice 17h45.

5603 Q LYP 12h00 - Marseille 17h00/15 - Nice 19h45
5241 Q Bercy 7h30 - LYP 14h00/15 - Marseille 19h15
5605 Q LYP 16h00 - Marseille 21h00/15 - Nice 23h45

5240 Q Marseille 9h00 - LYP 14h00/15 - Bercy 20h45
5600 Q Nice 7h00 - Marseille 9h30/45 - LYP 14h45
5606 Q Nice 10h00 - Marseille 12h30/45 - LYP 17h45
5602 Q Nice 12h00 - Marseille 14h30/45 - LYP 19h45
5604 Q Nice 16h00 - Marseille 18h45 - LYP 23h45

Le coût du car*km est au 6 fois inférieur au coût du train*km facturé aux AOT par SNCF. Voilà ce qui permet de proposer du transport low-cost.

Mais ce n'est ni progrès social, ni du développement durable.

Cordialement.

Adrien 04/09/2015 19:45

Après avoir laissé faire THELLO l'an dernier, le gouvernement (de gauche) ouvre encore un peu plus la boîte de Pandore avec ces cars qui offrent une concurrence vraiment déloyale aux TER (prix cassés). Le pire c'est que c'est le Groupe SNCF qui va ainsi concurrencer l'offre TER. De là à croire que la piètre qualité du TER PACA (maintenance/propreté/régularité) est orchestrée par cette même SNCF pour favriser ses lignes de cars, il n'y a qu'un pas...