Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Remise du rapport Duron à propos des TET : Les attentes de la Région Provences Alpes Côte d’Azur !

26 Mai 2015, 09:05am

Publié par jeanyvespetit

Pour voir l'émission de France 3 Provence Alpes, la Voix est Libre du 30 mai sur les TET (trains d'équilibre du territoire) et le rapport Duron où je suis intervenu, vous pouvez utiliser le lien ci-après à partir de la minute 34.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/emissions/la-voix-est-libre-provence-alpes

Communiqué de presse

Monsieur Philippe Duron doit remettre au Gouvernement, ce jour, son rapport sur « l’avenir des trains d’équilibre du territoire ».

Dans l’attente de connaître son contenu mais aussi, et surtout, l’orientation et les décisions du Gouvernement, Jean Yves Petit, vice-président en charge des transports et de l’écomobilité tient à rappeler les attentes de la Région :

Le rôle de l’Etat en tant qu’Autorité Organisatrice

L’Etat doit être en tant qu’autorité organisatrice des TET un nouvel acteur garant de la convention d’exploitation. Dans les faits, sur la convention d’exploitation en cours, l’Etat a été absent sur le plan national mais plus encore sur le plan régional ou interrégional, sans référent clairement identifié et disposant d’une capacité pour agir.

La nécessaire définition d’un périmètre pérenne

La Région souhaite que l’Etat définisse un périmètre pérenne et clair entre les missions relevant d’un périmètre local, et celle relevant d’une mission nationale. La Région regrette d’ailleurs depuis de nombreuses années, l’absence de vision multimodale TER/TET de la part de l’Etat et de son exploitant, SNCF Mobilité.

La lutte contre l’enclavement des territoires alpins

La question de la desserte par le train de nuit Paris/Briançon est centrale pour lutter contre l’enclavement du territoire Haut-Alpin. Pour assurer son maintien, la Région et les collectivités territoriales ont lourdement investi et mettent en place des services complémentaires attractifs. L’Etat doit apporter des réponses concrètes à la vétusté du matériel et les défaillances dans l’organisation de l’exploitant.

Le maintien du lien entre l’Arc Méditerranéen et l’Atlantique

La question de l’enclavement de Nice est également à prendre en compte dans les réflexions de la commission sur le TET grand sud et de l’offre nuit, et de ce point de vue, la limitation de ces trains à Marseille n’est pas acceptable.

De même, concernant Arles, les TET participent pleinement au désenclavement de cette agglomération en direction de la Région Languedoc-Roussillon. La non desserte de cette ville par les TET se traduirait par une perte de liaisons importantes pour la ville.

Assurer une liaison PACA – Auvergne avec le Cévenol

Le Cévenol doit faire l’objet, dans les meilleurs délais, d’une convention entre l’Etat (AOT TET), la SNCF et les Régions concernées afin d’assurer le retour d’une liaison entre Clermont Fd et Marseille.

Jean Yves Petit

Vice-Président, délégué aux transports et à l'éco-mobilité

Président de la Régie Régionale des Transports

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

27 place Jules Guesde

13481 Marseille cedex 20

Mobile: 07 86 14 61 55

Commenter cet article

Gilles06 04/06/2015 17:54

Bonjour Mr Petit

Chez vos homologues marseillais de Tourmag que je consulte régulièrement, je viens d'apprendre que le transporteur de bus Isilines, succursale de Transdev allait ouvrir deux lignes en PACA, Lyon - Marseille et Bordeaux - Nice.
http://www.tourmag.com/Autocar-longue-distance-en-France-Transdev-lance-Isilines_a74327.html

Toujours sur Tourmag, il y a deux semaines, ID Bus la filiale de la SNCF, envisage d'ouvrir deux lignes de bus vers Genève, l'une au départ de Nice, l'autre au départ de Marseille à partir du 16 juin.

Dommage que cela se fasse au détriment du ferroviaire.

Pourtant n'y a pas pire comme transport en commun que le bus ou le car, c'est aussi pire que la voiture, et dire que pour relier Bordeaux à Nice ça risque d'être galère! A la différence du train ou même l'avion on ne peut ni lire, ni écrire, ni dessiner car ça secoue trop, de plus on peut avoir mal au coeur si on ne regarde pas par la fenêtre. Le car on ne le prend que quand si on n'a pas le choix, mais si on peut l'éviter c'est mieux.

Merci à vous Mr Petit d'avoir tant fait pour améliorer le ferroviaire dans les Alpes Maritimes.

Cordialement

jeanyvespetit 05/06/2015 20:00

Merci pour votre message. Il faut continuer d'agir !

