Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Assemblée Générale de l’APF 06 à Nice ...

13 Septembre 2015, 08:09am

Publié par jeanyvespetit

Assemblée Générale de l’APF 06 à Nice ...

Les principaux éléments de mon intervention ce samedi 12 septembre.

J’ai salué le travail et le dynamisme de l’association des paralysées de Frances des Alpes Maritimes (APF 06).

De même, j’ai apporté mon soutien au combat des handicapés à faire valoir leurs droits dont celui d’une accessibilité universelle.

L’APF 06 est très impliquée dans les périodes de concertations mises en place par la Région, notamment avec la participation de Mme Azzaro, il en est de même avec une présence active au sein des comités de ligne TER, LER et des CP.

Le 26 Juin 2015, la Région a adopté son Agenda d’Accessibilité Programmé (Ad’AP) qui porte sur les 3 services de transports régionaux sous sa responsabilité : les TER, les LER et les Chemins de fer de Provence.

Ce document est le fruit d’une concertation (2 réunions par département) menée avec les autres Autorités Organisatrices de Transports, les transporteurs et les associations de Personnes à Mobilité Réduite et les transporteurs (SNCF, transporteurs routiers, Régie régionale des Transports). Ce travail était suivi par un Comité technique et un Comité de Pilotage qui comportait des représentants de l’Etat, de la SNCF G&C, SNCF Réseau, de TER, de la Région, et de la FNTV. Une présentation générale a été faite le 21 avril 2015 au siège de la Région à Marseille

Pour mémoire la Région a adopté son Schéma Directeur régional d’Accessibilité en Février 2008 et a engagé une concertation avec les associations pour procéder à son actualisation fin 2013-début 2014. L’actualisation a été validée en Juin 2014 (délibération 14-580 du 27 Juin 2014).

Conformément à la loi (Art L1112-2-1 et l’art R1112-14 du Code général des collectivités territoriales), ce document a été envoyé aux préfets des 6 départements en 2 exemplaires avec A/R. L’Art L 2143-3 prévoit aussi que la Région doit adresser copie de cet envoi à chacune des commissions pour l’accessibilité des communes où sont implantés les bâtiments et installations accessibles au public des gares ferroviaires prioritaires.

Sur les 42 gares prioritaires retenues au titre de l’Ad’AP, 14 sont localisées dans les Alpes Maritimes : Antibes, Beaulieu sur Mer, Cagnes sur Mer, Cannes, Carnoles, Juan les Pins, La Trinité-Victor, Menton, Nice, Nice-Riquier, Nice St Augustin, St Laurent du Var, Tende, Villefranche-sur-Mer.

A noter que par arrêté du 20 Juillet 2015, les gares de Cannes, Nice et Antibes ont été intégrées au Schéma National d’Accessibilité (SNDA) qui est sous la responsabilité de l’Etat.

Un délai de 9 ans est donné pour réaliser l’ensemble des travaux de mise en accessibilité sur ces sites. Une programmation a été prévue pour la réalisation des aménagements ; cela passe d’abord par une série d’études préalables ainsi que de compléments sur des gares déjà traitées. Sur les 144 gares régionales, 66 ont déjà été réhabilitées (cela représente un montant investi de l’ordre de 400 M€ depuis 1998, dont 40 en totalité pour l’accessibilité).

Concernant la ligne des Chemins de Fer de Provence, l’accessibilité développée sur la ligne s’est axée autour des leviers suivants :

  • Le matériel roulant,
  • Les quais et les cheminements
  • Le développement de services d’accompagnement.

La Région va engager en maîtrise d’ouvrage directe, conditionné par l’octroi des financements inscrits au CPER:

  • Le traitement de la chaîne des déplacements sur la partie inter urbaine sur 6 points d’arrêt (parking-gare-quai-train) par des travaux de mise en accessibilité des principales gares du haut de la ligne :
    • Puget Théniers
    • Entrevaux
    • Annot
    • Thorame Haute
    • St André les Alpes
    • Digne les Bains

Intégrant la révision des plans de voie si nécessaire.

  • Le traitement global des 5 pôles d’échanges de la partie urbaine et périurbaine et la réorganisation de lignes de bus pour favoriser les rabattements

La collectivité régionale envisage également l’achat d’élévateurs mobiles dans les principales gares pour compenser les lacunes entre le quai et la plancher du matériel roulant.

A noter le refus, à ce jour, d’une participation au financement de la Ville de Nice, de la Métropole NCA et du conseil départemental 06.

Pour faire suite au vote de Juin, la Région va présenter à la session du 16 Octobre 2015 les opérations suivantes :

- Une convention d’études d’Avant-Projet SNCF G&C / Région portant sur la mise en accessibilité de 25 gares Prioritaires dont Beaulieu sur Mer, Cagnes dur Mer, Carnolès, Juan Les Pins, La Trinité Victor, Menton, Nice Riquier (à noter le refus de la Ville de Nice et de la Métropole NCA présidés par Monsieur Estrosi de participer au financement des travaux), Nice Saint Augustin, Saint Laurent du Var, Tende, Villefranche sur Mer,

L’intervention financière de la Région est de 120 000 € (80 %) sur un montant de 150 000€.

-Les conventions d’études pour l’accessibilité des quais sur les gares de Juan les Pins, Carnoles, St Laurent du Var, Cagnes sur Mer, La Trinité Victor, Villefranche sur Mer. Ces études sont sous maîtrise d’ouvrage de SNCF Réseau, avec une subvention Région de 111 122 €.

- Un avenant à la convention travaux du pôle de Nice-Thiers pour prendre en compte les retards sur les travaux de mise en accessibilité des quais.

Il faut peut-être rappeler que ces retards inacceptables de SNCF Réseau portent sur 4 gares (Nice-Thiers, Marseille-Blancarde, Cavaillon, les Arcs) et 2 projets ferroviaires (Cannes-Grasse et Fos sur Mer). Les travaux sont reportés à l’échéance 2018-2019. La Région et la ville de Cannes se sont battues pour éviter ce décalage sur la gare de Cannes ; les travaux ont bien été livrés en Avril 2015.

-Une étude d’accessibilité de la passerelle du Pôle d’échanges d’Antibes avec la SNCF G&C en vue d’une amélioration des conditions d’accès

Si des travaux ont été réalisés sur les gares de Cannes, Grasse, Antibes, Cagnes, Nice, mais aussi Biot et Villeneuve-Loubet, il reste aussi à concrétiser sur plusieurs projets notamment la gare de Menton.

A noter aussi la mise en place des ateliers pratiques avec les transporteurs routiers et les AOT locales pour permettre à chacun d’échanger, de se familiariser avec les différents types de matériel roulant, et plus simplement d’arriver à un respect mutuel. Un atelier a eu lieu à Gap le 16 Juin dernier et il est convenu d’en prévoir un dans les Alpes maritimes en 2016.

J'ai évoqué la carte ZOU! Solidaire (que M. Estrosi veut supprimer) qui est détenue par plus de 51 000 personnes sans emploi ou bien bénéficiaire de l'allocation adulte handicapé.

La réforme de la décentralisation et de l’action publique, (loi du 27/1/2014 de modernisation de l’action publique et d’affirmation des métropoles -MAPTAM-) qui va confier aux régions de nouvelles responsabilité notamment sur le rôle de chef de file de l’intermodalité et de la complémentarité des modes de transports publics. Dans ce cadre, il conviendra d’adapter de nouvelles mesures pour favoriser l’accessibilité des Personnes à Mobilité Réduite.

Assemblée Générale de l’APF 06 à Nice ...

Commenter cet article