Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Quand M. Estrosi disait la Région inutile ...

14 Avril 2015, 21:47pm

Publié par jeanyvespetit

Quand M. Estrosi disait la Région inutile ...

L’UMP vient d’investir M. Christian Estrosi, maire de Nice, président de la métropole Nice Côte d'Azur et député des Alpes-Maritimes comme tête de liste régionale UMP pour les élections régionales de décembre 2015. Pourtant, le conseil régional n’a jamais eu les faveurs de M. Estrosi, qui n’a aucun attachement pour cette collectivité locale. Il déclarait même le 30 décembre 2014, « La région ne nous apporte rien, ne nous a jamais rien apporté. Elle ne sert à rien et ne servira à rien demain ».

M. Estrosi incarne un modèle « Côté d'Azur bling-bling » dont nous ne voulons pas.

Les conseillers régionaux écologistes défendent avec force l’échelon régional et considèrent que la Région est un niveau d’action politique plus que pertinent pour agir sur le quotidien des habitants, dynamiser et assurer l’égalité des territoires.

M. Estrosi se trompe, la Région est utile aux citoyens et elle sert l’intérêt général des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les élus écologistes en responsabilité le démontrent davantage chaque jour.

Contacts :

Sophie CAMARD Co-Présidente du Groupe des conseillers régionaux EELV-Poc

04 91 57 50 72 ou 06 86 70 92 27 scamard@regionpaca.fr

Jean-Yves PETIT Vice-Président, délégué aux transports et à l'éco-mobilité Mobile:

07 86 14 61 55 jypetit@regionpaca.fr

Commenter cet article

Gilles06 25/04/2015 15:55

Bonjour

Nos élus des Alpes Maritimes ne semblent pas vouloir comprendre quelque chose pourtant fondamental, et qu'il va falloir dire clairement à la population.

Il faudra de toute façon mettre les moyens financiers conséquents si l’on veut avoir un réseau ferroviaire à la hauteur des défis qui attendent les Alpes Maritimes, la PACA, et même Rhône Alpes, à savoir l’Arc Alpe Méditerranéen. Le relief est majoritairement accidenté, et là où il ne l’est pas, c’est sur-bétonné. On n’y échappera pas, même pour la LGV PACA, il faudra creuser beaucoup de tunnels, y compris via Brignoles. Tout projet est coûteux, surtout pour desservir le 06, ça se compte en dizaines de milliards d’Euros.
Quand une telle somme est en jeu, il est un devoir qu’un maximum de personnes puisse en bénéficier. Or ce n’est pas le cas avec la LGV PACA, comme pour la LGV Lyon Turin, ce projet a failli au niveau de la mission d’équilibre territorial et ne résoudra rien au sous-développement ferroviaire de la PACA. Ces deux projets, LGV PACA et LGV Lyon Turin, vont s’élever à 50 Milliards d’euros au minimum, sans avoir des temps de parcours attractifs en train par rapport à l'avion respectivement sur Nice – Paris (4h00), et sur Milan Paris (4h30). Peut-on accepter de telles sommes pour des projets aussi peu fédérateurs qui ne servent qu'à une poignée de notables?
Avec une telle somme, on peut proposer un projet ferroviaire qui remplit pleinement sa mission d’équilibre territorial car il est pensé dans la globalité. Il s’agit d’un véritable Plan Marshall Ferroviaire concernant de très nombreuses collectivités territoriales. Celui-ci est basé autour de 2 axes ferroviaires.
- Un axe nord sud, une LGV (ICGV et TGV), modèle LGV Munich-Ingolstadt-Nürnberg, dont l’objectif est de relier Nice à Lyon (via Vence, Castellane, Mézel, Gap, La Mure, et Grenoble) afin d’offrir un temps de parcours entre Nice et Paris de 3h15, ce qui assurerait le report modal de l’avion vers le ferroviaire sur une ligne aérienne qui dépasse les 3 Millions de voyageurs annuels.
- Un axe est-ouest, une Ligne Mixte (TER, Fret Ferroviaire, ICGV et TGV) dont l’un des objectifs majeurs est de créer un axe de fret ferroviaire entre Cavaillon et Cuneo (via Pertuis, Manosque, Volx, Mézel, Castellane, Grasse, Cagnes sur Mer, Nice St Isidore, St André la Roche, Contes, l’Escarène, Breil sur Roya et Borgo San Dalmazzo), avec un tunnel de base sous les Préalpes d’Azur et l’autre sous le Mercantour, et des inclinaisons de pente inférieures à 1,5% (pour accueillir le fret ferroviaire lourd). De plus une interconnexion entre Pertuis et le viaduc de Ventabren permettrait de relier Nice à Marseille en 1h15. Et une mise à double voie de la Ligne du Cheval Blanc permettrait de relier Avignon à Nice tout en faisant profiter les Alpes de Haute Provence. L’est-varois ne serait pas oublié car il est prévu une interconnexion reliant l’Est Varois aux Alpes Maritimes (via Grasse) et Alpes de Haute Provence (via Castellane), avec en prime une desserte du Pays de Fayence.

Quand on explique clairement et loyalement à l’opinion publique que si on veut mettre fin aux profonds dysfonctionnements des Alpes Maritimes, et au-delà, l’Arc Alpe Méditerranéen, on ne peut pas faire autrement que d’y mettre les moyens financiers conséquents, celle-ci sera beaucoup plus prête à l’accepter et le soutenir.

Cordialement