SP 29/05/2015 10:51

Le matériel existe pour les liaisons Bordeaux Marseille (en TET). Il existe aussi pour les liaisons Marseille Nice (en TER). Dans les 2 cas, il s'agit de voiture corail tractés (et réversible pour les TER)
Alors pourquoi Bordeaux-Marseille-Nice ça ne serait pas la même liaison ? Les horaires sont compatibles à Marseille
Réponse : car on balkanise la SNCF en de multiples entités et alors qu'on pourrait facilement offrir au voyageur un service meilleur en évitant des correspondances à Marseille qui dissuadent de prendre le train

En réalité, il est absurde de considérer Marseille Nice comme une relation régionale. Régional pour le tarif et la carte Zou, oui, mais les trains gagneraient à être nationaux.

Le raisonnement de Duron consistant à dire "il y a des TGV et TER entre Marseille et Nice, donc supprimons les TET" est fallacieux. Et dans ce cas, pourquoi ne pas tenir le même entre Bordeaux et Toulouse ? Il y a aussi des TGV, et il y en aura encore plus dès 2017 avec la mise en service de la LGV Tours Bordeaux

Mais ici, on nous sucre, et la LN PCA, et les trains existants (conséquence de la position de certains qu'il faudrait choisir entre l'un OU l'autre. Bilan : nous n'avons NI l'un NI l'autre)

adrien 26/05/2015 22:21

Bonjour Mr Petit,

Dans l'Est de la région on s'attendait à des coupes sombres dans le rapport Duron, mais à ce point... Ce que Mr Duron et sa commission retiennent de leur passage en PACA c'est que la région se résume à Marseille et Briançon.
Côté Ouest, Arles est sur de perdre des arrêts du TER Bordeaux-Marseille (Grand Sud) mais le pire concerne l'Est de PACA ...Toulon, Les Arcs-Draguignan, St Raphaël, Cannes, Antibes et Nice qui perdent LA TOTALITÉ de leur desserte TET :
-1- Les Bordeaux Nice seront bel et bien limités à Marseille (alors qu'il y a toujours du monde qui va au-delà, même si ce n'est évidemment pas la majorité des voyageurs).
-2- Le "quadri-tranche" de nuit Strasbourg/LuxembourgNice/PortBou disparaît
-3- Pire que ça le train de nuit Paris-Nice (dont la fréquentation est loin d'être ridicule) disparaît aussi.

Pourtant il n'y a toujours pas de LGV dans le Var et dans les Alpes Maritimes.
Pourtant il n'y a que 8 malheureux Aller-Retour TER entre Marseille, Toulon et Nice (franchement, pas terrible n'est-ce pas ?)
Pourtant les TGV Strasbourg-Marseille ne sont pas prolongés vers Toulon ou Nice (c'était pourtant prévu lors de la construction de la LGV Rhin-Rhône pour 1 A/R par jour)
Pourtant l'alternative autoroutière est mauvaise du fait du trafic très dense et du prix élevé des péages dans notre région...

En 2015 il n'y a toujours AUCUN TRAIN qui assure d'un trait (Perpignan)/(Narbonne)/(Béziers)/Montpellier/Nîmes/Arles/Miramas/Marseille/Toulon/St Raphaël/Cannes/Nice, il n'y a pas de train de bout-en-bout sur l'arc méditerranéen, c'est incroyable, non ?

Bref, ce qui devait arriver arriva, la Région PACA hormais Marseille et Briançon va bien faire partie des grands perdants de la réorganisation, au point que vos ambitions ne sont plus désormais que de transformer le cévenol en TER de Nîmes à Marseille. Quelle misère...
Les élus de PACA (hormis vos chanceux amis hauts-alpins) n'auront donc pas bénéficié de l'oreille attentive de Mr Duron comme l'ont eue ceux de Paris-Troyes-Belfort, Paris-Maubeuge, Paris-Caen (qui aurait pu devenir naturellement un TER comme Paris-Rouen-Le Havre ! bizarre), Paris-Brive-Rodez, Nantes-Lyon...
Je maintiens que l'offre TGV et TER actuelle ne compense pas ce que va perdre l'Est de la Région (06 & 83 = 2.2 Millions d'habitants, sans compter les touristes), le principal dindon de la farce. Et nul doute que ce "gouvernement de gauche" va valider avec entrain ces coupes sombres.

Il va falloir que la Région (r)assure, le réseau régional va forcément devoir s'adapter à cela.

Bonne soirée.

Adrien

jeanyvespetit 27/05/2015 19:24

Je suis bien d'accord avec vous, c'est pour cela que depuis plusieurs je me bat au nom de la Région pour le maintien de la transversale sud de Bordeaux à Nice via Marseille. Bonne soirée